Page 1 sur 4

Talisker "One shot" J.Boyer. 58,8° 1992/2006

Publié : 05 nov. 2006, 21:03
par mitsuyan
Wouahh !!! C'est du costaud !!

Genre "Le retour du marin" !!!!

C'est vraiment superbe, fraîcheur marine, riche, belle complexité. Des notes grasses, très fermières, poisson fumé, sur fond poivré, puis cette doucette petite note de sherry qui met tout le monde au diapason. Mais, est ce vraiment un fût de sherry ou bien de harengs fumés ???!!!!

L'attaque est sucrée et sur la tourbe grasse, le poivre et des notes très fermières, très réglissées...La finale s'exprime sur des épices (le pain) et des notes très minérales (queue de distillation).

Il me faudra plus de dégustations pour mieux capter toutes les richesses de ce superbe Brora, euhh, Talisker !!!

Cher M. Jean Boyer, BRAVO ! Mais par pitié, je caresse l'espoir que vos étiquettes soient un jour aussi riches en informations que vos expressions en arômes !! (Quid du fût et des mois de distill) ???

Enfin, mille mercis à Régis de Courbevoie :wink: !!!! tou et for-mi-dable !!!!!

aploush !!

Publié : 05 nov. 2006, 22:08
par amor57
Je m'associe complètement à ce que tu dis Mitsuyan ! Cette bouteille faisait partie de notre dernière dégustation, animée en personne par M. Jean Boyer. C'est effectivement à la fois un whisky très riche et en même temps suffisamment complexe pour qu'on y trouve encore plus en revenant.

Quant à Régis, que dire ??? Gentillesse, compétence, efficacité ... sont les moindres de ses qualités. Quel dommage qu'il soit installé en région parsienne et pas en Lorraine !

Re: Talisker "One shot" J.Boyer. 58,8° 1992/2006

Publié : 05 nov. 2006, 22:28
par bottler
mitsuyan a écrit :Mais par pitié, je caresse l'espoir que vos étiquettes soient un jour aussi riches en informations que vos expressions en arômes !! (Quid du fût et des mois de distill) ???

Enfin, mille mercis à Régis de Courbevoie :wink: !!!! tou et for-mi-dable !!!!!

aploush !!


Pour la petite histoire, le courtier qui nous a proposé ce sherry butt (très très refilled) n'a pas souhaité que nous mettions le numéro du fût sur la bouteille. Pourquoi ? Sans doute pour qu'on ne puissa pas en retarcer l'origine. Pourquoi, sans doute parce que l vendeur ne le souhaitait pas. Pourquoi ? Je ne sais pas.

Mais c'est tellement fréquent qu'on ait ce genre de demande, que nous avons pris le parti de ne pas indiquer le numéro du fût sur les bouteilles.

Maintenant, entre nous seulement, il s'agit du butt numéro 8489 distillé le 20 Octobre 1992 et mis en bouteilles il y a un peu plus d'un mois.

Re: Talisker "One shot" J.Boyer. 58,8° 1992/2006

Publié : 05 nov. 2006, 23:43
par mitsuyan
bottler a écrit :Maintenant, entre nous seulement, il s'agit du butt numéro 8489 distillé le 20 Octobre 1992 et mis en bouteilles il y a un peu plus d'un mois.


Merci pour l'info (mais je suis du genre pugnace, alors, ok pour le n° de fût, mais quant à la nature de ce dernier, pas d'objection pour donner l'info ?!).


Alors, avec d'aussi beaux produits et entre nous seulement, M. J. Boyer : encore plus de Cask Strength, please !!!!!!!!!!!!


a+

Publié : 05 nov. 2006, 23:48
par mitsuyan
amor57 a écrit :Quant à Régis, que dire ??? Gentillesse, compétence, efficacité ... sont les moindres de ses qualités. Quel dommage qu'il soit installé en région parsienne et pas en Lorraine !


ça y est, t'es bon pour ouvrir un nouveau business en Lorraine...après tout, il te restait qques heures à tuer le Week end !!!!! :wink:

Publié : 06 nov. 2006, 07:34
par laphroaig c moi
Très bon ce Talisker c'est sûr. Un poil sucré à mon goût. Vous lui trouvez pas comme un goût de chataîgne ???

Publié : 06 nov. 2006, 09:20
par ttn
La seule raison qui me parrait plausible pour qu'ils refusent d'indiquer le n° du fut c'est, à mon avis, qu'ils en aient déjà vendus une partie avant... mais peut être que je fais erreur.
Tony

Publié : 06 nov. 2006, 10:33
par bottler
ttn a écrit :La seule raison qui me parrait plausible pour qu'ils refusent d'indiquer le n° du fut c'est, à mon avis, qu'ils en aient déjà vendus une partie avant... mais peut être que je fais erreur.
Tony


Notre fût était aussi complet que possible. (il manquait la part des anges habituelle).

Publié : 06 nov. 2006, 13:26
par Lafrog
On le trouve où ce Talisker ? :lol:

Publié : 06 nov. 2006, 13:29
par mikadisa
Lafrog a écrit :On le trouve où ce Talisker ? :lol:


j'allais poser la même question ... (et a quel prix ?)

Publié : 06 nov. 2006, 14:01
par bottler
Regis en a.

Publié : 06 nov. 2006, 14:39
par Skyisblue
mikadisa a écrit :
Lafrog a écrit :On le trouve où ce Talisker ? :lol:


j'allais poser la même question ... (et a quel prix ?)


vous ne cliquez jamais sur les sponsors de JM ou quoi? :wink:

http://www.cavesdebecon.fr/aime3.asp

Publié : 08 nov. 2006, 11:17
par Régis
Euh, je reviens de Lancié (69) avec son lot de problèmes logistiques:
camions en retard
clients qui changent leur commande
étiqueteuse capricieuse....

et j'arrive devant mon écran...

Je n'y suis pour rien dans cette bouteille, sauf peut-être d'avoir un peu insisté pour avoir un CS !
Va faloir que je regarde si elle est bien sur la liste de mon vieux site poussiéreux et mal rangé !

Merci en tout cas
Régis

Re: Talisker "One shot" J.Boyer. 58,8° 1992/2006

Publié : 15 août 2008, 18:43
par nifouy
Bonjour à tous,

Il y a quelques semaines je demandais sur le forum des renseignements sur les embouteillages indépendants de Talisker. Parmi les réponses on m'avait évoqué l'existence des bouteilles de Jean Boyer.
Or par hasard, en regardant la vitrine d'une petite cave située à moins de 200 m de chez moi, j'ai eu la surprise d'y trouver un Talisker "one shot" J. Boyer. single cask 46° 1992/2007.
J'aimerais savoir si quelqu'un à déjà gouté cette bouteille, et comment elle se situe par rapport à la version brût de fût? Est-ce le même fût? Laquelle des 2 dois-je privilégier dans ma recherche.

Merci d'avance

Re: Talisker "One shot" J.Boyer. 58,8° 1992/2006

Publié : 15 août 2008, 18:50
par bottler
Le brut de fût c'était une mise 2006. En 2006 on avait mis en bouteilles un butt avec 120 brut de fût, et le reste soit à peu près 500 de mémoire à 46 degrés. Le fût était exceptionnel de qualité à mon sens.

En 2007 on a recommencé avec un autre butt un poil en dessous, mais on n'a rien mis en bouteilles au degré naturel, parce qu'on avait encore des 2006. Donc en 2007, il n'y a que des 46 degrés.

Ils sont un peu plus courts que les 2006, mais sur la même gamme aromatique. Ils sèchent un peu en fin de bouche. Bref, ils sont un peu moins bien. Cela reste quand même un bon dram.