Emerald Isle 1991 #8583 vs #8507

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
ThS
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 508
Inscription : 16 mars 2014, 15:20

Emerald Isle 1991 #8583 vs #8507

Message non lupar ThS » 16 mars 2017, 10:01

0.7cl d'un sample TWE après 3h d'aération.

O: chêne foncé.

N: A l'ouverture: des vapeurs d'alcool surtout, une pointe de fruits acidulés.
Après aération: nez de sherry aux pourtours nets et précis, légèrement poudreux, sur une gamme aromatique d'un classicisme de bon aloi. Pas mal d'accents herbacés et boisés toutefois, ce que je n'aime pas trop. En revanche le fruité attendu est très discret, porté surtout vers le pamplemousse, avec un peu de fruit de la passion, et tirant sur une légère amertume. Par certains aspects, il me rappelle le Littlemill 1989 HB # 1253 (https://www.whiskybase.com/whisky/66942 ... ll-1989-hb), avec moins de défauts cependant.


B: Explosion fruitée et acidulée mais pas vraiment celle que j'attendais: ce n'est que du pamplemousse à gogo et son amertume, se mêlant aux notes herbacées et boisées du fût, manque un peu de sex-appeal.

F: Moyenne, dans le même registre que la bouche.
Faible persistance.



Un bon whisky mais pas la bombe attendue. Un peu trop monolithique et trop tiré sur l'amertume acidulée du pamplemousse à mon goût.
89

A revoir sur le reste du sample.
Dernière édition par ThS le 26 févr. 2018, 18:59, édité 1 fois.
Localisation: Yvelines
Image
Avatar de l’utilisateur
niko
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 939
Inscription : 18 févr. 2015, 09:29

Re: Emerald Isle 1991 #8583

Message non lupar niko » 16 mars 2017, 10:33

89, c'est super bien payé pour ce que je lis de ta note, non :) ?
Rhodanian connection.
Avatar de l’utilisateur
ThS
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 508
Inscription : 16 mars 2014, 15:20

Re: Emerald Isle 1991 #8583

Message non lupar ThS » 16 mars 2017, 12:01

niko a écrit :89, c'est super bien payé pour ce que je lis de ta note, non :) ?

Non, ça me paraît, de mon point de vue, cohérent. Ma note laisse sans doute percevoir ma déception, mais ça reste bon quand même. Mais de là à acheter la bouteille... Non.
Localisation: Yvelines
Image
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3539
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Emerald Isle 1991 #8583

Message non lupar elskling » 16 mars 2017, 13:18

J'imagine qu'il faut lui laisser quelques semaines de tranquillité et d'aération pour voir s'il se développe.

Mais on semble très loin des notes sherry décrites par Ruben ou je me trompe ?
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11444
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Emerald Isle 1991 #8583

Message non lupar Jean-Michel » 16 mars 2017, 13:29

Moins velouté et exotique que le sublime Limerick C#8585 d'Adelphi, donc, semble-t-il, qui ne souffre d'aucune amertume...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
ThS
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 508
Inscription : 16 mars 2014, 15:20

Re: Emerald Isle 1991 #8583

Message non lupar ThS » 16 mars 2017, 19:08

elskling a écrit :J'imagine qu'il faut lui laisser quelques semaines de tranquillité et d'aération pour voir s'il se développe.

Mais on semble très loin des notes sherry décrites par Ruben ou je me trompe ?

Eh bien, à relire sa note, nos perceptions olfactives (herbal honey, earthy) ne sont pas si divergentes sur certains points, mais en ce qui concerne la bouche, c'est très différent. Je n'ai pas perçu les fruits du sherry, ni le menthol d'ailleurs qui, pour moi, a dû se perdre dans l'amertume. A revoir avec une aération prolongée.
Localisation: Yvelines
Image
Avatar de l’utilisateur
ThS
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 508
Inscription : 16 mars 2014, 15:20

Re: Emerald Isle 1991 #8583

Message non lupar ThS » 26 févr. 2018, 18:59

Et voici son frère (https://www.whiskybase.com/whiskies/whi ... e-1991-sms)
Couleur or pâle.

Le nez volatil est extrêmement fruité avec des effluves d'agrumes et de fruits exotiques qui ne sont pas sans rappeler du jus multifruit. Il y a aussi, liés à ces fruits et les enrobant, une fine amertume, semblable à celle que l'on sent en épluchant un pamplemousse. En fond, on retrouve des notes de bois vert et de bois toasté, voire une pointe de charbon. Quelques pointes d'alcool mais pas dérangeantes. C'est à la fois sec et plutôt maigre, d'autant que les fruits se volatilisent assez vite et laissent toute la place aux autres arômes.

La bouche est sèche au départ et manque de corps. Des accents de fruits exotiques, mais aussi de l'alcool, du bois vert et des notes amères (absinthe, bois de réglisse). La bouche devient très vite très amère

Finale fruitée et amère (un fruit plutôt vert ou jaune, mais sans nom, comme une compote coing-carambole... mais quelqu'un a-t-il déjà fait une chose pareille?), longue avec des rémanences acidulées par la suite. Puis une sécheresse boisée s'installe définitivement et durablement sur la langue...

J'ai goûté six ou sept fois cet Irish et aucune de mes dégustations ne m'a jamais convaincu. Je trouve que sa beauté est assez maigre et que, à y regarder de près, ses défauts sont nombreux. Pour l'apprécier, sans doute faut-il ne pas lui laisser le temps de les montrer. Cul sec!

87 pas plus
Localisation: Yvelines
Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10474
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Emerald Isle 1991 #8583 vs #8507

Message non lupar dede » 26 févr. 2018, 20:17

Je l'ai beaucoup aimé cet Irish, et je n'ai pas trouvé que le fruité s'estompait à l'aération, au contraire. Un malt frais et acidulé, très plaisant en ce qui me concerne.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Sonic
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1335
Inscription : 04 août 2015, 12:56

Re: Emerald Isle 1991 #8583 vs #8507

Message non lupar Sonic » 26 févr. 2018, 21:59

Idem
Je n’ai jamais été déçu par ces Emerald.
Si j’avais su, j’aurai acheté les bouteilles
Localisation : 78

"De la naissance à la mort, la route est bien courte. Je la prolonge en zigzaguant"

https://www.whiskybase.com/profile/sonic/collection
https://www.whiskybase.com/profile/samples-sonic/collection
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10474
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Emerald Isle 1991 #8583 vs #8507

Message non lupar dede » 27 févr. 2018, 00:18

Ouaip, bien content d'avoir pu en choper une quille.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités