Glenallachie 1990 / embouteillé par Delh**ze...

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Messages : 2
Inscription : 23 avr. 2006, 17:17

Glenallachie 1990 / embouteillé par Delh**ze...

Message non lupar Nicolas » 23 avr. 2006, 21:56

Bonjour à tous.

Premier post sur ce forum qui m'en a appris et m'en apprendra certainement encore longtemps... J'ai découvert le single malt un peu par hasard il y a 4 ans quand un trop plein de chèques repas a été evacué dans une bouteille d'Oban 14 ans. A partir de ce moment là, j'ai enfin compris que j'aimais le whisky, contrairement à ce que les blended "de grande surface" m'avaient pousser à croire. Voilà, c'est pour la petite histoire.

Mais ce qui m'amène à rédiger ce post est l'expérience que je viens d'avoir avec une bouteille de Glenallachie 1990 embouteillée par Delh**ze reçue d'un ami qui me voulait du bien... et quelle déception, très confus, difficile de trouver un goût agréable à cette chose... il pique et c'est tout, même avec un peu d'eau.

Quelqu'un l'a-t-il également eu l'occasion de l'essayer ? Même déception ?
Sans surprise ?
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Message non lupar jmputz » 23 avr. 2006, 22:06

Tout d'abord bienvenue sur le forum.
Encore un qui a franchi le pas...

Etant belge d'origine, il m'arrive parfois de passer chez Delhaize, et j'ai un jour acheté un glenallachie (moi c'était un 1989) et je comprends très bien ton sentiment...
Ceci dit, Glenallachie n'est pas une distillerie tellement représentée au niveau du single malt, et cet embouteillage Delhaize est malheureusement aussi ma seule expérience.
Quand on sait qu'en génréral au rayon vins ils ne se débrouillent pas trop mal, leur expérience en matière de sélection de whisky laisse à désirer.
Bon, d'un autre côté, il n'est pas bien cher non plus.

Mes notes sont sur le site: http://www.whisky-distilleries.info/Glenallachie.shtml
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Messages : 2
Inscription : 23 avr. 2006, 17:17

Message non lupar Nicolas » 23 avr. 2006, 22:14

Je reviendrai à la bouteille dans quelques jours, qui sait, une bonne surprise m'attendra peut-être. Merci pour la réponse !
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 24 avr. 2006, 12:18

Nicolas a écrit :Je reviendrai à la bouteille dans quelques jours, qui sait, une bonne surprise m'attendra peut-être. Merci pour la réponse !


Ne te fais pas d'illusion. Le défaut dont tu parles est sans doute sans remède. C'est un défaut de vieillissement.

Glenallachie est une distillerie dont l'essentiel de la production part dans Clan Campbbell et les autres blend de Pernod Ricard.

Elle fut rachetée à Invergodon il y a 10 ou 20 ans, et à l'époque Invergordon ne se piquait pas de qualité.

Glenallachie est un malt léger, sans grand caractère, un malt au style proche de Glengoyne, mais plus léger que Glengoyne.

D'où le dicton un peu vache : Glenallachie ne profite jamais. :cry:
whiskye
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 260
Inscription : 03 févr. 2006, 12:31

Message non lupar whiskye » 24 avr. 2006, 12:59

Mais Glengoyne est un excellent malt !
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 24 avr. 2006, 13:13

Bottler je te trouve très dur avec Glengoyne. Personnellement je ne qualifirai pas Glengoyne de "sans caractère"... bien au contraire!
Tony
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Message non lupar jmputz » 24 avr. 2006, 13:24

Je pense que Bottler compare le Glenallachie à un malt plus communément répandu qu'est le Glengoyne.
Glengoyne a de très bonnes versions (j'ai particulièrement aimé le 17 et le 21 ans), mais il est assez vrai que le 10 ans n'est pas vraiment spectaculaire.
Doux et équilibré certes, mais pas spectaculaire.
"Glengoyne, the unpeated malt" A une époque où la tourbe a le vent en poupe, je peux bien comprendre l'expression "manque de caractère" à propos du Glengoyne.
Attention cependant, il n'y a pour moi pas photo. Aucun rapport entre le moins bon des Glengoyne et ce Glenallachie... Mais je rappelle qu'il est en vente à moins de 25 euros, ce qui remet un peu les choses en perspectives.
Ceci dit, je pense qu'une chaîne de GS comme Delhaize aurait pu être un peu plus judicieuse dans le choix de la distillerie qu'elle veut mettre en bouteille.
L'embouteillage reste un boulot de pros, non?
Slainte Mhath
whiskye
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 260
Inscription : 03 févr. 2006, 12:31

Message non lupar whiskye » 24 avr. 2006, 17:25

On pourrait faire comme sur Canal +, établir un coefficient de spectacularité pour les whiskies comme ils font pour les matchs de foot, avec plus de succès j'espère. Non, l'absence de tourbe ne signifie rien pour moi.
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 24 avr. 2006, 21:24

Je trouve la comparaison entre le Glenallachie et Glengoyne peu gloriphiante pour la seconde distillerie!
Tony
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Message non lupar Smokey-Kong » 24 avr. 2006, 23:42

bottler a écrit :
D'où le dicton un peu vache : Glenallachie ne profite jamais. :cry:


Heureux de te lire à nouveau, Bottler, dans un registre humoristique que même les Belges n'abordent qu'avec prudence (n'est-ce pas WW) :lol: . Maintenant attention : on peut être proche de quelqu'un qui a du caractère et n'en avoir soi-même aucun ! Cela dit, le Glengoyne 10 est bien plat par rapport à ses ainés de 17, 21 et encore plus vis-à-vis des cuvées spéciales.
Quant au Glenallachie, attendons un test in vivo...

Slainthe

S-K
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 25 avr. 2006, 11:41

Je me suis mal exprimé, puisque je vois que l'on ne m'a pas compris. Excusez moi, et je tâche cette fois-ci d'être plus précis..

J'essayais de dire (maladroitement), que l'arôme normal de Glenallachie est fluet, léger, très pâle (quand les fûts sont normaux), et que ses notes arômatiques ressemblent à celles de Glengoyne, mais en beaucoup plus léger : moins de présence, moins de longueur, mais dans les mêmes tons.

J'aime bien Glengoyne (nous en mettons en bouteilles) que je trouve simple (pas de réelle complexité aromatique sauf vieilles cuvées peut être) mais gourmand (flatteur). Glenallachie est aussi simple, mais il n'a pas ce je ne sais quoi de richesse qui le rendrait gourmand.
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 25 avr. 2006, 13:23

Je pense que c'est plus clair comme ça! :wink:
Tony
Avatar de l’utilisateur
RX21
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2597
Inscription : 25 août 2005, 13:19

Re: Glenallachie 1990 / embouteillé par Delh**ze...

Message non lupar RX21 » 25 avr. 2006, 14:02

J'ai la version SV de Glenallachie 1992 13a 43 %.
Très pâle, proche de la céréale, plutôt léger et sec.
On retrouve des accents d'agrume, de fruité , de malt vert avec des notes herbacées. J'ai été un peu déçu mais j'attend de regouter à nouveau pour émettre un jugement définitif.
Je le rapprocherai dans cette serie, du Glenburgie SV 1989 43%.

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités