Whisky Live Paris 2010

Whisky Live
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar Smokey-Kong » 27 sept. 2010, 21:19

sebou007 a écrit :
Mon apport : endroit naze, odeur de peinture, chaleur, notamment chez les non VIP (la plèbe ;-) ), 30 minutes de retard à l'ouverture, mais pile-poil à l'heure pour la fermeture (avec interdiction de servir des drams 25 minutes avant la fin). On aurait dit des fonctionnaires ! Chez les VIP, pas bien mieux. Tout petit, tout serré, pas de place pour s'assoir et la table à tréteaux calée contre le mur avec 100 gonzes qui se battent pour avoir une goutte du breuvage qui vient de sortir. En plus le VIP était en haut, ce qui obligeait à cavaler quand les indics nous informaient d'une nouvelle sortie de Karui 68. Au moins on aura fait notre sport !
Nombre de bouteilles intéressantes assez faible au vue du prix. Certaines étaient attendues... Et on les attend encore !

Les plus : la rencontre avec les passionnés/tarés du forum

Dans les choses intéressantes à mon goût : le Glenlossie 1975 BBR (trop trop cher chez LMDW mais superbe), Caol Ila 1984 BBR, Clynelish 1982/2010 Daily Dram, Karui 1975 et 1976, Clynelish 1972/2010 Book of Kells, Amrut Intermediate, Lagavulin Limited Edition et un Laphroaig OB 18 yo sherry qui ne sortira malheureusement pas (et qui a valu au gars qui tenait le stand une engueulade par l'officiel de la distillerie).

OK à tous points de vue, sauf que certains fonctionnaires font pas mal d'heures gratos "pour le devoir", pas vraiment le cas ici... Un gros pb pour la notion d'espace VIP, à revoir d'urgence !
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar pompix » 27 sept. 2010, 21:20

PNicolas a écrit : Le truc rouge c'était le Longmorn 1971/99 Scott Selection à 58.8%



Sauf que sur ton sample, il y avait marqué 57,8% pour le Longmorn. :whistle: Le même voltage que celui que j'ai samplé à Limburg... on en a encore 3cl à la maison. J'en veux une bouteille !
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11141
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar Jean-Michel » 27 sept. 2010, 21:51

pompix a écrit :
PNicolas a écrit : Le truc rouge c'était le Longmorn 1971/99 Scott Selection à 58.8%



Sauf que sur ton sample, il y avait marqué 57,8% pour le Longmorn. :whistle: Le même voltage que celui que j'ai samplé à Limburg... on en a encore 3cl à la maison. J'en veux une bouteille !

Ca fait quelques temps que j'essaie de chopper un vieux Longmorn Scott's, pensant que l'embouteilleur ne bénéficiant pas de la plus phénoménale des cotes je pourrai en avoir à pas trop cher. Y'avait encore un 1967 US Import sur WhiskyAuction l'autre soir. Il me fait vraiment envie, celui-là. Mais il est parti un peu cher à mon goût, et je n'étais pas dans le "mood" pour un gros achat l'autre soir...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
JGT
Apprenti
Apprenti
Messages : 12
Inscription : 20 juil. 2010, 23:26

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar JGT » 27 sept. 2010, 23:06

Je vois que vous avez déjà disserté en long et en large sur ce live. :)
Pas grand chose à ajouter qui n'ait été dit.
C'était mon 1er live, je suis un poil déçu par l'organisation et la mêlée.
Pour le reste, très satisfait de voir les gens du forum, c'était super sympa.
Coté whisky, ce fut très instructif, j'ai pu goûter pas mal de choses et découvrir de nouvelles distilleries.

Les bouteilles que je retiens particulièrement sont :
Clynelish 72 books of kells
Karuizawa 76
Glenlossie 75

Suivies de :
Karuizawa 75
Banff 34 yo
Lochside 81
Bowmore prestonfield 90

Bref, très bon week-end grâce aux gens rencontrés sur le live et à la soirée avec les gorets.
Avatar de l’utilisateur
elzozore
Distillateur
Distillateur
Messages : 452
Inscription : 20 avr. 2005, 22:12

Whisky Live Paris 2010

Message non lupar elzozore » 28 sept. 2010, 00:33

Mes quelques notes.

lieu...on oublie le palais de tokyo recyclé en usine destroy...mais la vue sur les terrasses alentour vaut le détour...et oui ca existe et sans gagner au loto.

Côté bouteilles

en Bas :

kawasaki grain 82 et le chichibu new spirit (le laisser bien s'aérer).
découvert les versions glen grant "reserve" qui n'ont pas à rougir...pour un usage style week end

J'étais venu pour les embouteilleurs indépendants...je suis reparti sur ma faim. 4 malheureuses bouteilles par stand...les responsables des stands ne faisaient même pas l'article...déçu par le manque de conviction

j'ai rêvé ou beaucoup de distilleries ne sont pas venues ex glenfarclas ?

mon regret : ne pas avoir pu approcher de kilchoman pris d'assaut.

pas pu goûter le laphroaig 18 ans non plus. Il remplace le 15 ans si j'ai bien compris ?

au vip

inchmurrin 1973 GM curieux... au nez sur le mastic.
Linkwood 36 ans..la classe
clynelish 1982 27 ans Daily dram....un très bon clynelish.
Longmorn 1964 excellent sherry (peut être la meilleure bouteille)
Port Ellen 1983 SV étiquette à liseré rouge (pas le meilleur PE mais très classique PE)
un bon macallan 40 ans....mais le prix est trop élevé.

j'ai du renifler un clynelish 72 (book of kells ? trop de monde devant la table, trop peu de bouteilles)
le karui 68...(ah ouai ! le côté cuir, truffé, j'adore)

La découverte : Mario de daily drams, son énergie, sa passion.....collection à surveiller dans les mois à venir selon lui. Je veux bien le croire car ses bouteilles me paraissent originales et d'un bon rapport Qualité/prix

pas vu de cao ila 25 ans, ni de PE3 element of islay, ni de brora


les déceptions
karuizawa 94. Il parait que la distillerie a changé de style dans les années 86/87 ?
banff 34 ans DD la longueur en bouche vient trop du bois...un peu trop

Comme beaucoup, j'ai du me réfugier vers des stands "fine spirit" faute de pouvoir déguster tranquillement mes échantillons. Je dois avouer avoir fait de belles découvertes (eaux de vie de fruits italiennes....des alcools d'une grande finesse, des grappa superbes).

et avoir passé un très agréable moment pédagogique avec le cognac Lhéraud...Merci à eux d'avoir pris le temps de m'expliquer les spécificités de cet alcool.

Laissez moi une bouteille de rhum svp :clap:
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15199
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar canis lupus » 28 sept. 2010, 01:08

A mon tour. ;-)
Pour les impressions globales, mon avis rejoindra ceux précédemment exprimés.
Tout d'abord, les infrastructures. En fait, on aurait presque l'impression que ce "Palais" était limite en ruine avant le Live, et qu'ils ont construit une structure interne spécifique pour le rez-de-chaussée et le 1er étage seulement quelques jours avant le Live (d'où les odeurs de peinture) et que l'entrée et la zone VIP n'ont pas été aménagées faute de temps.
J'ai trouvé malgré tout que mis à part ces deux zones, le reste était très clean, donnait une impression d'espace, voir presque de classe, avec la signalétique particulière au dessus de chaque stand.
Un bon point pour les hôtesses, non seulement agréables à regarder (je parle de celles vêtues de noir, pas des pauvres affublées d'un T-Shirt Live) mais aussi dans leur façon de s'adresser aux visiteurs (politesse, patience, sourire, ...). Je sais, c'est la base de leur boulot, mais j'ai connu d'autres salon ou ce n'était pas toujours le cas.
Pour ce qui est de l'ambiance générale, je n'ai qu'assez peu passez de temps hors de l'espace VIP, mais je n'ai pas trop relevé d'incorrection ou de mauvais comportement.
J'ai eu le plaisir de retrouver des membres du forum que je connaissais déjà, de découvrir en vrai beaucoup d'autre que je ne connaissais que par pseudo/avatar interposés, j'ai même retrouvé un ancien collègue de travail. Et puis c'est toujours sympa de voir en vrai les "célébrités" du milieu -un peu comme de croiser des pilotes (ou ex), des patrons d'écurie, des journalistes, des peoples au salon de l'auto- , même si je n'ai pas eu l'occasion de vraiment tous les rencontrer (loin s'en faut), encore moins de leur parler.
Un bilan mitigé donc pour les locaux et l'organisation, mais très positif sur le plan humain.
Avant de passer au cœur du sujet, je mentionnerai peut-être bien le moment le plus cocasse de ce weekend pour moi. A peine arrivé le dimanche, au rez-de-chaussée, je croise deux bimbos, chargées de promouvoir les rhums "dictador" (rien que le nom déjà :roll: ), en cuissardes, shorts moulant hyper court, bustierss contenant à grand peine des poitrines Pamela-Andersonnisées (tout comme les cheveux d'ailleurs) en cuire verni zippé, le tout coiffé de casquette du même "métal" sans doute piqués à des bikers gays New-Yorkais, ou à un membre des Village Peopple. Bref, le genre qui ne dépareillerait pas au Salon de l'Erotisme ou du Tuning.
Là, pour le coup, la snobitude des aficionados du whisky en a prit un sacré coup dans l'aile. :lol:

Mes dégustations dans l'ordre chronologique. Ce sont des notes "de salon", donc complètement spontanées et pas fouillées. A relativiser, donc. Les prix indiqués sont ceux du catalogue collector LMDW.

Starters du Samedi: Stand Glen Grant
- 1992-2008 46%: Nez léger, floral, fruits jaunes. Bouche sucré, miel, un peu picotante. 82/100. Pas de prix indiqué.
- 170th 46%: Equilibré, harmonieux, sans aspérité, easy drinkable: 83/100. Pas de prix indiqué.

Stand Number One Drinks:
- Karuizawa 1976-2010 63.6% cask 7818: Mon premier gros calibre du weekend. Sherry monster très maitrisé, rond, contenu (par l'alcool ?), très beau quoique un petit peu alcooleux. 89/100. Pas de prix indiqué.

Espace VIP:
- Longmorn G&MP 1964 46%: Rancio, amertume en fin de bouche, apparait sur-dilué (pas le punch d'autres versions antérieures), mais laisse entrevoir une très grande classe. Nécessite sans doute d'être dégusté au calme, et un grand temps d'ouverture. J'y suis revenu le lendemain, sur une autre bouteille, qui m'est apparu comme plus expressive, plus fruité. 87/100 (mais certainement avec un potentiel de 90/100 dans de bonne condition et une fois bien ouvert). 235€
- Garneath DL 06/67-05/10 42yo 43.8% cask n° DL 5543: Nez léger, mais équilibré et complexe, bouche très belle. 90/100. 135€. Pourrait bien finir chez moi celui-là.
- Lochside G&MP 1981 51.2% Bottled 23/08/2010 cask refill sherry hogshead n°5856: Nez fruité acidulé, bouche idem. Très joli whisky. 89/100. 142€
- Clynelish Daily Dram/LMDW 27yo 59.8% 1982/2010: Beau nez, belle bouche, fruit exotiques. 90/100. 139€.
- Banff Daily Dram/LMDW 34yo 1975-2010 44.5%: Le nez fait un peu penser à un grain, avec des notes de noix de coco notamment. La bouche est onctueuse, fruitée. Bel équilibre et complexité. Amertume classieuse. 88/100. Pas de prix indiqué.
- Linkwood Daily Dram/LMDW 38yo 1973-2010 (doit y avoir un problème dans mes notes, l'âge ne colle pas avec les années :oops: ) 50.4%: Nez sur la poire et pomme granny, bouche sur les fruit jaunes. Très joli. Atypique, très différent des classiques Linkwood sherry casks. 89/100. Pas de prix indiqué.
- Inchmurrin G&MP 1973 44.3% 21/02/1973-05/07/2010, cask refill bourbon barrel n°3380: Nez et bouche délicats, pomme golden. Easy drinkable. 89/100. 120€. Celui-là pourrait me tenter.
- Aberfeldy OB 19yo 56.7% Bottled 27/06/2010 Cask Hogshead n°2934: Nez fruité acidulé, bouche fruité amer. Joli. 88/100. 220€, c'est du délire.
- Bowmore Prestonfield 1990/2010 50.4% Cask First fill Hogshead n°1065: Nez léger, tourbe très fine, agrummique. Bouche équilibrée, fine tourbe. Pas mal, mais le label Prestonfield semble quelque peu usurpé. 86/100. 99€.
- Karuizawa 1968 17/06/2010 61.1% cask sherry butt n°6955: Superbe sherry monster sans agressivité, très rond et concentré. 91/100. 285€.
- Clynelish G&MP "Books Of Kell" 28yo 1972 58.9%: Très joli, fruit puis cire+minéral. 90/100. 215€
- Yoïchi 07/02/1987-07/10/2010 59% Cask sherry butt 129374: Bon, équilibré, easy drinkable. 89/100. 145€.

Stand Jacques Genin:
Chocolats très fins, pâte de fruit à tomber. Peut-être bien tout simplement les vraies tueries de ce Live.
- Impérial TPDA "Close Distilleries" 12yo 1997-2010 55%: Joli. Nez léger, bouche acidulée. Belle accord avec les chocolats au citron. 87/100. 72€. Encore un qui m'intéresse

Espace VIP Dimanche:
- Blend Old Rarity 4/5quart 86.8proof: Excellent (pour un blend). c1965. 87/100. Pas de prix indiqué (et pour cause !)
- Bowmore SV 11yo 46% 20/10/98-14/09/10 cask refill sherry butt n°800191: PAs de commentaire, c'est dire si il m'a marqué. 83/100. 61€

Interlude sample de Pierrot:
- Benriach Teh Nectar 1976 cask n°8080: Très beau, fruité exotique. 90/100 (de l'aveu même de Pierrot, un peu passé, donc potentiellement 92/100).

Retour au bouteilles VIP:
- Karuizawa 1975: Premier nez très joli, puis se calme. Bouche idem. Beau sherry. 90/100. Pas de prix indiqué.
- Karuizawa 1994: M'a à peine plus marqué que le Bowmore SV. 85/100. 115€. C'te blague.

Interlude sample de Xavier:
- Glen Mohr Cadenhead 76-92 60.5%: Alcool de prune, new make, bien meilleur avec de l'eau. 86/100

Retour au bouteilles VIP:
- Macallan G&MP Speymalt 20/11/1970-01/09/2010 46% first fill sherry hogshead n°10031: Nez très beau, sherry concentré. 89/100. 209€.
- Port Ellen SV "Cask Strength Collection" 27yo 02/02/1983-09/04/2010 55.7% Cask Wine trade Butt n°231: Eau obligatoire pour le révéler, il devient alors harmonieux, et un peu expressif. 86/100. 229€.

Stand BB&R:
- Glenlossie 1975-2010 49.8% cask n°5950: Nez léger, fruité. Bouche agréable, miel, fianl dans la ligné mais un peu alcooleuse. 84/100. Pas de prix indiqué.
- Glenlivet 1978-2010 46% Cask 13511: Intéressant, nez très Glenlivet. Bouche fruité. Finale très surprenante, justifierait à elle seule l'intérêt de ce whisky. 86/100. Pas de prix indiqué.
- North British 2000/2009 46% cask n°4313: Nez très léger, noix de coco, bouche hyper easy drinkable. Très doux, homogène, onctueux, croquant, manque d'expressivité. 84/100. Pas de prix indiqué.

Stand Nikka:

- Myagikyo 15yo 45%: Joli nez fruité, jolie bouche harmonieuse, manque de puissance, trop consensuel, finale fumée/tourbée. 83/100
- Coffey Grain Single Cask 28/03/200-26/07/2010 61% cask n°23993: Nez trop léger, bouche harmonieuse mais légère. S'améliore avec de l'eau, noix de coco au nez, mais la bouche commence à être amère. 83/100. 118€.
- Yoïchi 15yo 45%: Nez léger, joli fruité. Bouche trop légère et amère, finale un peu mieux que la bouche. 83/100. Pas de prix indiqué.
- Yoïchi 20yo 42%: Nez, sherry léger + fumée, agréable, bel équilibre, belle harmonie, soupçon de noix de coco. Bouche, démarre sherry léger, mais l'amertume vient assez rapidement, contenu, finale fumée. 86/100. Pas de prix indiqué.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar Stephane » 28 sept. 2010, 10:00

Merci pour ce beau résumé de dégust Pascal.

Une petite question, me semble que tu as indiqué pour certaines botueilles des prix identiques à ceux de l'an dernier pour les "mêmes bouteilles âgées d'un an de moins"... l'info prix est-elle sûre ?
car ça m'étonne quand même que LMDW propose le nouveau Clynelish BoK, Macallan 70 Speymalt... au même prix que celles de l'an passé, c'est pas dans son habitude ;)

A part ça ils sont toujours aussi rapides pour actualiser leur site avec les nouveautés du Live!
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar PNicolas » 28 sept. 2010, 10:18

Jean-Michel a écrit :Sauf que sur ton sample, il y avait marqué 57,8% pour le Longmorn. :whistle: Le même voltage que celui que j'ai samplé à Limburg... on en a encore 3cl à la maison. J'en veux une bouteille !

[/quote]

A Limburg c'était 600€ la bouteille du sample que j'ai rapporté ;-)

A+
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar pompix » 28 sept. 2010, 10:19

Je me rappelle de 500€ mais pas sûr, à deux, ça se tente... ,smo
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15199
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar canis lupus » 28 sept. 2010, 10:25

Stephane a écrit :Merci pour ce beau résumé de dégust Pascal.

Une petite question, me semble que tu as indiqué pour certaines botueilles des prix identiques à ceux de l'an dernier pour les "mêmes bouteilles âgées d'un an de moins"... l'info prix est-elle sûre ?
car ça m'étonne quand même que LMDW propose le nouveau Clynelish BoK, Macallan 70 Speymalt... au même prix que celles de l'an passé, c'est pas dans son habitude ;)

A part ça ils sont toujours aussi rapides pour actualiser leur site avec les nouveautés du Live!

Les prix sont issus du catalogue collector officiel LMDW qui était fourni à la sortie. En même temps, il y a parfois des écarts entre les numéros de fut ou le degré d'alcool entre ce qu'on a gouté et ce qui est dans ce catalogue. Plus précisément, les photos sont conformes, mais pas toujours les textes. :roll:
Après, je pense qu'il est préférable de surveiller le site LMDW pour êtes sur des infos. ;-)
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar PNicolas » 28 sept. 2010, 11:24

pompix a écrit :Je me rappelle de 500€ mais pas sûr, à deux, ça se tente... ,smo


Il me semble que c'était 599€, mais une bouteille comme ça il y en a jamais assez ça ne se partage pas :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar pompix » 28 sept. 2010, 11:30

Pourtant, je connais quelqu'un qui a partagé ses 3 derniers cl ce week-end... :-P

Probable pour le prix, je me souviens juste d'un 5 dedans. ;-)

En tout cas, je pense que c'est le nez "sherry fruité" le plus extra que j'ai pu snifer.
La palme du "sherry boisé" revenant au Hakushu 89 TWE.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2282
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar cosinus » 28 sept. 2010, 13:55

Je confirme pour le Garneath DL 1967. C'est un très beau grain avec une bouche complexe très bien équilibrée sans trop de vanille. Aucune agressivité ni astringence.

Pour le Longmorn 1964 également.
Il faut sans doute lui laisser du temps, mais on est loin du niveau de la version 64 précédente.
Avatar de l’utilisateur
dkwk
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 930
Inscription : 15 août 2009, 01:43

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar dkwk » 28 sept. 2010, 19:22

bonsoir,

y'a til eu des stands de whisky francais ? ca a donné quoi (degustation, stand, bouteilles proposées..) ? merci :)
Image
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Re: Whisky Live Paris 2010

Message non lupar Smokey-Kong » 28 sept. 2010, 19:34

Après réflexion, le seul point positif du Live 2010 a été la rencontre d'amis et de membres du Forum, de nombre d'anciens que l'on ne voit presque plus (Sacha, Nikos), le plaisir de connaître pour de bon Pascal, Pierrot, François... Un regret, le petit nombre de toulousains (hé Jean-Michel, tu passe quand à Paris ?). Cela dit je suis presque déçu pour les nouveaux présents de la tenue du festival cette année, voici la redite (une fois n'est pas coutume) ce que j'ai écrit dans "diner d'ouverture" et qui en fait aurait été mieux ici :

le concept de stand "VIP" devait permettre aux distilleries et IB de présenter leurs produits haut de gamme sans se faire dévaliser par le tout-venant. Et là, personne n'a joué le jeu : les bonnes bouteilles "usuelles" de Diageo, Laphroaig, Signatory, G&M, DT, etc. n'étaient ni en bas - il y avait le stand VIP pour cela soit-disant - ni en haut où elles semblaient étrangement oubliées.
Bref, l'existence du stand VIP a eu pour seul effet d'escamoter les bons Talisker 25, Lagavulin de cuvées spéciales et autres vieux Glen Grant. Une arnaque pour être clair, et qui n'est pas seulement due - et de loin - à la raréfaction des bons embouteillage : quoi donc, Luc T. et Carsten seraient deux sorciers faisant surgir de superbes bouteilles du néant ?

Vivent les "autres alcools" ! Après tout, il est peut-être temps que LMDW change de nom...

Revenir vers « Whisky Live Paris »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité