SV (Signatory Vintage)

Whisky Live
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 28 sept. 2006, 12:30

Intéressant débat Tony !
Imaginons qu'un embouteilleur trouve un fût de Parkmore pas très bon. Que doit-il faire ?
1. Le mettre en bouteilles et le vendre car c'est très rare et très intéressant ?
2. Laisser tomber car il n'est pas génial-génial (et le mettre dans un blend).

.......
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 28 sept. 2006, 12:59

C'est vrai qu'à sa place... je pense que je vendrais (horriblement cher! :wink: ) ce fût en bouteilles numérotées et je suis presque sur que tout sera vendu (même si les amateurs boudent ce malt "bof", il y aura bien quelques "snobinards friqués" qui le trouveront exceptionnel ou encore quelques collectionneurs qui souhaitent faire l'aquisition d'une bouteille extrement rare).
Tony
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 28 sept. 2006, 13:09

Plus sérieusement je pense que sur des malts provenant de distilleries fermées et dont les embouteillages se font très rares, on peut concevoir qu'ils ne soient pas au gout de tous et pourtant ils conservent un intéret, ne serait ce que d'un point de vue "découverte" ou "curiosité". Par contre, proposer des malts "communs" et sans "ame", cela me parrait beaucoup moins judicieux de la part des indépendants "réputés" (mais il faut bien qu'ils essaient d'écouler leurs stocks de malts pas terrible :roll: ).
Tony
Avatar de l’utilisateur
mitsuyan
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 989
Inscription : 08 nov. 2005, 00:35

Message non lupar mitsuyan » 28 sept. 2006, 16:11

Salut à tous !
Est ce que le problème avec SV ne provient pas du fait d'une gamme très large de distilleries mais difficilement identifiable par manque de clarté et de lisibilité ?
En effet, la gamme SV est on ne peut plus exhaustive mais ne répond pas à un classement "par distilleries" mais par type d'embouteillage. C'est un peu dommage car j'ai le sentiment de passer à côté de pas mal de choses.
Franchement, entre les "Cask Strenght", "Straight from the Cask" les Un-Ch...", "Very Cloudy"....... il peut y avoir confusion et surtout, le produit en lui même (le whisky donc) est mis en retrait au profit d'une technique.

Choix marketing, maîtrise technique ou volonté commerciale, toujours est-il que cette confusion des genres m'a également gêné sur leur stand, trop de bouteilles et pas assez de whisky !!

Par exemple, le stand G&M présentait bcp moins de flacons mais me semblait (tjrs) aussi cohérent dans leur offre et le contact humain tellement prompte à parler de ce qu'on venait de nous servir et + si affinités !!!

Enfin, je pose modestement cette réflexion car le débat me semble vraiment intéressant à propos "de l'offre et de la demande".


a+
"J'ai fait un régime en ne buvant plus et en mangeant très léger ; en quinze jours, j'ai perdu deux semaines"
Joe E. Lewis
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Message non lupar bottler » 28 sept. 2006, 17:05

Serge a écrit :Intéressant débat Tony !
Imaginons qu'un embouteilleur trouve un fût de Parkmore pas très bon. Que doit-il faire ?
1. Le mettre en bouteilles et le vendre car c'est très rare et très intéressant ?
2. Laisser tomber car il n'est pas génial-génial (et le mettre dans un blend).

.......


J'ai trouvé un fût de Parkmore mais il n'est pas bon : c'est tout à fait exceptionnel (Parkmore c'est quand même une super distillerie, non ?).

Cela en fait une bouteille encore plus rare.

Ma décision est prise : je le garde. Hara Kiri !
Avatar de l’utilisateur
Smokey-Kong
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1626
Inscription : 21 nov. 2005, 23:44

Message non lupar Smokey-Kong » 28 sept. 2006, 19:42

Soyons sérieux (heureusement qu'il y a quelqu'un de raisonnable comme moi sur ce forum, quand on voit certains membres, suivez mon regard... :shock: :lol: ). Personnellement je n'aime pas trop les finish, le goût du vin me semble dissocié de celui du malt et donc le mariage peu réussi en général (pourtant j'aime le bon vin et le bon whisky). Mais on peut comprendre que SV se lance dans cette direction puisque tout le monde le fait, examinons par exemple la nouvelle gamme "mission". En ce qui concerne les distilleries disparues, Je défendrais SV même pour des embouteillages moyens ; c'est vraiment un témoignage unique du passé qu'il serait bien dommage de voir disparaître dans des blends. Bref je suis prêt à soutenir financièrement SV dans cette direction, même si parfois le whisky n'est pas d'un rapport qualité/prix remarquable. Et vous ?


Slainthe
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Message non lupar jmputz » 28 sept. 2006, 22:14

A vrai dire, je suis un peu sceptique. Signatory fait de l'excellent boulot d'un côté, mais je n'arrive pas à me défaire de l'idée qu'ils en font parfois un peu trop.
Trop d'Edradour, où le cas est flagrant. Pratiquement tous les mois, une nouvelle version apparaît dans une finition de plus en plus originale. Je sais que beaucoup de gens n'aiment pas Edradour, et moi j'ai toujours beaucoup aimé ce goût si particulier que d'aucuns nomment "souffré", et qu'il faudrait selon eux modifier pour mieux vendre. D'où un grand nombre de variations autour du thème des finitions. J'aimerais beaucoup goûter la production Edradour de l'époque Iain Henderson d'ici quelques années... Je suis sûr que le produit sera excellent.
J'ai aussi l'impression que Signatory se lance dans le tous azymuths en dénichant chez les brokers des fûts de pratiquement toutes les distilleries existant ou ayant existé. Sur ce point, je rejoins un peu Smokey Kong, en disant que ce travail de paléontologie whiskiesque vaut son pesant de malt. Evidemment que ce genre de politique amène nécessairement de la casse avec elle, puisqu'il est impossible de ne trouver que de bonnes choses.
Et comme Signatory ne fait pas de blends (ou si peu), leur seule echappatoire est de mettre sur le marché.
Signatory a joué un rôle prépondérant dans la démocratisation et la diffusion du single malt. Il y a fort à parier que sans eux, jamais l'actuel engouement pour le single malt n'aurait existé. Ce sont en grande partie les Symington's qui ont poussé de grands blenders comme les Laing ou Ian McLeod à se lancer dans l'aventure du single malt. Pour ça aussi, chapeau.
D'un point de vue politique de ventes, si je dois comparer la gamme de Duncan Taylor à celle de Signatory, j'ai cependant un petit faible pour DC... Et pas uniquement sur leurs hauts de gamme. C'est plus lisible poru moi. Mais il est vrai que le succès de Signatory parle pour eux. Et l'audace d'Andrew Symington il y a une vingtaine d'années (avec si je me souviens bien le soutien actif des Benitah) paye.
Et je dois bien avouer avoir été rarement déçu par des embouteillages signatory. Peut-être une frustration devant l'immense quantité de bouteilles offertes, et une limite physique et financière pour les acheter ou goûter toutes... :roll:
Slainte Mhath
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 29 sept. 2006, 08:02

Serge en un sens je suis d'accord avec toi, et d'ailleurs j'ai été très content de pouvoir goûter un Glenlochy (celui-là est pas mal, sans plus). D'un autre côté, j'ai l'impression qu'ils essaient de nous refaire à grande échelle le "coup du Benriach", distillerie dont peu de monde parlait avant qu'ils ne sortent un fût fantastique il y a deux ans.

Je pense qu'on peut concilier les deux objectifs, rareté et qualité. L'an dernier Duncan Taylor nous a sorti un superbe Mosstowie, celui de SV cette année était nettement moins bon. Alors Glenisla, Craigduff, : OK. Mais Mosstowie, Auchroisk ? Qu'il les vende, je veux bien comprendre, mais est-ce que sur le stand du live il n'aurait pas plutôt intérêt à nous proposer son Strathisla 1979 (j'aimerais bien savoir ce qu'il vaut celui-là), son Linlithgow 1975 (très bon), son Ledaig 1974 (très bien noté par les malt maniacs) ? Surtout si l'intérêt des whiskies un peu rares n'est pas tant la qualité que la rareté, comme tu sembles le dire. Nous autres amateurs on y perd un peu notre latin (le premier réflexe un peu primaire c'est "alors Signatory c'est fini faut acheter chez Duncan Taylor maintenant ?"), et pour lui commercialement je ne suis pas sûr que ce soit très intéressant. Mais ce n'est que mon opinion bien sûr, j'imagine que Mr Symington sait ce qu'il fait.
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 29 sept. 2006, 08:57

Laphroaig, ce qui est certain c'est qu'un embouteilleur ne va pas présenter des versions anciennes de sa gamme au Live car il a intérêt à présenter ce qu'il a ou va avoir à vendre...
Peut-être qu'Andrew n'a pas voulu présenter ses tout meilleurs trucs car après tout, aux doses qu'il sert, il y a de quoi tuer 30 bouteilles en l'espace d'un week-end (ou de faire des frustrés si les malts ne sont servis qu'aux happy fews). Et puis entre nous, les versions qui se vendent tout seul n'ont pas besoin de promotion.
Cela dit je suis loin d'avoir goûté tout ce qu'il a apporté et il me faudra encore du temps pour ce faire, donc je n'ai pas d'opinion sur la qualité globale de la cuvée 'Live 2006' de Signatory.
J'avoue que j'ai tendance à apprécier le fait de pouvoir goûter à une distillerie rare même si le malt n'est pas fantastique, plutôt qu'à un enième bon Bowmore. Ou alors, à une version rare d'une distillerie connue (ça me rappelle les temps anciens où on se jetait sur les Macallan non sherry).
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 29 sept. 2006, 09:01

jmputz a écrit :Mais il est vrai que le succès de Signatory parle pour eux. Et l'audace d'Andrew Symington il y a une vingtaine d'années (avec si je me souviens bien le soutien actif des Benitah) paye.

... et aussi le soutien d'un certain Bottler si je ne me trompe pas... Rappelez-vous que Signatory, c'est ou c'était aussi d'autres marques selon les marchés/circuits, comme Dun Eidean, Whyte & Whyte, Prestonfield et j'en oublie...
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 29 sept. 2006, 09:11

OK, chacun sa façon de voir. Mais bon, son Bunna 78 ou son Caol Ila 79 n'étaient pas spécialement des nouveautés... Le Glenlochy encore moins d'ailleurs (1980 - 24 ans). Et son Strathisla n'a pas l'air de se vendre si bien, je n'ai pas pu trouver le moindre commentaire de dégustation sur cette bouteille où que ce soit.

Mais bon je t'accorde que ce que je dis n'est que le reflet de mes souhaits personnels, je ne suis pas un spécialiste de la stratégie commerciale. Enfin je dois quand même ressembler un petit peu au client moyen sur des bouteilles à 100 €. Le résultat du live est assez clair pour moi, je m'achète une seule bouteille à + de 100 € pour le moment, et c'est le Bunna de chez DT (et je ne suis pas le seul).
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 29 sept. 2006, 09:24

Peut-être qu'Andrew a souhaité (ou accepté) de laisser les nouvelles stars genre le Clynelish Prestonfield à La Maison du Whisky?
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 29 sept. 2006, 09:30

Serge a écrit :Peut-être qu'Andrew a souhaité (ou accepté) de laisser les nouvelles stars genre le Clynelish Prestonfield à La Maison du Whisky?

Oui il y a sans doute de ça aussi. Une note à nous révéler en primeur sur ce Clynelish ? :wink:

Mais il faut qu'il fasse attention, sur le stand LMDW il y avait aussi un Longmorn G&M pas dégueu...
Avatar de l’utilisateur
mitsuyan
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 989
Inscription : 08 nov. 2005, 00:35

Message non lupar mitsuyan » 29 sept. 2006, 09:42

jmputz a écrit :A vrai dire, je suis un peu sceptique. Signatory fait de l'excellent boulot d'un côté, mais je n'arrive pas à me défaire de l'idée qu'ils en font parfois un peu trop.
J'ai aussi l'impression que Signatory se lance dans le tous azymuths en dénichant chez les brokers des fûts de pratiquement toutes les distilleries existant ou ayant existé. Sur ce point, je rejoins un peu Smokey Kong, en disant que ce travail de paléontologie whiskiesque vaut son pesant de malt. Evidemment que ce genre de politique amène nécessairement de la casse avec elle, puisqu'il est impossible de ne trouver que de bonnes choses.
Et je dois bien avouer avoir été rarement déçu par des embouteillages signatory. Peut-être une frustration devant l'immense quantité de bouteilles offertes, et une limite physique et financière pour les acheter ou goûter toutes... :roll:


Oui, c'est ce qure je pense et que j'exprimais plus haut. Confusion par une offre pléthorique et absence de lisibilté et de repères.
D'ailleurs, leur stand au WL en était l'expression même...pour moi, c'était plus une foire (et la foire !) au Whisky qu'un espace de dégustation.
Effectivement, le Clynelish de la prestigieuse gamme Prestonfield était en dégustation... à la MW...
Bien entendu, cela ne retire rien au fait que SV est un acteur incontournable...blablabla !!!

a+
"J'ai fait un régime en ne buvant plus et en mangeant très léger ; en quinze jours, j'ai perdu deux semaines"
Joe E. Lewis
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 29 sept. 2006, 10:00

laphroaig c moi a écrit :
Serge a écrit :Peut-être qu'Andrew a souhaité (ou accepté) de laisser les nouvelles stars genre le Clynelish Prestonfield à La Maison du Whisky?

Oui il y a sans doute de ça aussi. Une note à nous révéler en primeur sur ce Clynelish ? :wink:


OK je le mets en priorité sur ma to-do list ;-)

Revenir vers « Whisky Live Paris »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité