Compte rendu d'après live

lexus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2259
Inscription : 14 juin 2005, 12:57

Compte rendu d'après live

Message non lupar lexus » 03 sept. 2007, 22:51

Bonsoir à toutes et tous ,

Comme promis, un petit compte-rendu de cette journée maltesque en bord de canal ...
Après un solide déjeuner chez notre ami whiskywalker, nous voilà parti ( maie, Denis, WW et votre serviteur ) pour LaHaye dans notre Maie mobile ( voiture qui roule exclusivemet au laphroaig 12yo pre-dumpi de chez cadenhead's ).
2h30 later, nous voilà arrivé dans cette petite bourgade de Den Haag fort sympatique avec ces canaux et ses cyclistes. L'église devant abrité l'évènement se trouvait sur une petite place très paisible, on aurait dit une petite carte postale caricaturale hollandaise.
Cela dit, le cadre se prêtait particulièrement bien à une rencontre avec la part des anges...avec la liste des whiskie proposés, un tel lieu prenait tous son sens: contemplation, recueillement et surtout absolution des pêchers maltés d l'année écoulées...

Tout d'abord, je tiens à féliciter JM et Mr VanZuylen pour toute l'organisation : rien à redire , des sandwichs et toasts proposés à volonté, des bouteilles d'eau écossaises, café et surtout de la gamme et de la qualité moyenne de whiskies largement au-dessus de ce qui est proposé sur certains live.
Merci aux différents impotateurs qui ont largement joué le jeu et aux personnes qui ont aidé au bon déroulement de cet évènement.

Je ne vais pas décrire l'ensemble des whiskies, mais plutot donner mon top 5 :

Grand vainqueur : le tomatin 30yo Old train line de notre ami Jack Wieber : très rond, superbement équilibré et en bouche une profusion de fruit exotique . On dirait un lochside ou un vieux benriach ( voire un vieux cl......h ). Pour moi le whisky du festival et de loin.
Ensuite et toujours chez Jack wieber, un chouette caol ila 22 yo vraiment bien fait. Vraiment rien à redire sur ce bourbon cask très frais.
En 3, il y avait un littlemill 20yo de chez scott's selection: un lowlands caractéristique, herbacé, malté , très frais.... bien équilibré, belle finale...la bonne surprise ...
En 4 , un clynelish 34yo single malt of scotland : bon là j'ai un peu triché, je l'avais déjà gouté avant... Toujours aussi " clynelish old style" , vif, piquant et fruité, même si je lui préfère un peu la 1ère version embouteillée par notre indien londonien préféré...
Ensuite, j'ai vraiment bien aimé un grain que je ne connaissait pas : Strathclyde 42 yo...pas facile au 1er nez de reconnaitre ce grain...même si en bouche on revient sur des bases plus classiques... très belle bouteille
Et mon dernier coup de coeur ( enfin surtout celui de whiskywalker ) : un glenlivet 15yo de chez gordon macphail ( reserve ) ...cela change des glenlivet un peu insipide que j'ai pû gouter auparavant...

Il y avait encore d'autres chouettes découvertes, mais je vais laisser la parole aux autres forumeurs pour qui certains embouteilleurs étaient de véritables découvertes ( et oui, en belgique, nous avons la chance d'avoir un marché un peu plus ouvert que chez nos voisins du sud )

Bref une bien belle journée qui j'espère en amènera d'autres à Lahaye ou ailleurs...

Sans oublier bien entendu les différentes rencontres avec les personnalités présentes de ce forum qu'il est toujours plus agréable de voir en chair et os...
Ps: encore merci patrick pour les longmorn ( nous n'avons pas résisté dans la voiture au retour: le mackillop's est vraiment top ).

Bon voià, vivement le prochain live du forum...

A+
Slainthe math
---------------------------------------------------------
The Nectar : Sharing Passion
---------------------------------------------------------
WhiskyWalker
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 742
Inscription : 05 août 2005, 11:23

Re: Compte rendu d'après live

Message non lupar WhiskyWalker » 08 sept. 2007, 13:52

Bon, et bien je constate que notre excellent ami Lexus est une fois de plus plus rapide que moi sur la balle...Faut dire que je suis un peu lent, c'est vrai...

Un tout grand merci et un super coup de chapeau à notre ami JM et à Mister Vab Zuylen pour l'organisation de ce super festival...Sans aucun doute le premier d'une longue série...( j'ai déjà mis un cierge (pas un serge!) à l'église pour qu'il en soit ainsi...). Organsation Top, ambiance détendue, excellents whiskies, amateurs éclairés et sympathiques...Juste un petit regret en forme d'excuse pour mes compatriotes belges qui n'étaient pas vraiment en nombre...Etrange..

Plein de bonnes surprises liquides aussi : Tomatin 30yo et Caol Ila 22yo Jack Wieber, Clynelish 23yo DL OMC, Clynelish Single Malts of Scotland (the old one), Glenlivet G&M, Littlemill de chez Scotts, Strathcyde de chez First Cask, Caol Ila de chez Dewar Rattray...Pour les détails, vous me pardonnerez mais j'ai abordé ce festival sous l'angle du plaisir hédoniste et de la détente...Les whiskylovers présents verront de quelles bouteilles il s'agit à coup sûr.

Bref un super moment whisky.
Encore Mille Mercis...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11138
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Compte rendu d'après live

Message non lupar Jean-Michel » 09 sept. 2007, 18:32

A mon tour de vous faire part de mes chouchous du week-end.
Histoire de jouer la consensualité, j'ai placé moi aussi en N°1 le Tomatin 30yo Old Train Line de JW. J'ai trouvé qu'il avait quelques difficultés à s'ouvrir au nez au départ, mais alors en bouche, quel gras, quel fruit, quel équilibre entre l'alcool et le parfum ! Une glace au maracuja qu'on a laissé fondre. Il faut dire que je ne suis pas très objectif, puisque je traverse ma période "whisky fruit". Un premier nez sur les samples du blind me laisse du reste à penser que je vais être gâté...

Pour cette même raison, j'ai placé en N°2 ce fabuleux Caperdonich 27 yo proposé par First Cask. Voilà bien longtemps que cette distillerie me tentait, et j'avais laissé filer quelques bouteilles de la collection "Lonach" sur EBay, mais pas de regret après avoir goûté celui-ci. A vrai dire, pour la moitié (à quelque chose près) du prix du Tomatin, il constitue certainement l'une des meilleures affaires du moment pour les amateurs de whisky fruit. Beaucoup plus fougueux que le Tomatin, fabuleusement riche et gras, il n'en finit pas de s'épanouir dans le verre. Pour ne rien vous cacher, c'est celui qui est resté dans mon verre le plus longtemps, et que j'ai humé le plus longuement avant d'y tremper les lèvres. C'est également l'un des seuls dont les dernières gouttes ont fini dans mon gros ventre et pas dans les vases.

Pour compléter ce trio de tête, un très beau représentant de mon autre lubie du moment : ce single grain Strathclyde 41 yo First Cask, dont l'importateur nous a avoué qu'il en collait encore les étiquettes la veille. Malheureusement encore non disponible chez Van Zuylen au moment de notre départ (mais il doit l'être à présent), c'est l'exemple même de ce que mon papy aurait pu qualifier de "petit Jésus en culotte de velours". Toujours cette présence de "colle à maquette" (acétone ?) au nez (Antoine a trouvé un autre qualificatif, peut-être meilleur, en parlant de la pâte à ballon, espèce de pâte plastique rouge qu'on sort d'un tube, que l'on colle au bout d'un petit tuyau, et dont on fait un ballon en soufflant dans le tube), mais une bouche adoucie par tant de temps passé en fût, temps qui a permis d'en gommer toutes les exubérences et tous les excès pour en laisser le délicat fruité (toujours !) et un velouté incomparable. Beaucoup plus convaincant que le North British proposé par Scotts.

De chez Scotts, j'ai réellement adoré le North Port, qui comme le Caperdonich était marqué par une explosion de fruits en bouche, moins exubérante toutefois, et plus sur les agrumes que sur les fruits exotiques, mais complétée par une trame épicée beaucoup plus présente que dans le Caperdonich, et qui devrait en faire un whisky plus "consensuel". En revanche, je n'ai pas été convaincu par le Littlemill, pourtant fort apprécié dans l'ensemble. Sans doute à cause d'un nez qui présentait un caractère que je n'aime pas ; sensation désagréable de croquer dans une baie de genièvre.

Pour finir, mention spéciale pour le Miltonduff Dewar Rattray que Mr Van Zuylen nous a donné l'occasion de déguster (en même temps que d'autres merveilles) dans sa caverne d'Ali Baba la veille. Le nom de la distillerie m'évoquant la fameuse bière Mac Duff qu'Homer Simpson descend au litre dans la série du même, j'étais jusqu'à ce jour resté à l'écart de toute tentation. Grâce à Mr Van Zuylen, je sais maintenant que Miltonduff aussi mérite d'être goûté.

Pas d'Islay dans mon classement ?
Normal, j'ai fait l'impasse. D'abord en me disant que je reviendrais dessus en fin de dégustation, et qu'il ne fallait pas que je m'explose les papilles avec des whiskies de l'extrème avant d'avoir apprécié des choses plus discrètes et plus friandes, et ensuite par manque de temps. J'ai tout de même eu le temps de tremper mes lèvres dans un petit verre de Port Ellen Accorn qui laissait présager de grandes choses, mais un triste galveaudeux a profité d'un moment d'inattention de ma part pour me faucher mon verre. Bouh ! Honte à lui !

Enfin, je ne terminerai pas sans rappeler les merveilles que j'ai eu l'occasion de goûter lors du "Festival Off" qui s'est tenu au Bungalow après la dégustation du Samedi. Je n'en citerai que trois : Glen Garioch 71/97 Cask 1239 de Samaroli (mon premier Samaroli !!!), Highland Park 1980 24 yo 55.1% Duncan Taylor, et mon chouchou : le Lochside 1981 de Berry Bros plein de fruits exotiques, long, succulent, délicieux.

Vous avez dit plaisir ?
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)

Revenir vers « Details rencontre La Haye 2007 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité