Page 1 sur 1

Benriach 1984/2010 25 ans, Cask 493, batch 7, OB, 54,1 %

Publié : 27 août 2013, 18:50
par dagde
Benriach 1984/2010 25 ans, Cask 493, batch 7, OB, 54,1 % (1ère passe) :

Nez : Une jolie tourbe fumée restreinte mais tirant sur le fermier, avec de l'orange, du chocolat. Il y a également des abricots et des pêches (fruits bien frais) et une pointe d'ananas qui viennent par la suite ainsi que de l'amande amère, du café et des épices. C'est bien équilibré avec un joli fruité-torréfié-tourbé, à la fois gras et frais.

Bouche : Belle tourbe (grillée, fumée) bien grasse avec pas mal de cacao, du café, toujours le même fruité qu'au nez et un cocktail d'épices. Avec de l'eau, il est facilement dompté et les notes torréfiées se marient très bien avec les fruits jaunes. Nonobstant, les épices ressortent avec cette adjonction.

Finale : La tourbe nette est accompagnée de cacao et de grains de café et toujours les épices. Le fruité bat en retraite pour la fin de parcours.

En résumé : Un bon Benriach qui manque un peu de peps fruité au cours de son évolution en bouche avec une tourbe agréable mais trop carrée, trop structurée. Les alliances de saveurs sont néanmoins assez plutôt agréables

Note : 87

Re: Benriach 1984/2010 25 ans, Cask 493, batch 7, OB, 54,1

Publié : 31 août 2013, 17:56
par dagde
Benriach 1984/2010 25 ans, Cask 493, batch 7, OB, 54,1 % : (2 et 3ème passe)

Nez : Une jolie tourbe fumée restreinte mais tirant sur le fermier, avec de la mandarine, du chocolat. Il y a également des abricots et des pêches (fruits bien frais) et une pointe d'ananas qui viennent par la suite ainsi que de l'amande amère, du café et des épices (avec un peu de poivre). C'est bien équilibré avec un joli fruité-torréfié-tourbé, à la fois gras et frais.

Bouche : Belle tourbe (grillée, fumée) bien grasse avec pas mal de cacao, du café, toujours le même fruité qu'au nez (mais avec moins de vigueur) et un cocktail d'épices. Avec de l'eau, il est facilement dompté et les notes torréfiées se marient très bien avec les fruits jaunes. Nonobstant, les épices ressortent avec cette adjonction.

Finale : La tourbe nette est accompagnée de cacao et de grains de café et toujours les épices. Le fruité bat en retraite pour la fin de parcours.

En résumé : Un bon Benriach qui manque un peu de peps fruité au cours de son évolution en bouche avec une tourbe agréable mais trop carrée, trop structurée. Les alliances de saveurs sont néanmoins assez plutôt agréables.

Note : 87

Peu d'évolution lors des passes suivantes. C'est pas mauvais mais c'est un dram qui a un côté académique pas très glamour.