Page 1 sur 2

Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 01 avr. 2012, 23:51
par cosinus
Au nez, c'est un joli sherry tout en finesse. Avec l'aération, les fruits prennent de l'ampleur sur la pèche, l'abricot. Le nez est vraiment très beau, il est exubérant sur les fruits confits, légèrement acidulé façon tarte à la rhubarbe. Il n'y a aucune tourbe, j'ai juste senti un peu de fumée de façon très fugace.

L'attaque en bouche est franche même un peu sèche. Mais la sécheresse s'estompe avec l'aération. La bouche est en phase avec le nez. On a un sherry d'une belle finesse sur les fruits confit, l'orange. C'est complexe et bien gourmand. La finale est persistante, acidulée sur l'abricot et toute en douceur. Il donne vraiment envie de prendre son temps. Je n'ai senti aucune tourbe en bouche. Elle n'est apparu que dans le verre vide.

Pas facile de deviner un Ledaig avec cette version bien gourmande. Elle semble assez différente de celle du fut voisin :
viewtopic.php?f=18&t=6598&hilit=1710

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 02 avr. 2012, 12:59
par dede
Ce profil semble plus "sherry classique" que le fût 1710, effectivement.

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 03 avr. 2012, 10:58
par Régis
Complexité et harmonie, à noter qu'il s'exprime mieux dans un verre un peu ample, il semble comme "à l'étroit" dans le verre "Cool".
J'ai mes bouteilles demain, il va faloir en ouvrir une !
Régis

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 06 avr. 2012, 17:03
par canis lupus
Et comme de fait, Régis a tenu sa promesse en ouvrant une bouteille hier soir et comme j'étais là (par hasard bien sur :angelic-cyan: ), j'ai pu en profiter.
Bon, j'ai pas pris de note sur le coup et donc je ressort ça de tête, et j'ai pu oublier des trucs.

Robe: Or Profond, ambre.
Nez: Le 1er nez démarre en douceur mais fait déjà preuve d'une belle expressivité. On sent déjà la promesse de la complexité à venir, c'est très équilibré et homogène, mais pas facile à disséquer à ce stade. Ce nez gagne en puissance lentement mais surement puis semble ne plus faiblir indéfiniment (on a joué avec pendant bien une heure, et on aurait pu continuer longtemps). D'une très grande évolutivité, il passe par un très grand nombre d'arômes différents. Successivement, de l'amande, du pralin, du vieux cuir, du tabac, de la torréfaction, du cacao, du viandé, du pain d'épice, de la croûte de pain bien cuite, pas mal de fruit, mais plutôt confis ou secs, tout cela sous-tendu d'un boisé fumé dosé à la perfection, à tel point qu'il faut du temps pour mettre le doigt dessus. Et tout cela n'arrêtant pas de changer et de se fondre avant de se renouveler. C'est vraiment grand.
Bouche: avec les vieux malts ayant un nez magnifique, on est souvent déçu par la bouche. Mais que nenni avec cet énergumène. Ces "modeste" 47.8% sont bel et bien tous là sans exception, mais intégré à la perfection, ne s'imposant jamais mais portant à bout de bras un profil en bouche aussi complexe et évolutif que le nez. Avec pas mal de temps, on se rend compte que ce whisky est bien un authentique Ledaig car la tourbe apparait. Mais une tourbe à nulle autre pareil, qui évoque plus un Ardmore, non mieux, un Brora fermier-waxy de grande cuvée, voir certains Port-Ellen également. A l'instar du nez, cette bouche semble ne pas faiblir et évoluer sans cesse. On finit par y trouver pas mal d'agrumes, citronnés, qui ne sont pas sans évoquer Laphroaig. Cet équilibre fermier/waxy un peu terreux est vraiment du tonnerre. On retrouve le pain d'épice également. Et le tous dans une rondeur extrême et fondu juste ce qu'il faut pour ne pas que les saveur se combattent, mais se marient tout en restant perceptibles et identifiables. Du velours.
Finale: Ben j'avoue être à court de vocabulaire après un tel nez et une telle bouche, mais elle est tout à fait à la hauteur, encore une fois bellement expressive, longue, interminable (mais dans le bon sens), envoutante ?

Commentaire: C'est un magnifique grand whisky, fabuleux voir même. A la fois un whisky "d'étude" tant il est riche et évolutif et tant il mérite de lui consacrer du temps, mais en même temps accessible car il commence très tôt à raconter son histoire et se montre non pas bavard, mais intarissable. Le genre de rare bouteille qui vous fait découvrir combien un whisky peut être grand. A aucun moment ne nous est venu à l'idée d'essayer de lui ajouter de l'eau. A noter que nous avons pour l'occasion comparé nos habituels verres référence, les C&S "Cool", par leur grans frères quasi identique à la taille près, les "Ambient". Si l'Ambient met beaucoup plus de temps à démarrer, au bout d'environ u1/2 heure, le nez devient carrément grandiose, même si la bouche y perd un peu en complexité, en précision, et en puissance.

Donner une note à ce niveaux là n'est pas facile, mais c'est pas moins que 92, et certainement 93, voire 94/100.

Ah oui, c'est un sherry cask, un vrai de vrai et là, c'était l'ouverture de la bouteille. Quand on sait l'énorme potentiel d'évolution de ce genre de whisky, difficile d'imaginer le niveau qu'il est capable d'atteindre au bout de quelques semaines, mois ... années ?


Au final, même si ça pourrait sembler un peu cher eu égard à l'âge ("seulement" 31yo), à l'embouteilleur (pas le plus ni le mieux réputé sur l'ensemble de sa production), voir la distillerie (sauf ceux qui connaissent), son millésime lui commence à être respectable et c'est en fait un excellent rapport q/p à ce niveau de prestation.. Pour moi tout simplement l'un des meilleurs whiskys que j'ai pu goûter ET acheter dans ce type de profil. Le genre qui vous fait vraiment comprendre ce peaty sherry veut dire.

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 06 avr. 2012, 17:22
par Régis
Si ma Chérie apprend que je passe des soirées avec toi, ça va barder pour moi, mais tu es tellement prolixe !
Envie de te demander si je peux reprendre tes notes, pour publication !?
Merci pour hier, et pour ton cr !
Régis

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 06 avr. 2012, 20:57
par dede
Régis, je viens de t'envoyer un petit message sur le site de la cave de Bécon ;-) .

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 06 avr. 2012, 22:07
par pompix
canis lupus a écrit :...Donner une note à ce niveaux là n'est pas facile, mais c'est pas moins que 92, et certainement 93, voir 94/100.

...


Attention, Dede va tirer les oreilles !!! ;-)

Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 07 avr. 2012, 00:00
par jmputz
pompix a écrit :
canis lupus a écrit :...Donner une note à ce niveaux là n'est pas facile, mais c'est pas moins que 92, et certainement 93, voir 94/100.

...


Attention, Dede va tirer les oreilles !!! ;-)

Moi aussi... Mais bon, hors cadre WDTS, j'ai moins de problèmes.


Sent from my iPad using Tapatalk HD

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 07 avr. 2012, 00:30
par canis lupus
Régis a écrit :Si ma Chérie apprend que je passe des soirées avec toi, ça va barder pour moi,

Oh ben, me semble qu'elle m'a déjà vu. Y'a peu de risque qu'elle soit jalouse, quand même.
Régis a écrit :mais tu es tellement prolixe !

Comment ça, comme les croquettes ?
Régis a écrit :Envie de te demander si je peux reprendre tes notes, pour publication !?

Oh ben dame oui, du moment que tu es d'accord avec ce que j'ai écris.
Régis a écrit :Merci pour hier, et pour ton cr !

C'est surtout toi qu'il faut remercier, comme toujours. ;-)
pompix a écrit :Attention, Dede va tirer les oreilles !!! ;-)

Oui ben moi, j'lui tire sa bouteille, on va voir s'il fait le malin, non mais. :mrgreen:

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 07 avr. 2012, 09:46
par RX21
canis lupus a écrit : Pour moi tout simplement l'un des meilleurs whiskys que j'ai pu goûter ET acheter dans ce type de profil. Le genre qui vous fait vraiment comprendre ce peaty sherry veut dire.

Très beau CR. J'observe Pascal monte en gamme dans ses achats. ;-)

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 07 avr. 2012, 10:03
par Régis
RX21 a écrit :
canis lupus a écrit : Pour moi tout simplement l'un des meilleurs whiskys que j'ai pu goûter ET acheter dans ce type de profil. Le genre qui vous fait vraiment comprendre ce peaty sherry veut dire.

Très beau CR. J'observe Pascal monte en gamme dans ses achats. ;-)


Oui, il va acheter une Renault :lol:
Régis

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 07 avr. 2012, 10:14
par Régis
Marrant, hier sur Whiskyfun: http://www.whiskyfun.com/

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 07 avr. 2012, 10:16
par mars
Régis a écrit :Marrant, hier sur Whiskyfun: http://www.whiskyfun.com/


Oui, serge a gouté les 1972(sont bons, en général. Pour ne pas dire plus). Va falloir qu'il passe aux 1973! :roll

Edit : je vois qu'il en a gouté un autre(1973)du même embouteilleur et qu'il l'a noté 93pts(avec plein de superlatifs)

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 28 déc. 2012, 21:18
par ptitdadou
Petit déterrage de sujet avec ce très beau Ledaig.
J'avais acheté la bouteille en avril mais j'ai réussi à patienter jusqu'à maintenant pour l'ouvrir puisque je la réservais pour un heureux événement :-)
Le nez débute sur des fruits rouges, mûres, cassis, framboises, puis des abricots. Avec le temps apparaissent des notes de cirage et de cuir. Du bois également avec de la bruyère. Beau sherry en tout cas mais pas de tourbe.
l'attaque en bouche est vive, on sent un peu d'alcool. On retrouve ensuite les éléments du nez, et en toute fin on distingue une belle tourbe fermière.
La finale est longue en mêlant le fruit, la tourbe, et de la cendre.
un très beau whisky qui ira directement dans mon top 3! En plus l'aération devrait faire disparaître les notes d'alcool et l'ensemble sera encore meilleur!
Merci à Régis pour cette très belle offre!

Re: Ledaig 1973/2004 31 ans 47.8% Chieftain's C#1711-1712

Publié : 29 déc. 2012, 11:29
par Régis
Beau CR, effectivement l'aération lui fait du bien !
Régis