Page 1 sur 1

Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 21 janv. 2012, 11:15
par nulty
Clynelish 33 years old 1973/2006, Prestonfield pour La Maison du Whisky, 54,3%.
Distillé le 23 juillet 1973. Oak Cask #8912. 405 bouteilles.


Nez : très épais, complexe. Il débute sur des noisettes, des amandes, un peu de cuir et des vieux livres. On enchaîne sur des fruits, parfois confits : citrons, oranges, poires, fruits exotiques surtout. Beaucoup de fruits. Ensuite, des notes terreuses, tourbées, voire fermières. Comme on le voit c'est très complexe mais je trouve également que cela manque un peu d'équilibre, de mesure.
Bouche : beaucoup de tourbe, très joliment mêlée à des fruits exotiques. Un peu de zeste de citrons et d'oranges confits. Quelques fruits à coques, du miel. La texture est épaisse, très agréable. L'alcool est bien présent sans l'être trop et donne une belle puissance à l'ensemble.
Final : tourbe ici encore avec un retour des notes fermières du nez. Très long.

Très joli Clynelish, vraiment très fruité et tourbé, cela m'a plutôt étonné. Reste que "c'est un peu le bazar", j'aurais aimé plus d'équilibre.
L'eau n'apporte aucun changement fondamental à mon avis.

90.

Merci Anthony et Guillaume :)

Les notes de Seb qu'il a mises dans un autre topic :obscene-drinkingchug:

Nez : On part sur du miel, de la cire, de l'amande sous plusieurs formes (grillée et en pâte) le tout sous-tendu par un côté un peu iodé et tourbé.
De jolies notes fermières assez grasses. Brioche grillée. C'est assez tendu et vraiment superbe. Après quelques instants, on sent un peu de chocolat au lait et de nougatine.
En plus d'odeurs de savon, on sent une certaine acidité de vin blanc et un peu de lavande.
De belles notes citron confit, finement salé, et de fruits exotiques un peu séchés.

Bouche : Quelle opulence ! De belles notes de miel, de cire et de beurre. En plus de tout ça, on sent encore le côté acide du vin blanc.
Du citron confit encore. C'est fermier, sur la paille un peu sale et les écuries. On dirait un Brora en plus droit / austère.
Le tout est équilibré avec un léger boisé. L'amertume prend le dessus après quelques minutes. C'est presque dommage mais ça reste superbe.

Finale : Longue sur le miel, la tourbe et le bois. C'est chaud et suave.

Conclusion : Une merveille de whisky dont le seul défaut pourrait être son amertume finale à mon sens. Mais le reste est jouissif à souhait !

92/100

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 24 janv. 2012, 12:23
par Kell
C'est un concentré de tout ce que j'aime dans un Scotch.
Le nez est somptueux avec cette cire épaisse et mielleuse typique Clynelish agrémentée de fruits qui vont de l'agrume à l'exotique, de tourbe, et de notes fermières. On peut même noter les traces de cuir et de tabac du sherry derrière.
Le corps est dense, cireux à souhait, il y a du miel, des fruits, de la tourbe, des épices, un brin de céréales, un peu de fumée, des notes fermières, un soupçon d'orange, cuir et de tabac. C'est un petit déjeuné complet liquide dont l'alcool est puissant mais bien intégré.

Bref, c'est complexe, très puissant et franchement extraordinaire si on aime les choses un peu chaotique ce qui est mon cas ;-) L'un de mes whisky préféré - 95 pas moins

Merci Mr ALouis

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 24 janv. 2012, 12:33
par canis lupus
C'est le first ou le second release ?

'fin, quoi qu'il en soit, arrêtez de me torturer avec cette merveille introuvable. :angry-tappingfoot:

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 24 janv. 2012, 12:39
par Kell
First pour ce post
J'ai eu l'occasion de gouter les 2 grace aux bontés de Mr Pompix et Alouis :)
Difficile de comparer de mémoire mais je ne souviens pas d'avoir noté les traces de sherry dans le 2ème.

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 24 janv. 2012, 12:44
par pompix
canis lupus a écrit :C'est le first ou le second release ?

'fin, quoi qu'il en soit, arrêtez de me torturer avec cette merveille introuvable. :angry-tappingfoot:


Arrête, c'est pas comme si t'avais déjà eu les deux sous le nez, au prix d'origine... :mrgreen:

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 24 janv. 2012, 12:49
par Kell
Là c'est moi que vous torturez les gars ^^

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 24 janv. 2012, 12:54
par canis lupus
pompix a écrit :
canis lupus a écrit :C'est le first ou le second release ?

'fin, quoi qu'il en soit, arrêtez de me torturer avec cette merveille introuvable. :angry-tappingfoot:


Arrête, c'est pas comme si t'avais déjà eu les deux sous le nez, au prix d'origine... :mrgreen:

RHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (cri de bête à l'agonie) :angry-banghead: :angry-screaming: :romance-ballandchain: :violence-smack: :sad-roulette: :sad-suicidepills: :obscene-hanged:

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 24 janv. 2012, 16:23
par Piksi
canis lupus a écrit :
pompix a écrit :
canis lupus a écrit :C'est le first ou le second release ?

'fin, quoi qu'il en soit, arrêtez de me torturer avec cette merveille introuvable. :angry-tappingfoot:


Arrête, c'est pas comme si t'avais déjà eu les deux sous le nez, au prix d'origine... :mrgreen:

RHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (cri de bête à l'agonie) :angry-banghead: :angry-screaming: :romance-ballandchain: :violence-smack: :sad-roulette: :sad-suicidepills: :obscene-hanged:


Pareil

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 12 févr. 2012, 02:42
par pat gva
Faut bien reconnaître que ces 2 embouteillages étaient ? sont ? très bon.

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 24 févr. 2013, 10:31
par Alexandre
Clynelish 33yo 1973/2006 (54,3%, Signatory Prestonfield, #8912)

Le nez est enrobé de cire, avec des fruits jaunes (mandarines, pêche, brugnon) et un peu d'iode. D'un fondu et d'une complexité remarquables, ce nez montre aussi quelques traces de tourbe et d'épices douces (curry). Avec l'aération, l'influence coastal se fait plus présente (algues), même si l'ensemble reste dominé par cette belle cire.

En bouche, on commence par de très beaux fruits exotiques (ananas, mangue) et du café, avant une belle vague cireuse et rocailleuse. Le fondu est énorme, tout simplement, alors même que la bestiole dégage une puissance certaine. En fin de bouche, on a quelques piments et une trace de noisettes. Avec l'aération, la bouche gagne encore en fondu et en douceur, on y décèlerait presque un côté pâtissier. C'est remarquable.

La finale, interminable, est rocailleuse. On y trouve du café, des fruits exotiques, du poivre, du chocolat amer et de la cendre froide.

En conclusion, un excellent Clynelish, au fondu assez énorme. Un délice. 93/100

Merci beaucoup pour le sample Anthony :dance:

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 28 févr. 2013, 16:47
par aggelon
Décidément, les Clynelish ont vraiment l'air terrible !

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 28 févr. 2013, 16:50
par canis lupus
aggelon a écrit :Décidément, les Clynelish ont vraiment l'air terrible !

Y'en a beaucoup de bons, c'est certain, mais y'a aussi quelques ratés. Ceci dit, celui dont on parle ici est rien moins qu'ultra exceptionnel, un summum dans le genre.

Re: Clynelish 33yo 1973/2006 Prestonfield pour LMDW

Publié : 28 févr. 2013, 23:29
par Alexandre
Comme Pat, pour avoir gouté les deux éditions de Prestonfield, on est sur du très très bon. Les deux ont fini à 93 pour moi.