Bowmore and more and more!

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

WhiskyWalker
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 742
Inscription : 05 août 2005, 11:23

Bowmore and more and more!

Message non lupar WhiskyWalker » 31 août 2005, 14:50

L'orage est dissipé, l'envie me reprends donc! M'en vais essayer la nouvelle "lounge" comme dit JM :P :

Il y a quelques temps, j'avais déjà dit que j'avais progressivment revu mon jugement sur la Distillerie Bowmore...voici deux bouteilles "rares" qui amènent, une fois de plus, de l'eau au moulin de ma réconciliation avec le chef lieu d'Islay...Pour ceux que cela intéresse, je vais aussi faire un petit post sur un Bowmore plus "jeune" dans la section "classique" du bar :wink: :

1ère bouteille:
Bowmore 1976/1993 17yo SMWS 3.18 52.9°:
92 points
Nez: des notes de vieux rhums et de tabacs à pipe, bcp de rondeur et de complexité, amandes caramélisées saoupoudrées au sucre candi, un nuage de fumée sur fond réglissé/vanillé, ensuite une explosion de marmelade de fruits exotiques, de mirabelles et d'ananas, citron doux...une note végétale en toile de fond ramène une certaine fraîcheur maltée (de la pâte à gaufre à la vanille?)...Splendide! 23/25

Bouche : Pleine et bourée de caractère, tout en gardant une énooorme finesse. le côté fruité/malté se confirme avec un équilibre très net "côtier/vanillé", poire à la crème anglaise, chocolat blanc. 23/25

Finale : Très longue avec une certaine chaleur, thé au citron, une pointe de beurre salé et de crème aigrelette, des notes de poires pochées arosées au rhum..;ouaaw! 23/25

E/B : De la présence, de la finesse et de la complexité: joli tour de force! Génial Bowmore...23/25


Bowmore Vintage 1965 The Prestonfield 22yo SherryWood Cask#41 43°
95 points

Nez : Fruits exotiques très murs, ananas, mangues, pêches, goyaves et melons...très frais avec une grande rondeur..tout en douceur...une sorte d'agréable caresse...24/25

Bouche: Douce, presque rafraichissante avec une trame bien assise sur le fruit de la passion, goyave/mangue/ananas...et une touche d'orange.24/25

Finale : Légère, de longueur moyenne elle poursuit la fraîcheur de la bouche sur le fruit avec une pointe acidulée.23/25

E/B : Un fruité hors du commun, vraiment typé qui ne laisse pas indifférent...peut-être un peu au dépens de la largeur de la palette aromatique, ce qui peut déranger...Mais la critique s'adresse ici à une sorte de bijou dont certains auraient préféré une couleur moins éblouissante..24/25

Deux Bowmore fort différents finalement mais qui illustrent parfaitement le potentiel de la distillerie...Il parait que les jeunes versions actuellement dans les Vaults sont très prometteuses...on ne peut que s'en réjouir! :D
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 31 août 2005, 14:57

Ah Bowmore... une grande réputation parmi les vieux millésimes. Pour ma part je ne connais pour l'instant que les versions officielles Legend, 12 ans, 15 ans et CS et j'avoue que j'ai été assez déçu. Je pense un jour monter en régime mais pour l'instant ce n'est pas ma priorité (ou plutôt pas ma première priorité...). J'ai juste un 20 ans OMC chez moi en mignonette mais il paraît qu'il n'a rien d'extraordinaire. Il paraît aussi que la version 17 ans officielle est la première à être vraiment intéressante dans la gamme.

En tout cas merci pour ce compte-rendu.

Euh... mon post est un peu mi-lounge mi-bar, tâtonnements du début mais ça devrait se caler à la longue...
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10434
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Message non lupar jmputz » 31 août 2005, 15:02

Moi j'aimais bien le Bowmore. Mais maintenant je sais plus.
Ces prostituées françaises ont fait des ravages.
Il me reste une 21 ans qui me fait des clins d'oeil du haut de son étagère... Peut-être qu'un de ces soir...
Slainte Mhath
WhiskyWalker
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 742
Inscription : 05 août 2005, 11:23

Message non lupar WhiskyWalker » 31 août 2005, 15:02

Et oui, pas si évident que ca hein, le positionnement...Mais bon, comme tu dis faut que l'outil se rôde un peu :wink:

Franchement, si tu as l'occasion de goûter des belles verison un peu anciennes ou de nouvelles jeunes (plûtôt en négoce pour ce que j'en connais) il ne faut pas hésiter...Il y a vraiment du canon à découvrir... :P
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 31 août 2005, 15:09

J'aime bien le 17 ans, qui est le plus mature que j'ai goûté à ce jour.
Mais personnellement je lui préfère le 15 ans Mariner, un de mes islays préférés.
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Message non lupar PNicolas » 31 août 2005, 15:10

Un peu pareil pour moi j'ai du mal avec les jeunes versions, d'ailleurs même avec la 25 ans OB. Par contre j'ai goûté à deux versions indépendantes assez fabuleuse, la 1968 SV CS Collection 2000 et la 1968 CS MM CelticHeartland, les deux avaient en commun un fruité assez extraordinnaire avec ce petit côté iodé propre à Bowmore. Il parait que les versions de 1964 à 1968 OB sont encore plus extraordinnaires mais à quel prix. D'ailleurs pour info il y a deux 1957 OB à vendre en ce moment sur ebay avec pour prix de départ 500£ et 1200 euros pour ceux que ça peuvent interesser.

A+
WhiskyWalker
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 742
Inscription : 05 août 2005, 11:23

Message non lupar WhiskyWalker » 31 août 2005, 15:14

Stephane a écrit :J'aime bien le 17 ans, qui est le plus mature que j'ai goûté à ce jour.
Mais personnellement je lui préfère le 15 ans Mariner, un de mes islays préférés.


Perso je pense avoir mieux apprécié le 17yo OB que le Mariner. Le premier m'est apparu assez équilibré et le second reste intéressant par son côté un peu "végétal"; j'y trouve pas mal de notes de fougères...Mais parfois mon nez et mon palais détectent des trucs un peu étranges... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 31 août 2005, 15:14

Bon, puisque le FWP est mentionné, je suis en mesure de vous annoncer que les MM ont beaucoup investigué et qu'une conclusion qui pourrait être (enfin) quasi-définitive va être publiée un de ces jours.
Bien entendu, mythes et préjugés volent en éclats.
Et nan je ne puis vous en dire plus.
A propos WhiskyWalker, oui les Prestonfield 1965 (je ne connaissais que le cask #47 jusqu'à présent) sont vraiment magiques. Peut-être peut-on encore les trouver dans des coins reculés en France... A vos marques, prêts...
WhiskyWalker
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 742
Inscription : 05 août 2005, 11:23

Message non lupar WhiskyWalker » 31 août 2005, 15:17

Serge a écrit :Bon, puisque le FWP est mentionné, je suis en mesure de vous annoncer que les MM ont beaucoup investigué et qu'une conclusion qui pourrait être (enfin) quasi-définitive va être publiée un de ces jours.
Bien entendu, mythes et préjugés volent en éclats.
Et nan je ne puis vous en dire plus.
A propos WhiskyWalker, oui les Prestonfield 1965 (je ne connaissais que le cask #47 jusqu'à présent) sont vraiment magiques. Peut-être peut-on encore les trouver dans des coins reculés en France... A vos marques, prêts...


Tu nous tiens en haleine...me réjouis de savoir car je suis très curieux de nature :D

Pour les Prestonfield 65 tu as des pistes? Parce que Luc m'a dit que c'était plutôt introuvable comme brolle?
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 31 août 2005, 15:33

WhiskyWalker a écrit : Pour les Prestonfield 65 tu as des pistes? Parce que Luc m'a dit que c'était plutôt introuvable comme brolle?


Brolle ? Définir "Brolle" svp. ;-)
A part ça les Prestonfield ont été diffusés en France je pense, par LMW, et comme la France n'est pas (ou n'était pas) un pays aussi, disons "avancé" que d'autres en matière de folie Single Malts, il n'est pas impossible que des bouteilles aient échappé aux foafers qui sévissent dans d'autres pays (pas de noms, désolé).
J'ai pour ma part trouvé par hasard des trucs magiques (genre vieux Springbank) pas plus tard que l'année dernière.
La clé est de ne pas chercher les vieilles bouteilles où tout le monde cherche (par exemple chez les cavistes dans les grandes villes - par contre les top récents, c'est bien là :-)).
WhiskyWalker
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 742
Inscription : 05 août 2005, 11:23

Message non lupar WhiskyWalker » 31 août 2005, 15:45

Merci du tuyau Serge, ceci dit...en y réfléchissant un brin..;c'est élémentaire mon cher Watson...Donc il va falloir organiser des expédition recherche d'ans l'hexagone... 8) 8)

Pour le "brolle" : c'est la dénomination utilisée par Mister LT lorsqu'il décide de me faire gouter un Malt à l'aveugle qui généralement dépasse les 90 points...J :shock:

Je te propose donc de lui poser directement la question sur l'étymologie exacte du terme...Peut-être la racine a-t-elle un lien ancestral avec Brora et Samaroli : :roll: bro-lli..brolle..Ou alors cela provient plus simplement d'une interpellation de son épouse : "Luc, Tes Gelfarclas, Springbank, Ardbegs et Clynelish...tu vas devoir ranger tous ces brolles dans la nouvelle maison!!!" Non vraiment je ne connais pas l'origine du mot :?: :lol: :lol:
Maie
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 88
Inscription : 30 août 2005, 20:15

Message non lupar Maie » 31 août 2005, 16:13

C'est flamand : toutes les choses inutile, les choses qu'on a vraiment pas besoin!

Alors pour les jeunes Bowmore : avez vous deja goute le nouveau Bowmore disponible au duty free : l'enigma?

Je peux vous dire que ca n'as plus rien à voir avec legend ou 12ans!

D'ailleurs, je peux vous dire que les jeunes Bowmore qui dorment dans les chais sont d'une qualité exceptionnelle!

Et en plus, ils ont encore des 1964 dans les chais...
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 31 août 2005, 16:24

Décidément les Belges sont parfois difficiles à comprendre.
Si je vous suis bien, un malt qui dépasse 90 points est une chose dont on n'a pas vraiment besoin ?
Ah, oui, j'ai compris, vous voulez du 95 points ou plus !
Crazy Belgians indeed...

Ah oui, l'Enigma, je dois le mettre à mon programme absolument.
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 31 août 2005, 16:27

WhiskyWalker a écrit :Merci du tuyau Serge, ceci dit...en y réfléchissant un brin..;c'est élémentaire mon cher Watson...Donc il va falloir organiser des expédition recherche d'ans l'hexagone... 8) 8)


Bonne idée !
En attendant, j'en profite, est-ce que quelqu'un va parfois à Brest ?
Maie
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 88
Inscription : 30 août 2005, 20:15

Message non lupar Maie » 31 août 2005, 16:42

Serge,

c'est une expression de Luc, donc...

mais je crois que son palais a été deformer par du glenfarclas...

non, non, pour 90 points, ca me vas très bien!

Mais c'est vrais qu'on trouve parfois des choses asez sympa chez des cavistes francais à des prix qui n'ont pas changer depuis 10 ans!

Ce weekend, à Lyon, Brora 1976 RM pour 70 € !!!

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités