Page 2 sur 2

Re: Brora 30yo 5th release 55,7% (2006)

Publié : 01 juin 2015, 22:05
par mars
Non, tu n'es pas le seul. J'ai fait un face to face du 2004 et 2005 et je les trouvais assez semblable. Perso je trouve le 2006 plus fruité et aussi plus fin.

Les 2002 et 2003 sont un peu dans le même style que le 2004/2005 mais un petit cran en dessous je trouve. (pas gouté 2007, le 2008 est pas mauvais du tout mais un peu light et dans un style différent comme ceux des années après que j'ai aussi gouté. 2012 pas terrible, je trouve)

Re: Brora 30yo 5th release 55,7% (2006)

Publié : 01 juin 2015, 22:08
par dede
Le seul ce jour-ci chez moi Mars. ;-)

Re: Brora 30yo 5th release 55,7% (2006)

Publié : 01 juin 2015, 22:43
par elskling
mars a écrit :Non, tu n'es pas le seul. J'ai fait un face to face du 2004 et 2005 et je les trouvais assez semblable. Perso je trouve le 2006 plus fruité et aussi plus fin.

Les 2002 et 2003 sont un peu dans le même style que le 2004/2005 mais un petit cran en dessous je trouve. (pas gouté 2007, le 2008 est pas mauvais du tout mais un peu light et dans un style différent comme ceux des années après que j'ai aussi gouté. 2012 pas terrible, je trouve)


2012, c'était pas un 35yo? Il a pourtant une excellente réputation, non?

Re: Brora 30yo 5th release 55,7% (2006)

Publié : 01 juin 2015, 23:30
par mars
J'ai aussi une certaine réputation quant à mes goûts! ;-) :mrgreen: :roll

Re: Brora 30yo 5th release 55,7% (2006)

Publié : 02 juin 2015, 14:25
par Alexandre
J'ai eu la chance de goûter le 2004 en sample, en plusieurs fois, et je n'ai pas été marqué plus que ça moi non plus par son côté "bourrin" qu'il est censé avoir. J'ai davantage été scotché par la finesse et la complexité du 2006.

Tant qu'à parler de ce type de quilles, je suis preneur d'un sample du 2005 au cas où :drool:

Re: Brora 30yo 5th release 55,7% (2006)

Publié : 17 mai 2016, 23:58
par sagara-kun
Brora 30yo 5th release 55,7% (2006)

Le nez est incroyablement clair et expressif. Les arômes sont très ciselés.
Pèle mêle on a de l'ananas, du fruit de la passion, mais surtout du romarin, de l'anis, du foin, de l'herbe sèche. Une côté un terreux avec une tourbe légère.
On sent un peu de miel de bruyere qui apporte un peu de rondeur.

En bouche, l'alcool est remarquablement équilibré et c'est une explosion de saveur.
On a une bonne partie des arômes du nez présent. L'anis, le fruité. La tourbe ressort moins et une confiture de fruit prends le dessus.

La finale est sur la tourbe, on sent une pointe mentholée et anisée, et ... de la pomme.

C'est très très bon et très très buvable. Presque trop.
92/100