Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar piazzolla » 28 juil. 2009, 19:35

lexus a écrit :Clynelish reste pour moi la distillerie qui propose probablement le meilleur rapport Q/P sur les vieux whiskies...C'est un Clynelish qui m'a fait découvrir l'univers des vieux malts fruités (un dundeil selection 32yo à 120EUR à l'époque, en 2005)...et depuis 2005, l'augmentation des vieux clynelish est très mesurée..ils se vendent entre 130 et 150eur pour une qualité souvent top...par rapport à Benriach par exemple qui proposent un peu le même profil aromatique dans ces versions trentenaires et dont les versions se vendent entre 170 et 220 eur...idem pour Longmorn

Allez comprendre...mais tant mieux pour les amateurs que nous sommes..que Clynelish reste méconnu ou en retrait par rapport à Brora...mon portefeuille ne s'en portera que mieux... :whistle:


Intéressante analyse Lexus .... nous serions bien inspirés de te suivre .... si pas trop nombreux non plus ;-)
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar Serge » 29 juil. 2009, 00:30

canis lupus a écrit :
Serge a écrit :j'ai perdu depuis longtemps l'habitude de lire ou d'écouter ce que les embouteilleurs disent au sujet de leurs propres flacons ;-)

Quand on voit ce que certains osent commercialiser, c'est à se demander si ils gouttent leurs productions.


En effet. Des fois faut quand-même lire les textes sur les étiquettes, des fois qu'y aurait des excuses...
Avatar de l’utilisateur
RX21
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2633
Inscription : 25 août 2005, 13:19

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar RX21 » 29 juil. 2009, 09:32

Voici le lien direct pour obtenir les commentaires de dégustation de l'embouteilleur sur ses dernières sorties de productions dont les OMC:

http://www.douglaslaing.com/new.htm

Et voici ce qu'ils écrivent sur ce fameux Clynelish :

OMC1674 CLYNELISH 38 YEARS
Nose: Clean & fresh, spicy sweet, oaked, well rounded
Palate: Opens sweet then macerated grapefruit + more spices
Finish: Burnt caramel, spices again + a sweet soft leather tang (J)
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar Serge » 29 juil. 2009, 10:51

Même si le nez et la bouche s'influencent mutuellement, je trouve toujours bizarre de trouver des notes "que l'on ne mange jamais" telles que le cuir en dominante au palais ou dans une finale. Que les mangeurs de cuir me pardonnent...
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar canis lupus » 29 juil. 2009, 11:20

RX21 a écrit :Voici le lien direct pour obtenir les commentaires de dégustation de l'embouteilleur sur ses dernières sorties de productions dont les OMC:

Et voici ce qu'ils écrivent sur ce fameux Clynelish :


Autant je trouve très bien qu'un "faiseur" (OB, IB, Blender, ...) de whisky fournisse des commentaires de dégustation sur son site et/ou sur ses, packaging, autant je suis toujours déçu par le côté superficiel, passe-partout et pour tout dire peu instructive de ces commentaires.
On trouve largement mieux et plus foullé sur ce forum, voir sur certains sites de ventes (LMDW au hasard). Et je ne parle même pas des commentaires de dégustation de Jean-Marie sur son site, de ceux des Toulousains, du Comaw, de Corbuso, etc ... et bien sur et surtout de Serge sur Whiskyfun.
Bon, y'a aussi ceux de Whiskymag, mais là, c'est normal, c'est un peu beaucoup leur boulot.

En même temps, j'imagine que ce doit être difficile de vendre un whisky en mettant des commentaires détaillés et objectifs quand ce whisky n'est pas bon. :roll:

Serge a écrit :Même si le nez et la bouche s'influencent mutuellement, je trouve toujours bizarre de trouver des notes "que l'on ne mange jamais" telles que le cuir en dominante au palais ou dans une finale. Que les mangeurs de cuir me pardonnent...


Manger, je ne sais pas, mais porter à la bouche des trucs qui ne sont pas alimentaires à la base, je pense que ça nous arrive à tous.
Il m'est donc déjà arrivé de machouiller du cuir et ça n'a pour ainsi dire pas de goût, et en tout cas aucun rapport avec ce que peut sentir un vetement ou une paire de chaussure neufs, ou je pense de plus qu'on sent plus les résidus des procédés de tanage que le cuir lui-même.

Il y aussi des odeurs qu'on "goute" en aspirant par la bouche.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar Serge » 29 juil. 2009, 11:24

Canis, tu as raison. Je trouve souvent des notes de ces saveurs au palais mais très rarement en dominante. Un whisky qui a un goût de cuir en finale ???
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar piazzolla » 29 juil. 2009, 11:38

canis lupus a écrit :Il y aussi des odeurs qu'on "goute" en aspirant par la bouche.


Le gout est l'odeur et réciproquement .... non ?
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Lafrog
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1017
Inscription : 04 juil. 2005, 10:42

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar Lafrog » 29 juil. 2009, 11:51

En fait toute la dégustation, du nosing à la finale se déroule dans les fosses nasales, là où sont les cellules olfactives.
La bouche (el les papilles gustatives) ne savent reconnaitre que quatre nuances.
-Salé,
-Sucré,
-Doux,
-Amer.
Tout le reste est identifié par le nez.
Tous ceux qui ont été opéré du nez le savent bien.
Quand on bouche les fosses nasales, on pert le "goût".
En fait on perd la faculté d'identifier, et donc de reconnaitre des saveurs.

Il n'est donc pas si étonnant que ça de découvrir en finale des notes de substances qui ne se mangent pas.
Même en finale c'est toujours le nez (par la rétrolfaction) qui travaille, et donc beaucoup aussi, la mémoire olfatcive par association.
LAFROG fecit anno domini MMXV
corbuso
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2475
Inscription : 07 févr. 2006, 12:12

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar corbuso » 29 juil. 2009, 12:11

Lafrog a écrit :En fait toute la dégustation, du nosing à la finale se déroule dans les fosses nasales, là où sont les cellules olfactives.
La bouche (el les papilles gustatives) ne savent reconnaitre que quatre nuances.
-Salé,
-Sucré,
-Doux,
-Amer.
Tout le reste est identifié par le nez.
Tous ceux qui ont été opéré du nez le savent bien.
Quand on bouche les fosses nasales, on pert le "goût".
En fait on perd la faculté d'identifier, et donc de reconnaitre des saveurs.

Il n'est donc pas si étonnant que ça de découvrir en finale des notes de substances qui ne se mangent pas.
Même en finale c'est toujours le nez (par la rétrolfaction) qui travaille, et donc beaucoup aussi, la mémoire olfatcive par association.

Ta biologie est à revoir :-)
Il y a 5 nuances. Tu as oublié la dernières qui est la plus méconnue: umami
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar laphroaig c moi » 29 juil. 2009, 12:25

Serge a écrit :Même si le nez et la bouche s'influencent mutuellement, je trouve toujours bizarre de trouver des notes "que l'on ne mange jamais" telles que le cuir en dominante au palais ou dans une finale.

Je ne sais pas, la première fois que j'ai bu du Laphroaig j'ai eu l'impression de mordre dans un cendrier froid (plein, évidemment...). Je ne suis pas fumeur et je déteste cette odeur, mais à boire c'était plutôt bon ! Bref je trouve que c'est un des grands plaisirs du whisky, et de la dégustation en général, que de remettre en cause ou de perturber les perceptions "habituelles"...
Lafrog
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1017
Inscription : 04 juil. 2005, 10:42

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar Lafrog » 29 juil. 2009, 13:13

corbuso a écrit : ...umami

? ? ? Késako umami ? ? ?
LAFROG fecit anno domini MMXV
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar Serge » 29 juil. 2009, 13:14

Corbuso et Lafrog, oui, oui, tout ça est vrai, le nez participe grandement aux saveurs mais pour moi il y a des types d'arômes typiques du nez et des saveurs typiques de la bouche et le "cuir" en bouche se traduit pour moi plutôt par une combinaison d'épices.
D'ailleurs sinon on aurait toujours des nez et des bouches très similaires dans les whiskies... Ce qui est loin d'être le cas me semble t-il.
Mais je m'incline devant les techniciens !
corbuso
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2475
Inscription : 07 févr. 2006, 12:12

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar corbuso » 29 juil. 2009, 13:41

Lafrog a écrit :
corbuso a écrit : ...umami

? ? ? Késako umami ? ? ?

savoureux serait un synonyme plus facile à comprendre
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar canis lupus » 29 juil. 2009, 13:41

Lafrog a écrit :La bouche (el les papilles gustatives) ne savent reconnaitre que quatre nuances.
-Salé,
-Sucré,
-Doux,
-Amer

Euh ... tu es sur pour le doux , que c'est une saveur ? Il me semblait de plus que l'une des 4 saveurs était l'acide ?
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Clynelish 1971 38ans 47,9% DL OMC

Message non lupar canis lupus » 29 juil. 2009, 13:43

Serge a écrit :Corbuso et Lafrog, oui, oui, tout ça est vrai, le nez participe grandement aux saveurs mais pour moi il y a des types d'arômes typiques du nez et des saveurs typiques de la bouche et le "cuir" en bouche se traduit pour moi plutôt par une combinaison d'épices.
D'ailleurs sinon on aurait toujours des nez et des bouches très similaires dans les whiskies... Ce qui est loin d'être le cas me semble t-il.
Mais je m'incline devant les techniciens !


Le sujet de ta prose dans le prochain whiskymag ? ;-)
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités