Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Peatnoob
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 607
Inscription : 30 juin 2013, 22:07

Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar Peatnoob » 07 déc. 2016, 11:02

Partagé samedi soir en bonne compagnie :

Auchentoshan 1965-1997 48.9% #2508

Le nez est très complexe et l’aération va le confirmer. Pêle-mêle je note du pain d’épices, du caramel, de la cannelle, du vin d’orange, une pointe de coco et des raisins secs. L’ensemble fait penser à un bon parfum aux notes sucrées. Le nez juste au bord du verre, en bas, on trouve un peu de fumée.

En bouche la texture est crémeuse et l’alcool bien intégré, les raisins secs sont bien présents et bien nets avec une pointe d’orange. Le milieu confirme la fumée perçue au nez. Le boisé est fin et léger pour ses 31 ans.

La longue finale évoque un Demerara mêlé d’un peu de fumée.

Dram très gourmand avec ce côté pâtissier et ses notes de frangipane. Le verre vide est sur une amande bien nette. Pas d’OBE perceptible.

Encore merci Pat, je me suis bien fais plaisir ainsi que mes comparses de dégustations ! J'ai préféré ce fût au #2144.
Du coup je me pose une question : est-ce que j'aurais autant apprécié ce whisky en 1997 ? Ce que je veux dire c'est qu'au fil du temps les bouteilles qui étaient communes et perdues dans le flot de la production du moment finissent par devenir rares et chères. Alors une aura de prestige commence à les entourer, jusqu'à quel point cela influence-t-il notre perception du whisky ? J'ai l'impression que nous jugeons plus sommairement et plus radicalement les bouteilles qui sortent aujourd'hui que nous ne le ferons quand ces mêmes bouteilles auront 20 ans et qu'elles seront devenues inaccessibles...
Peut-être que cet Auchentoshan n'est pas le meilleur exemple parce que je le trouve objectivement (me semble-t-il) très bon mais cette question émerge plus de l'ensemble de mes dégustations que de celle-ci en particulier.
Ce whisky est-il meilleur aujourd'hui qu'en 1997 ? Peut-être que les plus aguerris d'entre nous, possédant plusieurs décennies d'expérience, peuvent nous éclairer avec leur ressenti et des exemples ?
Peatnoob
_______________________

Jai connu une Polonaise qu'en prenait au ptit déjeuner...
Piksi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 589
Inscription : 26 nov. 2011, 18:29

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar Piksi » 07 déc. 2016, 12:17

Vielle ou pas, grande reputation ou pas, des que tu sais ce que tu te tapes, t'es forcement influencé...
Il n'y a qu'en goûtant à l'aveugle que tu peux être objectif.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar Jean-Michel » 07 déc. 2016, 12:50

Un whisky qui ne nous transporte pas en aveugle, le risque existe de le surnoter au vu du pedigree. Mais aveugle ou pas, quand un truc te met sur le cul, t'as pas de doute. Tu aimes.
Les Auchentoshan 1965 des 50 ans de Pat n'étaient pas tous aussi bons les uns que les autres, et je serais bien en peine de me souvenir des numéro de fût de mes préférés. Mais ce que je sais, c'est qu'ils n'étaient pas bradés à leurs sorties, et que rien que pour cette raison, je les aurais royalement négligés.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar canis lupus » 07 déc. 2016, 13:00

Piksi a écrit :Il n'y a qu'en goûtant à l'aveugle que tu peux être objectif.

Carrément :text-+1: ouais.

Et je me demande même dans quelle mesure il ne faudrait pas faire comme dans les concours de vins: avec des verres opaques.

Jean-Michel a écrit :Un whisky qui ne nous transporte pas en aveugle, le risque existe de le surnoter au vu du pedigree.

Ou au contraire le sous-noter, si la déception est grande.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10336
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar dede » 07 déc. 2016, 13:07

Pas d'accord avec l'objectivité de la dégustation en aveugle. Ca finit très souvent par un "écrasage" des notes, peur de surnoter, peur de sous-noter, tout devient +/- moyen. J'ai eu ma phase blind test, j'en suis revenu. La seule façon d'être "objectif", pour ce que ça veut dire, c'est le benchmark, la dégustation comparative.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar canis lupus » 07 déc. 2016, 14:57

dede a écrit :Pas d'accord avec l'objectivité de la dégustation en aveugle. Ca finit très souvent par un "écrasage" des notes, peur de surnoter, peur de sous-noter, tout devient +/- moyen.

Comprends pas bien cette notion de "peur". En ce qui me concerne, je me fous royalement de ce qu'on peut penser de mes commentaires de dégustation et de mes notes, et je ne me suis jamais senti soumis à une quelconque volonté d'uniformisation avec d'autres dégustateurs.
Il suffit de voir les CR des soirée Pure Spirit pour ce rendre compte que les notes pour un même whiskys peuvent beaucoup varier d'un dégustateur à l'autre. Et pour ma part, les commentaires et les notes sont rédigées avant de connaître ce que je bois, et je n'y reviens pas après.

dede a écrit : La seule façon d'être "objectif", pour ce que ça veut dire, c'est le benchmark, la dégustation comparative.

Pour être "objectif" dans un exercice comparatif, il faut que le référentiel de comparaison soit un étalon absolu et unanimement reconnu comme tel.
Tu peux hiérarchiser deux whisky dégustés dans un certain ordre au sein d'un set, et inverser ta hiérarchie dans un autre set.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Piksi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 589
Inscription : 26 nov. 2011, 18:29

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar Piksi » 07 déc. 2016, 15:49

Dede, goûter à l'aveugle n'implique pas forcement de noter ou de se taper des analyses pendant 3 heures mais juste de se faire plaisir sans savoir ce que tu goûtes et être influencé par l'etiquette.

On fait souvent des soirees à 40 quilles à l'aveugle. Le résultat est pratiquement toujours le meme. Les quilles à chier restent à chier et les bonnes bouteilles restent bonnes. Par contre, la bouteille qui plait le plus n'est pas souvent la plus "prestigieuse".

La seule chose gênante est que si c'est pas bon, du défonces la bouteille d'un de tes potes qui est à cote de toi :).
Voir pire, comme certains experts :roll , tu défonces ta propre bouteille en te demandant "qui a ramené cette whisky".
Image
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar canis lupus » 07 déc. 2016, 16:31

Piksi a écrit :On fait souvent des soirees à 40 quilles à l'aveugle.

Ah bon ? :shock:

En fait, au début, on fait l'effort de ne pas regarder, puis à la fin, de toute façon on ne voit plus rien.

Piksi a écrit :La seule chose gênante est que si c'est pas bon, du défonces la bouteille d'un de tes potes qui est à cote de toi :).

Bah, du moment que ça reste courtois, y'a pas mort d'homme. Et puis les avis ne sont pas souvent unanimes.

Piksi a écrit :Voir pire, comme certains experts :roll , tu défonces ta propre bouteille en te demandant "qui a ramené cette whisky".

Oui, mais là, c'est réservé à une certaine élite, les types hyper pointus.
Comme je le disais plus haut:
canis lupus a écrit :En ce qui me concerne, je me fous royalement de ce qu'on peut penser de mes commentaires de dégustation et de mes notes, et je ne me suis jamais senti soumis à une quelconque volonté d'uniformisation avec d'autres dégustateurs.

Du coup, suivant les circonstances de dégustation, l'ordre de passage dans le set, l'état de forme du moment, etc ...

Le pire, c'est qu'au moment ou tu sélectionnes les bouteilles que tu vas amener, tu choisis évidemment des trucs dont tu penses sincèrement qu'ils vont plaire, se révéler intéressant, et qui te plaisent déjà à toi-même.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3289
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar elskling » 08 déc. 2016, 10:25

Piksi a écrit :Dede, goûter à l'aveugle n'implique pas forcement de noter ou de se taper des analyses pendant 3 heures mais juste de se faire plaisir sans savoir ce que tu goûtes et être influencé par l'etiquette.

On fait souvent des soirees à 40 quilles à l'aveugle. Le résultat est pratiquement toujours le meme. Les quilles à chier restent à chier et les bonnes bouteilles restent bonnes. Par contre, la bouteille qui plait le plus n'est pas souvent la plus "prestigieuse".

La seule chose gênante est que si c'est pas bon, du défonces la bouteille d'un de tes potes qui est à cote de toi :).
Voir pire, comme certains experts :roll , tu défonces ta propre bouteille en te demandant "qui a ramené cette whisky".



Je ne parlerais pas d'objectivité, je comprends ce que Dédé veut dire quand il parle d'effet d'écrasement.

A mon avis, les deux contextes de dégustation sont juste différents, l'un n'est pas supérieur à l'autre, "en aveugle" n'est pas plus "objectif".

En aveugle, ce que j'aime, c'est le côté ludique, c'est comme un jeu - on s'amuse justement parfois à désorienter les copains, leur réserver des surprises, etc. (Piksi est un fieffé coquin à ce jeu d'ailleurs :roll ).

Et quand c'est pas en aveugle, j'apprécie aussi de pouvoir prendre en compte l'étiquette, l'histoire, les caractéristiques - millésime, fût, âge, etc. - ça crée autant de plaisir qu'en aveugle à mon sens, juste différemment.

De toute façon, la dégustation pour le plaisir est par définition subjective, et non pas objective, qu'on soit en aveugle ou pas n'y change rien - tout ce qui change, c'est ce qui peut t'influencer (marginalement ou pas, selon le dégustateur) dans le plaisir que tu trouves dans le verre. :violin:
Avatar de l’utilisateur
Peatnoob
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 607
Inscription : 30 juin 2013, 22:07

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar Peatnoob » 15 déc. 2016, 11:19

Merci pour le partage de vos impressions et réflexions. Tout à fait d'accord avec toi Elskling, ce sont deux plaisirs différents.
Peatnoob
_______________________

Jai connu une Polonaise qu'en prenait au ptit déjeuner...
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar mars » 29 déc. 2016, 12:53

Perso, rien que le mot dégustation à l'aveugle me fait fuir depuis les WDTS.

Après, on ne va pas couper les cheveux en 4. C'est bon ou ce n'est pas bon. On chipotera juste pour savoir jusqu'a quel point c'est bon!
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
cyriltoulousain
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 9523
Inscription : 02 juin 2008, 11:22

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar cyriltoulousain » 29 déc. 2016, 16:46

mars a écrit : Après, on ne va pas couper les cheveux en 4. C'est bon ou ce n'est pas bon. On chipotera juste pour savoir jusqu'à quel point c'est bon !


J'adore ton esprit de concision Mars. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar Jean-Michel » 29 déc. 2016, 17:38

mars a écrit :[...] Après, on ne va pas couper les cheveux en 4. C'est bon ou ce n'est pas bon. On chipotera juste pour savoir jusqu'a quel point c'est bon!

Moi, je suis d'accord avec Martial.
Un moyen simple de répondre à cette problématique consisterait à dire sur une échelle de 1 à 100 jusqu'a quel point c'est bon :lol: !
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Peatnoob
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 607
Inscription : 30 juin 2013, 22:07

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar Peatnoob » 30 déc. 2016, 11:54

:lol:
Peatnoob
_______________________

Jai connu une Polonaise qu'en prenait au ptit déjeuner...
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11963
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Auchentoshan 1965-1997 cask2508

Message non lupar mars » 30 déc. 2016, 19:55

;-)
Charleroi, Belgique

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités