Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

o livier
Distillateur
Distillateur
Messages : 457
Inscription : 06 juil. 2014, 16:32

Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar o livier » 06 févr. 2016, 23:08

Je ne crois pas que les sujets correspondants aient déjà été créés. Donc j'attaque le bal ! Et autant vous dire que ça démarre fort niveau originalité.

N : au tout début je suis frappé par une vague de fruits blets ainsi que d'une fraîcheur mentholée touchant au piquant. Par dessus le tout un arôme caoutchouteux vient se superposer. Ce dernier vire rapidement au bubblegum. Peut-être un peu de fève de tonka ? C'est singulier. Et pourtant je ne suis pas au bout de mes surprises : après quelques courts instants c'est une déferlante anisée qui s'échappe du verre !
L'ajout d'eau vient dévoiler quelques notes plus forales, mais l'anis reprend rapidement le dessus. En concentrant la solution en monoxyde de dihydrogène, on tombe carrément dans le pastis, ou non, mieux encore : c'est de l'ouzo. Ah et il y a aussi quelque chose qui rappelle très clairement les pastilles de vitamine C effervescentes.

B : aucun doute, on retrouve l'anis, couplé à quelques notes de caramel pâtissier vanillé. Ca me rappelle immédiatement les bonbons car-en-sac (c'est madame qui n'en a jamais goûté par aversion à l'anis qui me rappelle le nom). Avec de l'eau, ben oui ça a goût d'ouzo. Je n'arrive pas à dépasser cette impression.

F : d'après vous ? De l'anis sucré à volonté...

Qu'en penser ? Vraiment étonnant c'est la première fois que je retrouve un whisky présentant un profil anisé. Et il ne s'agit pas d'une note passagère, ça emporte vraiment le tout. J'aime bien le pastis, j'aime bien le whisky, mais je ne suis pas certain d'adorer le whisky qui goûte le pastis. Mais ça m'a vraiment amusé de découvrir et déguster ça !
Impossible de dire d'où ça pourrait venir. Je mise complètement au hasard sur un Speyside embouteillé à entre 46 et 50%.
Dernière édition par o livier le 07 févr. 2016, 18:18, édité 1 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
daimon2
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1975
Inscription : 12 juil. 2012, 15:43

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar daimon2 » 06 févr. 2016, 23:12

Intéressant !

N'ayant pas participé au split, tu pourrais rappeler le nom de la bouteille? (Si tu la connais bien sur...)
o livier
Distillateur
Distillateur
Messages : 457
Inscription : 06 juil. 2014, 16:32

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar o livier » 06 févr. 2016, 23:22

Comme le nom du sujet l'indique il s'agit d'un blind, donc je ne connais pas moi-même le nom du whisky proposé. Savoureur dévoilera le tout une fois que tout le monde aura publié ses commentaires de dégustation, ou en privé si tu lui en fais la demande et promet de garder le secret. Certains membres ont fini dans de tristes circonstances après ne pas avoir su garder la parole.
Image
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3848
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar Savoureur » 08 févr. 2016, 09:21

mp à o livier pour lui dévoiler la bouteille.
Avatar de l’utilisateur
ManoCornuta
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 613
Inscription : 03 sept. 2014, 16:11

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar ManoCornuta » 14 févr. 2016, 14:58

My turn

N: OK ... euh ce n'est pas un whisky ça ... Fraicheur mentholée, eucalyptus et bonbon de vichy a donf ( les anisés) . Trés leger cuir dans le fond , raisin qui lui confere un trés leger coté vineux , liqueur de verveine, ricqles , canelle legere .

B: Dense mais alcool leger ( 38/40%) , sirupeux , trés sucré , on retrouve le bonbon vichy anisé , quelques fruits confits legers , du miel , du raisin noir , de la canelle et de la vanille

F: Courte vu la puissance de l'alcool , trés sucré on fini sur un combo Miel+anis+vanille avec un legere trace de café et ce gout de verveine.

Bon on est pas sur un whisky c'est sur , une absinthe ? . Je vais tenter un pari j'ai lu un jour de souvenir que certaines vielle chartreuse avec beaucoup de bouteille tourne à l'anis /miel .
Les deux sont trés present ici donc je dirais une vieille vielle chartreuse qui a passé du temps en bouteille , le coté verveine en trace confirmant à mon sens cette hypothese .

88/100 mais j'en boirai pas beaucoup ça devient vite écoeurant
Dernière édition par ManoCornuta le 15 févr. 2016, 00:19, édité 1 fois.
http://www.whiskybase.com/profile/manoc ... collection

Member of The Malt Clan (From Paris)
Avatar de l’utilisateur
Gohatto
Distillateur
Distillateur
Messages : 378
Inscription : 16 févr. 2014, 14:42

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar Gohatto » 15 févr. 2016, 00:06

Désolé mais je ne suis vraiment pas doué pour les notes de dégustation. J'ai fais de mon mieux.

Nez : fleurs capiteuses et savonneuses. Fruits pourris.

Bouche : loukoum, sucre glace, poudre de riz

Finale : faible.

85/100
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3848
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar Savoureur » 15 févr. 2016, 08:56

ManoCornuta a écrit :Bon on est pas sur un whisky c'est sur , une absinthe ? .

Si, si, c'est bien un whisky.
Mp pour la dénomination de la bouteille.
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15086
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar canis lupus » 15 févr. 2016, 11:50

Je n'ai pas pu jouer, mais à la lecture des commentaires, je miserais sur un Glenlivet Sherry. Je retrouve quasi systématiquement le marqueur anis dans cette distillerie, en particulier en fut de sherry.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Jeep
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 963
Inscription : 15 sept. 2011, 23:18

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar Jeep » 18 févr. 2016, 23:43

Je n'ai pas encore gouté, mais de mon côté, à la lecture des précédentes notes, je parie sur un Glen Albyn 10yo (70's)
Image
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3848
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar Savoureur » 19 févr. 2016, 08:39

c'est sur base des souvenirs de la bouteille présente au WitCh il y a quelques années (apportée par mars si mes souvenirs sont exactes) et qui avait effectivement des notes anisées prononçées.
Mais ce n'est pas un Glen Albyn 10yo.
Avatar de l’utilisateur
aphex
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1212
Inscription : 15 nov. 2014, 14:09

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar aphex » 21 févr. 2016, 22:59

C'est parti.

Nez : Vineux, fruits confits, un peu de cuir. Me fait penser à quelques finish porto bus récemment.
Bouche : Étonnante pour un whisky. Très sucrée, un peu anisée (mais pas trop sinon j'aurais lâché l'affaire :p), vanille.
Finale : Courte, continuité de la bouche.

Surprenant. Avec le recul, ça me ferait presque penser à un Drambuie bien dilué.

Curieux de connaître de quel whisky il s'agit.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10997
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar Jean-Michel » 06 mars 2016, 17:55

Couleur : Or soutenu.
Nez : Déroutant et très aromatique. Démarre à fond sur le sirop de citron dilué, accompagné d’une note savonneuse. Paic citron ? Lemon curd ? Avec le temps arrive du biscuit et une pointe caramélisée. Tarte au citron.
Bouche : Je suis un peu pris de court : L’acidité du citron n’est pas là (tant pis), le savon non plus (tant mieux). Quoique… Démarre de façon très douce, très fluide. Un petit sirop de caramel très léger, qui ne ferait pas de mal à une mouche. Puis l’aromatique du nez revient en force. Limoncello, liqueur de myrte, un peu de thym… C’est un peu bizarre, mais je dois dire que j’aime bien. En tout cas, ça ne manque pas de goût, même si l’alcool s’est un peu éteint (43% ?).
Finale : Longue, épicée, tenue par les arômes plus que par l’alcool.
Commentaire : J’ai retrouvé ces belles notes citronnées et épicées dans de vieux blends (VAT 69, Black & White), mais plus rarement dans des singles malts. Ou alors dans un Ord Cadenhead, peut-être ? Un breuvage très agréable en tout cas.
85/100
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10997
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar Jean-Michel » 06 mars 2016, 18:02

@Aphex : Pas idiot, le Drambuie dilué, si ce n'est qu'il y manquerait le sirop de citron que j'ai en quantité pour ma part. Mais une chose est sûre : ça fait très liqueur aux herbes ce truc ! Génépi, myrte, thym... C'est assez étonnant. Peut-être Auchentoshan, à la réflexion...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2334
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar cthulhu » 06 mars 2016, 18:54

Jean-Michel a écrit :Lemon curd ?

Aaah! Ce bon vieux citron kurde!
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3216
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Blind vieilleries régions d'Ecosse 2015 - Echantillon 1

Message non lupar elskling » 08 mars 2016, 23:03

Nez: du solvant, façon rhum, de la verdeur, très étrange. Encore un whisky qui pourrait entourlouper plus d'un amateur.

Bouche: on croirait vraiment du rhum, avec en sus une âcreté évanescente, de l'anis oui, du menthol qui implique une certaine fraîcheur.

Finale: amerume avec un peu d'alcool qui réchauffe. Déconcertant. Rhum au pastis ?

Pour une première passe, c'est vraiment très bizarre. C'est bien fait, mais ça ne me convainc pas pour le moment.

84

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités