Scapa 1975 (25 ans) - Douglas Laing O.M.C. 50°

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Scapa 1975 (25 ans) - Douglas Laing O.M.C. 50°

Message non lupar Stephane » 17 janv. 2006, 10:51

Encore une fabuleuse surprise hier soir que ce sample dont je n'ai regardé le nom qu'à la fin de ma dégustation !

Nez: Nettement boisé et marqué par le sherry. Epicé, houleux, un peu agressif voire nauséeux au début, il m'évoque d'emblée mon Old Pulteney Millenium. Tourbé, viandé/faisandé ; beaucoup de fruité (agrumes, cerises à l'eau-de-vie, prunes/pruneaux), un peu de caramel/nougat. Très riche.

Bouche:
L'attaque chaude et boisée bien typée sherry évoque cette fois un bon speyside tel Glenfarclas. Le corps, plutôt mince et fluide, surprend un peu face à la richesse des arômes. Assez brut de prime abord, sec, puissant, rustique comme une vieille eau-de-vie de prune maison sortie de la barrique.
Puis surgit une vague fruitée, juteuse, subitement (et durablement) saline qui fait alors aussitôt repencher la balance vers un whisky côtier Highlands du Nord ou ilien.
Dangereusement appétissant et excitant le bougre, au fil de son oxygénation!
L'alcool est bien présent, apportant puissance et chaleur réconfortante (probablement >= 46°), tout en étant excellemment dosé/équilibré.
Contraste entre quelques notes sucrées de miel de bruyère et de fruits, et des notes boisées un peu amères voire un poil astringentes.
La relation du liquide et du fût est une grande réussite fusionnelle.
Comme si l'on surfait au sommet d'une immense déferlante sans fin, à cheval entre le doux/sucré fruité/floral et le salé/épicé piquant/titillant, l'orge maltée et le chêne vineux, une île sauvage et le continent civilisé, un champs de fleurs printanier au soleil et une immense giclée d'eau de mer salée à l'orée d'une tempête hivernale.
Très riche en arômes, saveurs et émotions fortes, ce whisky surprenant aux multiples facettes est vraiment fascinant et délectable tout du long, un des rares à me faire l'effet de vouloir croquer dans le verre pour pouvoir en extraire les dernières gouttes résiduelles!

Bonté divine... et dire que mon verre est déjà fini... pourtant je l'ai fait durer presqu'une heure!... mais j'aimerais encore en boire jusqu'au bout de la nuit!

Ma note : ****(*) mais à 0,1cl de mettre 5 étoiles !
mon deuxième O.M.C. seulement, mais 2 whiskies découvert (avec l'Ardbeg 9 ans que j'ai décrit la semaine dernière) qui figurent parmi mon top ten... cette gamme de Douglas Laing me plait décidément furieusement ! et si la poignée d'autres samples qu'il me reste encore à déguster de cette gamme est du même fût, je vais me mettre rapidement à chercher des O.M.C !

Sans oublier comme d'hab un grand merci à celui qui nous a envoyé ce sample à Antoine et moi. :P

Stéphane
Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 11:33

Message non lupar antoine » 17 janv. 2006, 11:11

J'ai bien pris les notes Stéph, il va te faloir une page entière bientôt..;-)
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 17 janv. 2006, 11:20

attends, j'allais justement t'envoyer un résumé par mail Antoine ;)
Un conseil : goutte rapidement cette petite merveille et dis moi ce que tu en penses !
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 17 janv. 2006, 13:00

Stéphane, ça c'est de la 'tasting note' !
Félicitations au nouveau Michael Jackson français !
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 17 janv. 2006, 15:09

Merci Serge, mais qd même je pense qu'entre Mister Jackson et moi, il y a encore un monde et des centaines de drams qui nous séparent ! ;)

Mais parfois (trop rarement hélas à moins d'avoir un solide compte en banque et être à l'affut des meilleures bouteilles), certains drams nous transportent comme ça, et on aurait envie d'écrire une douzaine de lignes dithyranbiques à chaque gorgée !

allez une petite dernière pour finir! :
"Ca c'est du Scapa comme j'en ai encore jamais bu ! un pur et dur dram de Viking qui scrute l'horizon à la proue de son magnifique et terrifiant drakkar fendant l'océan infini, à mi chemin entre la terre et le ciel, se réchauffant et s'ennivrant de son dram aux couleurs du grain, du bois et des embruns qui le transpercent avec fougue et délice à la fois !"

bon arrêtons là la prose à 2 shillings et 3 pennies, c'est une bouteille fabuleuse voilà tout !
Si vous en trouvez encore une perdue au fin fond d'une étagère de caviste ou aux enchères sur le net...
NE PAS HESITER !!!
lexus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2259
Inscription : 14 juin 2005, 12:57

Message non lupar lexus » 17 janv. 2006, 15:12

Il doit en rester chez corman je pense. C'est de là que viens ma bouteille et je sais qu'il avait un bon petit stock il y a quelques mois...
Slainthe math
---------------------------------------------------------
The Nectar : Sharing Passion
---------------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 17 janv. 2006, 15:18

Un grand merci à toi Lexus donc si ce sample venait de toi... ou plutôt un IMMENSE merci pour ces sensations merveilleuses et...
oui bon ça va on a compris je sais, j'arrête !
;)

mais j'ai vraiment passé une heure avec les anges hier soir... et je les ai pas laissés voler ma part tu peux me croire !! :twisted:

c ou ça Corman ???
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 17 janv. 2006, 15:20

"... Un Scapa qui, après s'être élevé vers les cimes de votre protubérance nasale comme un oiseau de paradis et avoir cousiné avec l'aigle dans une métanoïa aromatique fusionnelle, s'en revient livrer ses symbiotiques flaveurs iliennes à votre appendice lingual éberlué, conquis, vaincu."

Euh... Désolé... Une poussée de maltopornographie - Il est heureux que mes notes soient d'ordinaire rédigées en Anglais de niveau Pub + 5, n'est-il pas ?
Avatar de l’utilisateur
nikos
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 203
Inscription : 18 févr. 2005, 05:04

Message non lupar nikos » 17 janv. 2006, 15:23

:lol: :lol: :lol:
Enorme !
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 17 janv. 2006, 15:23

Peut-être vient-il de chez moi, ce Scapa, j'en ai une bouteille ouverte (la version 438 b.)
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 17 janv. 2006, 15:30

Je m'incline respectueusement devant cette prose à l'envolée lyrique stupéfiante mon cher Serge, qui relègue la mienne à du caca boudin made in Tourbefeu-La-Vallée ! ;)

sinon heu... ben merci à celui qui nous a envoyé ce sample... Serge... Lexus... seul Antoine qui a centralisé tel un Supercalculator Clay nos échanges de samples pourra le dire !
lexus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2259
Inscription : 14 juin 2005, 12:57

Message non lupar lexus » 17 janv. 2006, 15:57

Serge a écrit :Peut-être vient-il de chez moi, ce Scapa, j'en ai une bouteille ouverte (la version 438 b.)


Je crois que cet échantillon vient effet de Serge.
Il me semble avoir échangé avec antoine un talisker 20 yo sherry et le glengoyne 15 yo corman-collins.
Je viens de vérifier et ma version comporte 524 b
Slainthe math
---------------------------------------------------------
The Nectar : Sharing Passion
---------------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 17 janv. 2006, 16:04

est-ce vraiment les 2 mêmes versions dont vous parlez Serge et toi ?...

il s'agit donc d'un single cask (je penchais plutôt pour un small batch au départ) ?
(mais peut-être que tous les OMC sont des single casks ?)

une centaine de bouteilles d'écart (438 / 524) d'un fût à l'autre, ça fait bcp non ??...

dans un cas les anges se seraient donc régalés d'environ 15% de plus que dans l'autre... il y a des jours, j'aimerais bien qu'il me pousse des ailes !
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 17 janv. 2006, 16:11

Les OMC sont des single casks - en l'occurence des butts. Il ne faut pas trop se fier aux nombres de bouteilles, par exemple lorsque l'embouteilleur fait aussi des mignonettes ou des advance samples à partir d'un fût, le nombre de bouteilles se réduit.
Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 11:33

Message non lupar antoine » 17 janv. 2006, 16:49

Bon ben chapeau bas pour ces tirades, et je m'y connais, j'était poête dans ma jeunesse......

Pour le Scapa, il vient bien de chez Serge, tiens à ce propos, la prochaine fois que je passe la haut, enfin je n'y suis encore jamais allé, je m'arrête ,histoire de me rincer l'oeil de toutes ces bouteilles...

Lexus, le Glengoyne, je l'ai pas vu, mince tu as du oublier de le mettre dans le colis..;-) va faloir rectifier çà ;-)

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités