Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ecosse

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3909
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ecosse

Message non lupar Savoureur » 22 déc. 2014, 09:20

Ci-joint le sujet pour mettre vos notes de dégustation et vos discussions au sujet de l'échantillon 3 du set de dégustation blind vieilleries régions d'Ecosse.
Je dévoile le nom de la bouteille dégustée par mp à ceux qui ont posté leurs notes et après quelques mois je dévoile sur le forum.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar Jean-Michel » 08 févr. 2015, 20:51

Couleur : Or soutenu.
Nez : Très appétissant. Crème d’amandes et sorbet au melon. Calisson. Légèrement pétillant. Une petite pointe de fumée froide ? Quelque chose de vivifiant.
Bouche : Un peu en retrait. Démarre un peu mollement (43% ?), avant de gagner en puissance. Du jus d’orange et du bois blanc.
Finale : Portée par une amertume très marquée. Trop marquée.
Commentaire : Le nez était prometteur, la bouche un peu plus neutre, mais la finale, trop amère, m’a franchement dérangé. Dommage.
76/100
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3909
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar Savoureur » 09 févr. 2015, 08:52

MP à Jean-Michel pour une autre surprise.
Jeep
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 979
Inscription : 15 sept. 2011, 23:18

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar Jeep » 09 févr. 2015, 21:53

Blind vieillerie n°3
N :
Délicat sans être trop effacé. Le côté céréalier est bien marqué : biscuit, malt, porridge, mais ce n’est pas écrasant. Au contraire. C’est accompagné par une belle fraicheur fruitée très fondue et quelques notes de bubble-gum. Intéressant mais c’est tout de même un peu léger. Après 1h d’aération, on a l’impression, tellement c’est précis, de sentir du caramel au lait.
B : C’est relativement boisé/toasté. Le chêne neuf est bien présent, les épices aussi : poivre, cannelle, et aussi un peu de muscade et de girofle. L’ensemble est bien fondu et accompagné de quelques notes de vanille (glace) et de caramel. Cette bouche est bien plus puissante que ne le laissait présager le nez.
F : Relativement longue mais très marquée par le bois neuf et les épices. Trop rêche et très asséchante malheureusement. Le temps lui fait du bien et semble un peu arrondir cette finale.

Dommage qu’il y ait tant de sécheresse sur la fin. Mis à part ça, ce whisky se boit très bien à condition que le bois neuf (et ce qui va avec) ne vous effraie pas 82
Image
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3909
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar Savoureur » 10 févr. 2015, 08:56

MP à Jeep.
Il faut que je regoute ce whisky. A l'ouverture il y avait du bois mais il était bien maitrisé pour donner de la structure.
o livier
Distillateur
Distillateur
Messages : 463
Inscription : 06 juil. 2014, 16:32

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar o livier » 15 févr. 2015, 00:04

Nez : frais et léger. Vanille, citron et une pointe de cire pour commencer. Du coup je pense à Clynelish mais j'y crois peu. Pas super expressif le bougre. Après avoir reniflé un autre whisky, finalement en revenant sur celui-ci ce qui me frappe de suite sont les arômes de miel et de coing. Un petit côté cacaoté, mais façon chocolat au lait avec de la poudre Poulain, vraiment léger quoi. En ajoutant de l'eau, le bois ressort plus, et un petit côté céleri/épluchures de carottes. Mais bon c'était après avoir bu 2cl de whisky, je commençais donc à avoir de l'imagination.

Bouche : ah alors par rapport aux échantillons 1 et 2, et contrairement à ce que pouvait faire craindre le nez, ça cause quand-même un peu. Ca ne veut pas dire que c'est d'une complexité ou d'une explosivité flamboyantes, mais ça semble moins dilué, du genre 46%. On est là sur des fruits jaunes, la vanille et une belle douceur sucrée... et un peu de bois jeune et frais. Pas mal mais pas de quoi sauter à pieds joints sur le canap.

Finale : assez longue, avec du miel qui reste en bouche, ou même plutôt un bonbon chocolat au lait/miel. Et puis le bois qui prend ensuite le dessus, avec tout d'abord une certaine fraîcheur, qui tire ensuite sur la sécheresse. Ca m'a toutefois peu gêné, sauf sur la dernière gorgée, mais j'avais alors ajouté pas mal d'eau. Sur ce point je me retrouve donc moins dans ce qui est écrit ci-dessus.

Tout ça est assez joli, mais pas renversant ni complètement impeccable. J'ai noté 83 dans un coin du calepin, donc on va dire que c'est la note que je lui accorde.
Image
Avatar de l’utilisateur
elskling
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3291
Inscription : 14 sept. 2011, 16:16

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar elskling » 16 févr. 2015, 23:41

Pour le moment, c'est celui qui me plaît le moins.

couleur or.

nez: de la cire, des fruits jaunes, de l'OBE, mais un peu envahissant quand on laisse le verre s'aérer - pour le coup, après 15 min, je le trouve moins intéressant qu'au début !? En tout cas, on est sur un profil pas très lointain du 2 à ce niveau. Moi aussi, je pense un peu à Clynelish, mais pas forcément ceux que j'ai préférés.

bouche: je le trouve plus fruité et mielleux que le 2 pour le coup, sur une première passe. Plus pâtissier aussi, et pourtant je préférais le précédent a priori. Il y a ici un peu plus de punch, d'alcool , mais ça marche assez bien, sans être renversant non plus.

finale: prolongée, en raison de l'alcool - ou sont-ce des épices?

Je serais ici dans la zone des 83-84 pour une première passe.
stup
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 256
Inscription : 09 juil. 2012, 11:55

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar stup » 27 mai 2015, 00:36

Echantillon 3
Bizarre comme expérience : Pas moyen de noter un mot sur celui-ci.
Une appréciation positive mais pas de mot...

Bon, il me reste de quoi faire une 2e passe. Ce n'est que partie remise.

Comme mon message n'apporte pas grand chose dans le sujet... J'en profite pour digresser :-) :
C'est pas facile de ne pas jeter un œil sur ce que les autres ont déjà écrit, avant d'écrire sois-même.
Un défi supplémentaire dans l'expérience :-P
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3909
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar Savoureur » 11 juin 2015, 08:52

Bruichladdich, 20yo, 26.11.1969 - 08.1990, 43%, 75cl, casks 4928 - 4932, Signatory Dumpy
stup
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 256
Inscription : 09 juil. 2012, 11:55

Re: Echantillon 3 Dégustation blind vieilleries régions d'Ec

Message non lupar stup » 01 juil. 2015, 00:16

La 2e est faite... mais je ne suis pas beaucoup plus avancé :???:
Il m'échappe un peu celui-ci. Difficile de trouver des mots.

Dans le nez comme dans la bouche, c'est très fruité. Avec un quelque chose de pèche Haribo.
Au nez, un petite pointe d'amande, et d'exotique aussi.

En bouche, aussi un petit peu de savon.
On lui donnerait plus que les 43° que je viens de découvrir dans le post de Savoureur.

la finale est assez longue.

Globalement, clairement à mon gout mais pas dans mes références habituelles

Et pour l'anecdote, je parlais récemment du principe de ce blind avec une connaissance. Et pour illustrer, je lui ai montré la liste des 6 échantillons. Un peu après que je lui ait dit qu'il ne devait pas me donner le nom du numéro 3 (puisque c'est le seul que je devais encore gouter en blind)... Il m'a fait remarquer que le Bruichladdich était fort appétissant.
Connaissant les 5 autres, il n'était plus difficile de deviner le numéro de ce fameux Laddie... :roll:
Aucun regret malgré tout : L'expérience valait vraiment la peine !

Merci encore Gérard !

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité