Impots

Venez parler ici de tout ce qui n'a aucun rapport avec le whisky: autres alcools, bières, vins, etc...
Ce forum est aussi l'endroit où on peut parler de tout et de n'importe quoi, sauf de whisky.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15086
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Impots

Message non lupar canis lupus » 24 mars 2009, 09:37

Je viens de recevoir ce truc par le biais d'un mien pote. Bon même si ce genre de démonstration peut-être un peu simpliste, j'aime bien ce genre de d'exercice. Et pi bon, apparement, ça a été pondu par un prof, donc ça devrait trouver un echos favorable ici, vu la population du forum (profs + fonctionnaires). :mrgreen:

> > > Les impôts expliqués par un Prof....EXCELLENT !
> > >
> > > Le principe des impôts semble pouvoir s'expliquer par une logique assez simple. Mais beaucoup pourtant ne le saisissent toujours pas.
> > > Comme c'est la saison des taxes, laissez-moi vous l'expliquer en des termes simples que tout le monde peut comprendre.
> > >
> > > Imaginons que tous les jours, 10 amis se retrouvent pour boire une
> > > bière et que l'addition totale se monte à 100 euros. (Normalement,
> > > cela ferait 10 euros par personne).
> > > Mais nos dix amis décidèrent de payer cette facture selon une
> > > répartition qui s'inspire du calcul de l'impôt sur le revenu, ce qui
> > > donna à peu près ceci :
> > > · Les 4 premiers (les plus pauvres !?), ne payeraient rien.
> > > · Le cinquième paierait 1 euros
> > > · Le sixième paierait 3 euros
> > > · Le septième paierait 7 euros
> > > · Le huitième paierait 12 euros
> > > · Le neuvième paierait 18 euros
> > > · Le dernier (le plus riche ?!) devrait payer 59 euros.
> > > Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour pour boire leur bière et
> > > semblaient assez contents de leur arrangement.
> > > Jusqu'au jour où le tenancier les plaça devant un dilemme :
> > > « Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j'ai décidé de vous faire
> > > une remise de 20 euros sur la facture totale. Vous ne payerez donc
> > > désormais vos 10 bières que 80 euros. »
> > > Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même
> > > façon qu'ils auraient payé leurs taxes. Les quatre premiers
> > > continuèrent à boire gratuitement. Mais comment les six autres, (les
> > > clients payants),
> > > allaient diviser les 20 euros de remise de façon équitable ? Ils
> > > réalisèrent que 20 euros divisé par 6 faisaient 3.33 euros.
> > > Mais s'ils soustrayaient cette somme de leur partage alors le 5ème
> > > et 6ème homme devraient être payés pour boire leur bière.
> > > Le tenancier du bar suggéra qu'il serait plus équitable de réduire
> > > l'addition de chacun d'un pourcentage du même ordre, il fit donc les
> > > calculs.
> > > Ce qui donna à peu près ceci :
> > > · Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne paya plus rien. (un
> > > pauvre de plus ? Ndt)
> > > · Le 6ème paya 2 euros au lieu de 3 (33% réduction) · Le 7ème paya 5
> > > euros au lieu de 7 (28% de réduction) · Le 8ème paya 9 euros au lieu
> > > de 12 (25% de réduction) · Le 9ème paya 14 euros au lieu de 18 (22%
> > > de réduction) · Le 10ème paya 50 euros au lieu de 59 euros (16% de
> > > réduction)
> > > Chacun des six « payants » paya moins qu'avant et les 4 premiers
> > > continuèrent à boire gratuitement.
> > > Mais une fois hors du bar, chacun compara son économie :
> > > « J'ai seulement eu 1 euros sur les 20 euros de remise », dit le
> > > 6ème, il désigna le 10ème « lui, il a eu 9 euros ».
> > > « Ouais ! dit le 5 ème, j'ai seulement eu 1 euros d'économie » «
> > > C'est vrai ! » s'exclama le 7ème, « pourquoi aurait- il 9 euros
> > > alors que je n'en ai eu que 2 ? Le plus riche a eu le plus gros de
> > > la réduction »
> > > « Attendez une minute » cria le 1er homme, « nous quatre n'avons
> > > rien eu du tout nous. Le système exploite les pauvres ».
> > > Les 9 hommes cernèrent le 10ème et l'insultèrent.
> > > La nuit suivante le 10ème homme (le plus riche ?!) ne vint pas.
> > > Les neuf autres s'assirent et burent leur bière sans lui. Mais quant
> > > vint le moment de payer leur note ils découvrirent quelque chose
> > > d'important :
> > > ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la
> > > moitié de l'addition !
> > > Et cela, mes chers amis, est le strict reflet de notre système
> > > d'imposition.
> > > Les gens qui payent le plus de taxes tirent le plus de bénéfice
> > > d'une réduction de taxe.
> > > Taxez les plus fort , accusez-les d'être riches et ils risquent de
> > > ne plus se montrer désormais.
> > > En fait ils pourraient commencer à aller boire à l'étranger...,
> > >
> > > Pour ceux qui ont compris, aucune explication n'est nécessaire.
> > > Pour ceux qui n'ont pas compris, aucune explication n'est possible.
> > >
> > > Signé
> > > David R. Kamerschen, Ph. D.
> > > Professeur d'économie
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
bottler
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3124
Inscription : 22 janv. 2006, 16:19

Re: Impots

Message non lupar bottler » 24 mars 2009, 11:04

Déjà, je trouve que 10 euros la bière, c'est hors de prix, et rien que pour cela j'irais la boire ailleurs...
Avatar de l’utilisateur
Lucas
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 114
Inscription : 27 juil. 2008, 11:57

Re: Impots

Message non lupar Lucas » 24 mars 2009, 11:12

Sympa :)

Mais commeje vais payer mes premiers impôts cette année, je changerai peut-être d'avis après avoir reçu la facture :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Impots

Message non lupar pompix » 24 mars 2009, 11:14

bottler a écrit :Déjà, je trouve que 10 euros la bière, c'est hors de prix, et rien que pour cela j'irais la boire ailleurs...


10 euro une Rochefort 10 c'est cinq fois le prix, un peu comme un demi de kro à 2.5€.
Mais je suis d'accord que c'est du vol.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10274
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Impots

Message non lupar dede » 24 mars 2009, 11:25

A la différence que dans la vraie vie, les plus riches ne le sont que parce que des plus pauvres travaillent pour eux. Perso, je suis bien content de payer des impôts : c'est parce qu'aujourd'hui j'en ai les moyens. A l'époque, pas si lointaine, où je n'en payais pas, des bouteilles comme, au hasard, un lagavulin 12 SR, relevaient du fantasme. J'étais bien content de pouvoir m'offrir parfois un Talisker 10 ans.

Et allez, parlons pour une fois en valeur absolue : quand un grand patron ramasse, disons 1 million d'euros dans l'année (et c'est même pas un si grand patron que ça par rapport au top du CAC40), et que ce salopard d'état lui en prend, disons 700.000. Il lui reste encore 300.000 euros, soit 25.000 euros par mois, ce qui, convenons en, demeure suffisant pour vivre confortablement. Relevons que même s'il ne touche ce million qu'une fois, il a déjà de quoi s'offrir quelques appartements qui lui permettront de bénéficier d'une rente à vie...
Et l'argument de ces pauvres grandes entreprises contraintes à l'exil ne tient pas : si elles restent, c'est bien qu'elles ont quelques avantages à rester. A savoir des infrastructures d'une certaine qualité (réseaux de transport et de communication), une main d'oeuvre formée, et un marché non négligeable.

Alors certes tout n'est pas parfait, en particulier dans les taxes qui frappent les petites boîtes. Mais je trouve que le principe de la répartition solidaire de l'impôt sur le revenu, qui date de la révolution française (entre deux guillotinages paranoïaques, Robespierre a eu quelques bonnes idées), est juste.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Impots

Message non lupar mars » 24 mars 2009, 11:40

Cela fait des années que la démonstration en question circule sur internet.

Mais je ne suis pas d'accord sur plusieurs points de Dede.

- Les plus riche ne le sont pas nécessairement parce que les plus pauvres travaillent pour eux. En général, les plus pauvres ne travaillent pas ou travaillent en marge du système. Mais il est vrai que les plus riche profitent du travail des autres. Même si pour autant je ne pense pas que cela soit nécessairement une mauvaise chose, du moins tant qu'il n'y a pas d'abus!

- 70% d'impôts est du vol. Je n'ai pas d'autres qualificatifs pour qualifier ce genre d'extorsion de fond. Les impôts ne devraient jamais dépasser la moitié du revenu brut. Aucune raison de travailler pour ne même pas voir la moitié de son salaire. Mais se plaindre parce que l'on paie 30 ou 40% d'impôts alors que les services rendus par la collectivité grâce à ces impôts sont +- correct est tout aussi exagéré.

- Le sens du message est qu'il ne faut pas stigmatiser une classe sociale il me semble. Aucune raison que la majorité ai systématiquement tout à dire. (comme pour le premier point, l'abus est mauvais en toute chose)

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Impots

Message non lupar Serge » 24 mars 2009, 11:43

Bah, c'est toujours la même chose.
Je n'ai jamais rencontré quiconque qui voulait payer plus d'impôts, mais j'ai rencontré plein de gens qui voulaient que les autres payent plus d'impôts.
Tout ça est très humain.
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Impots

Message non lupar piazzolla » 24 mars 2009, 11:44

dede a écrit :Alors certes tout n'est pas parfait, en particulier dans les taxes qui frappent les petites boîtes. Mais je trouve que le principe de la répartition solidaire de l'impôt sur le revenu, qui date de la révolution française (entre deux guillotinages paranoïaques, Robespierre a eu quelques bonnes idées), est juste.


Je suis assez d'accord .... je dirais même qu'il serait encore plus juste d'augmenter l'impot sur le revenu, et de suprimer toutes les TVA .... ça "débriderait" notre société de consommation ...
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10274
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Impots

Message non lupar dede » 24 mars 2009, 11:58

Un dernier post pour répondre à Mars, puis je me tairai sur ce sujet très (trop) polémique. Nous vivons aujourd'hui dans un monde dans lequel l'écart entre les revenus les plus élevés et les plus faibles ne cesse de croître. Passé un certain seuil de richesse (que, je vous l'accorde, je ne me sens pas de définir, suis pas économiste non plus), je ne trouverais pas choquant que l'on prélève les 70% évoqués tantôt. J'utilise le conditionnel, car on n'y est pas, à ces 70%, j'ai forcé le trait. Le haut du panier a les moyens juridiques de passer à côté d'une bonne partie de l'impôt. Les stocks options par exemple, bénéficient d'un taux d'imposition très avantageux. Je pars du point que les richesses ne sont pas extensibles à l'infini (ou alors pas assez vite), et que si un petit nombre en ramasse trop pour qu'il en reste assez, il faut bien que l'état joue son rôle de redistribution.

Surtout, nous sommes aujourd'hui face à une accentuation d'un phénomène ancien. Les élites ne se renouvellent plus. Les fils et filles de se marient entre eux. A mon avis, l'ère des grands self-made men est finie. Et autant, je veux bien admettre que tout travail mérite salaire (parfois élevé), autant je ne suis pas convaincu que le fils de Martin Bouygues par exemple ait travailler dur pour en arriver là. Et ce phénomène (j'avais lu un article dans le point ou le nouvel obs à ce sujet) a aussi pour conséquence de placer à la tête de très grosses boîtes des gens finalement incompétents.

Et pour répondre à Serge, les augmentations parfois nécessaires des impôts me concernant ne me gênent pas : comme je l'ai déjà dit, si j'en paye, c'est que j'en ai les moyens.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Lafrog
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1017
Inscription : 04 juil. 2005, 10:42

Re: Impots

Message non lupar Lafrog » 24 mars 2009, 12:01

mais où sont nos amis Suisses?
Et que pensent-ils de cet interressant sujet ?
8)
LAFROG fecit anno domini MMXV
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Impots

Message non lupar mars » 24 mars 2009, 12:12

Je persiste à dire que 70% d'imposition est du vol. D'autant qu'en europe le taux d'imposition monte très vite. (certains paient plus de 70% d'imposition, surtout avec l'ineptie d'impôt sur la fortune que vous avez en france)
Aucun problème avec la TVA non plus, je trouve que l'on consomme déjà trop et trop mal comme cela. Sans compter que l'on a beaucoup moins de respect pour ce qui coute moins cher ou pire est gratuit que ce qui coute cher!

Hormis cela je suis assez d'accord avec toi dede, on commence a rentrer dans une période ou la classe dirigeante a réussi a rendre sa position héréditaire alors que les système censé être mis en place pour l'empêcher sont de plus en plus contourné. Les élections, c'est bien mais si on n'a pas le choix lors du vote cela perd de son intérêt!
Il est communément admis que moins on travaille et mieux l'on est payé de toute façon.

Et cela fait une dizaine d'années que je dis que la plupart des patrons de grosses entreprises (salariés et non actionnaire majoritaire) sont généralement d'une incompétence rare alors que leurs salaires ont été démultipliés. Il n'est d'ailleurs absolument pas normal que ce soit eux et leurs "amis" qui décident de leur niveau de rémunération.

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Impots

Message non lupar pompix » 24 mars 2009, 12:18

mars a écrit : 70% d'impôts est du vol. Je n'ai pas d'autres qualificatifs pour qualifier ce genre d'extorsion de fond. Les impôts ne devraient jamais dépasser la moitié du revenu brut. Aucune raison de travailler pour ne même pas voir la moitié de son salaire. Mais se plaindre parce que l'on paie 30 ou 40% d'impôts alors que les services rendus par la collectivité grâce à ces impôts sont +- correct est tout aussi exagéré.




L'injustice ne provient pas à mon goût du % prélevé mais de la différence entre salaires.
Comment expliquer des facteurs de 200, voir plus entre salaires ...
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Impots

Message non lupar piazzolla » 24 mars 2009, 12:24

Quel fouteur de m.... ce Canis quand même :wink:
Dernière édition par piazzolla le 24 mars 2009, 12:30, édité 1 fois.
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Impots

Message non lupar mars » 24 mars 2009, 12:27

pompix a écrit :
mars a écrit : 70% d'impôts est du vol. Je n'ai pas d'autres qualificatifs pour qualifier ce genre d'extorsion de fond. Les impôts ne devraient jamais dépasser la moitié du revenu brut. Aucune raison de travailler pour ne même pas voir la moitié de son salaire. Mais se plaindre parce que l'on paie 30 ou 40% d'impôts alors que les services rendus par la collectivité grâce à ces impôts sont +- correct est tout aussi exagéré.




L'injustice ne provient pas à mon goût du % prélevé mais de la différence entre salaires.
Comment expliquer des facteurs de 200, voir plus entre salaires ...


Le seul cas ou je trouverais justifié de payé un salaire énorme serait le cas d'un savant de génie(ou employé) qui permet a la société qui l'emploie de démultiplier ses ventes grâce à une invention. Mais en règle général, les personnes les plus utiles sont les moins bien payée et les moins reconnues(de leur vivant).
Au niveau des fortunes importantes, je n'ai pas de problème non plus avec cela, il faut bien que quelqu'un soit propriétaire des sociétés. Ou alors on passe au communisme, ce que je n'apprécierait pas du tout et suis prêt à combattre de toute mes force.

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Re: Impots

Message non lupar Serge » 24 mars 2009, 12:31

dede a écrit : Et pour répondre à Serge, les augmentations parfois nécessaires des impôts me concernant ne me gênent pas : comme je l'ai déjà dit, si j'en paye, c'est que j'en ai les moyens.


Bien sûr, mais tout est une affaire de proportions. Là où ça ne marche plus c'est quand il n'y a plus aucun intérêt à gagner plus (donc, en théorie, à travailler plus ou mieux, ce qui veut aussi dire investir, embaucher, développer etc.) Bien sûr que je ne parle pas des grands pédégés/héritiers qui, de toute façon, échappent au système fiscal français, comme les artistes, sportifs et autres hauts revenus...
Un seul exemple : beaucoup n'embauchent pas en ce moment non pas en raison de la crise (enfin, certains, si !) mais parce que l'augmentation qui semble inévitable des impôts et charges va de toute façon amputer les gains espérés. Autrement dit :
- Je me plante, je perds.
- Je réussis, je ne gagne rien.
Faut être un vrai zoulou pour avancer dans ces conditions (cf le chômage, c'est taïaut-taïaut dans le monde des entreprises !)

Revenir vers « Autres alcools et discussions générales »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités