Bouquinage

Venez parler ici de tout ce qui n'a aucun rapport avec le whisky: autres alcools, bières, vins, etc...
Ce forum est aussi l'endroit où on peut parler de tout et de n'importe quoi, sauf de whisky.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Bouquinage

Message non lupar mars » 17 mars 2009, 12:32

Beaucoup de livres que je n'ai pas encore lu qui sont cités ici. Moi qui commençait a avoir du mal a trouver un nouveau livre à lire je suis servi.

Après les achats compulsifs chez le caviste, on va avoir les achats compulsifs chez le bouquiniste! :lol:

MARS
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10271
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Bouquinage

Message non lupar dede » 17 mars 2009, 15:56

Lucas a écrit :Perso j'oscille entre SF et Fantasy, mais du côté de la Fantasy, j'ai toujours été un peu déçu, je trouve que Tolkien a vraiment tué le genre dès sa naissance :mrgreen:. Une exception notable à cette règle : Terry Pratchett, avec le cycle du Disque-Monde.


C'est vrai que c'est fun le disque-monde, mais un peu répétitif à la longue. Les premiers sont vraiment excellents, avec des personnages franchement loufoques. J'ai particulièrement apprécié la mort QUI PARLE COMME CA, C'EST PLUS EFFRAYANT.

Le grand livre des gnomes (toujours Pratchett) se laisse lire aussi. On y retrouve un peu le même humour. Mais bon, à mon avis, passés les six-huit premiers tomes, ça se mord un peu la queue (même s'il doit y en avoir quelques bons après, mais perso, j'ai arrêté là).
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
GaxMalt31
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 845
Inscription : 11 janv. 2009, 19:11

Re: Bouquinage

Message non lupar GaxMalt31 » 17 mars 2009, 18:35

dede a écrit :
Lucas a écrit :Perso j'oscille entre SF et Fantasy, mais du côté de la Fantasy, j'ai toujours été un peu déçu, je trouve que Tolkien a vraiment tué le genre dès sa naissance :mrgreen:. Une exception notable à cette règle : Terry Pratchett, avec le cycle du Disque-Monde.


C'est vrai que c'est fun le disque-monde, mais un peu répétitif à la longue. Les premiers sont vraiment excellents, avec des personnages franchement loufoques. J'ai particulièrement apprécié la mort QUI PARLE COMME CA, C'EST PLUS EFFRAYANT.

Le grand livre des gnomes (toujours Pratchett) se laisse lire aussi. On y retrouve un peu le même humour. Mais bon, à mon avis, passés les six-huit premiers tomes, ça se mord un peu la queue (même s'il doit y en avoir quelques bons après, mais perso, j'ai arrêté là).


On m'en a beaucoup parlé, mais je n'en ai toujours pas lu un seul. Il va falloir que je remédie a cela.
Slainte, Santé, See Dutch, Yec'hed mat, Sanitas bona, Cheers, Kampai, Séréfé, A la sature...Image
Avatar de l’utilisateur
lagaphroaig
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1079
Inscription : 21 juin 2008, 12:07

Re: Bouquinage

Message non lupar lagaphroaig » 17 mars 2009, 18:44

Question bête, mais c'est quoi la "Fantasy"? Je n'ai jamais rien lu de ce genre. C'est de la SF?
"Albainn gu brath!" ("Ecosse toujours!")
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10271
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Bouquinage

Message non lupar dede » 17 mars 2009, 19:05

Alors, la fantasy n'est pas de la SF. Il n'y a pas vraiment de traduction exacte du terme. En bref, ce sont des romans ayant pour cadre un univers plus ou moins inspiré de la société médiévale occidentale, à laquelle on rajoute une pincée plus ou moins importante de magie (dans certains cas, c'est plutôt à la louche la magie, mais bon...). Cette magie prend assez souvent sa source dans les mythologies nordiques, germaniques ou celtes (mais pas toujours). On y trouve souvent des elfes, dragons et autres créatures magiques. Le modèle du genre, le maître-étalon auquel on mesure tous les autres ouvrages du style est le seigneur des anneaux de Tolkien.

Bon, ceci dit, c'est un style assez fourre-tout dans lequel on peut retrouver des productions spécifiquement conçues pour adolescents immatures (les fameux RIP - Rôlistes Informaticiens Puceaux - dont j'ai été dans ma jeunesse :oops: et que je retrouve dans mes classes - je suis prof) et des choses beaucoup plus fines dans lesquelles l'objectif du/des héros n'est pas nécessairement de latter du dragon à grands coups de boule de feu dans la face.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
GaxMalt31
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 845
Inscription : 11 janv. 2009, 19:11

Re: Bouquinage

Message non lupar GaxMalt31 » 17 mars 2009, 19:19

Si tu n'en a jamais lu je te conseille le cycle de "L'assassin Royal" de Robin Hobb, que Dede, d'autre du forum et moi même on ou sont entrain de lire. La magie est amenée très élégamment, sans être pesante. Le fait que l'auteur soit une femme n'y est pas étranger. Beaucoup de subtilité dans ces livres.

Image

Résumé :
Volume 1, L'Apprenti Assassin :
Fitz est le fils bâtard du prince Chevalerie, héritiers du royaume des Six-Duchés. Amené à la cours, il est élevé par Burrich, le maître des écuries, jusqu'à ce que le Roi Subtil le remarque et décide d’en faire son assassin personnel. Il suit alors en grand secret l’enseignement d’Umbre. Il suivra également l’enseignement de l’Art magique sous le joug du cruel Galen. Mais son statut de bâtard rend le sort de Fitz très précaire, sa vie n’ayant d’importance que tant qu’il peut être utile.
Slainte, Santé, See Dutch, Yec'hed mat, Sanitas bona, Cheers, Kampai, Séréfé, A la sature...Image
Avatar de l’utilisateur
Lucas
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 114
Inscription : 27 juil. 2008, 11:57

Re: Bouquinage

Message non lupar Lucas » 17 mars 2009, 19:40

Comme intro assez légère à la Fantasy, je conseillerais également Bilbo le Hobbit de Tolkien (qui se passe chronologiquement quelques années avant le Seigneur des Anneaux). Facile à lire, court, histoire intéressante et pas trop compliquée, etc.

C'est vrai que c'est fun le disque-monde, mais un peu répétitif à la longue. Les premiers sont vraiment excellents, avec des personnages franchement loufoques. J'ai particulièrement apprécié la mort QUI PARLE COMME CA, C'EST PLUS EFFRAYANT.


Ah oui, j'adore la personnalité de la mort (qui est de genre masculin) :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
lagaphroaig
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1079
Inscription : 21 juin 2008, 12:07

Re: Bouquinage

Message non lupar lagaphroaig » 17 mars 2009, 19:44

Merci pour vos réponses. Je lirai peut-être un jour "Le Seigneur des anneaux".
"Albainn gu brath!" ("Ecosse toujours!")
Avatar de l’utilisateur
GaxMalt31
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 845
Inscription : 11 janv. 2009, 19:11

Re: Bouquinage

Message non lupar GaxMalt31 » 17 mars 2009, 20:57

Attention, bien que l'intérêt des livres soit excellent, certains (dont moi) trouvent que des passages du "Seigneur des anneaux" peuvent être assez long.Ce n'est pas par ce cycle que je commencerais.
Slainte, Santé, See Dutch, Yec'hed mat, Sanitas bona, Cheers, Kampai, Séréfé, A la sature...Image
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15082
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Bouquinage

Message non lupar canis lupus » 17 mars 2009, 22:04

Lucas a écrit :Ça fait du bien de voir des lecteurs de SF :)

Perso j'oscille entre SF et Fantasy, mais du côté de la Fantasy, j'ai toujours été un peu déçu, je trouve que Tolkien a vraiment tué le genre dès sa naissance :mrgreen:.

Oulah, comme tu y vas. :) J.R.R. Tolkien est considéré comme un des pères de la Fantasy avec Robert E. Howard (Conan) et Edgar Rice Buroughs (Tarzan). Ils ont créé les bases de pratiquement tout ce qui a suivit dans le genre. Après, faut voir ce que tu entends par "tuer le genre dés sa naissance" ?

Lucas a écrit : Une exception notable à cette règle : Terry Pratchett, avec le cycle du Disque-Monde.

Voilà qui explique tout, Pratchett ayant créé son propre sous-genre unique. J'en ai lu quelques nouvelles, et je suis pas fan. Très peu de chance que j'en lise un roman, avec tout ce qu'il y a d'autre.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15082
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Bouquinage

Message non lupar canis lupus » 17 mars 2009, 22:19

lagaphroaig a écrit :Question bête, mais c'est quoi la "Fantasy"? Je n'ai jamais rien lu de ce genre. C'est de la SF?

En fait, la meilleur traduction de "Fantasy" que nous ayons dans notre langue, c'est "Fantastique". Et à ce titre, même si je rejoins dede sur le côté fourre-tout, pas mal d'experts, de critiques littéraires spécialisés, de "sommités" considèrent que la SF, l'Anticipation, le Cyberpunk, le Steampunk, le Gothique, le Post-Apocalyptique, sont bien des sous-genres du Fantastique/Fantasy au même titre que le Médiéval-Fantastique (Med-Fan pour les "initiés"), l'Héroïc-Fantasy, le Féérique (Faërie en Anglois), ...
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Lucas
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 114
Inscription : 27 juil. 2008, 11:57

Re: Bouquinage

Message non lupar Lucas » 18 mars 2009, 10:12

canis lupus a écrit :
Lucas a écrit :Ça fait du bien de voir des lecteurs de SF :)

Perso j'oscille entre SF et Fantasy, mais du côté de la Fantasy, j'ai toujours été un peu déçu, je trouve que Tolkien a vraiment tué le genre dès sa naissance :mrgreen:.

Oulah, comme tu y vas. :) J.R.R. Tolkien est considéré comme un des pères de la Fantasy avec Robert E. Howard (Conan) et Edgar Rice Buroughs (Tarzan). Ils ont créé les bases de pratiquement tout ce qui a suivit dans le genre. Après, faut voir ce que tu entends par "tuer le genre dés sa naissance" ?


Exemple : les bouquins de Stephen Donaldson (Les Chroniques de Thomas Covenant), je trouve ça calqué sur le Seigneur des Anneaux : un aventurier sur qui l'aventure tombe sans qu'il le veuille forcément, un gros méchant qui agit de loin sans confrontation directe, des jolis paysages souillés par le méchant, etc. Du coup j'ai même pas fini la saga :(

Même expérience avec les pavés de Raymond Feist (Pug l'apprenti, etc.), ça commence bien ("chouette, de la magie !"), mais au final le style est lourd et le scénario banal.

Peut-être que je choisis mal mes bouquins de Fantasy aussi :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
GaxMalt31
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 845
Inscription : 11 janv. 2009, 19:11

Re: Bouquinage

Message non lupar GaxMalt31 » 18 mars 2009, 15:23

Lucas a écrit :Exemple : les bouquins de Stephen Donaldson (Les Chroniques de Thomas Covenant), je trouve ça calqué sur le Seigneur des Anneaux : un aventurier sur qui l'aventure tombe sans qu'il le veuille forcément, un gros méchant qui agit de loin sans confrontation directe, des jolis paysages souillés par le méchant, etc. Du coup j'ai même pas fini la saga :(


Pas tout à fait d'accord avec toi, Thomas Covenant n'est pas un héro mais un anti-héro, et cela change beaucoup de choses, c'est lui qui viole la jeune paysanne, pas le méchant. De plus le cycle à commencé en 1977, et choisir un anti-héro comme personnage principal d'une saga était novateur à l'époque. Pour ce qui est de la fin, normal que tu ne l'ais pas ou plutôt pas voulu la lire, puisqu'il s'agit d'un décalogue (ou décalogie ?) dont seulement 5 livres sont sorties en France et 8 aux States. il faudra attendre fin 2013 pour connaitre la fin. Et je serais parmi cela.
Je pense que le personnage peu plaire à Sephiroth, puisqu'il refuse la réalité qui l'entoure pour conserver sa santé mentale. On ne sait pas si ce personnage est là pour sauver ou causer la perte du Fief, le monde dans lequel il évolue.
Slainte, Santé, See Dutch, Yec'hed mat, Sanitas bona, Cheers, Kampai, Séréfé, A la sature...Image
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10271
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Bouquinage

Message non lupar dede » 18 mars 2009, 19:55

sd
Lucas a écrit :Même expérience avec les pavés de Raymond Feist (Pug l'apprenti, etc.), ça commence bien ("chouette, de la magie !"), mais au final le style est lourd et le scénario banal.


Feist, un style lourd ??? :mrgreen: Tu veux dire qu'il écrit avec les pieds, que les deux sont gauches et qu'en plus le traducteur lui a fait enfiler des bottes de pluie ! Et je sais de quoi je parle : je me suis fadé tout le cycle de "La guerre de la faille" (4 tomes... et gros en plus... J'aime bien finir une histoire, parfois on a finalement de bonnes surprises après un début décevant). Feist est l'incarnation de ce qu'un ancien rôliste comme moi appellerait la Fantasy Grosbillesque. Traduire : plus c'est gros plus ça passe. A la fin, les héros ont des pouvoirs tels qu'il pourraient faire passer Superman pour un infirme... :roll: :arrow:

canis lupus a écrit :En fait, la meilleur traduction de "Fantasy" que nous ayons dans notre langue, c'est "Fantastique". Et à ce titre, même si je rejoins dede sur le côté fourre-tout, pas mal d'experts, de critiques littéraires spécialisés, de "sommités" considèrent que la SF, l'Anticipation, le Cyberpunk, le Steampunk, le Gothique, le Post-Apocalyptique, sont bien des sous-genres du Fantastique/Fantasy au même titre que le Médiéval-Fantastique (Med-Fan pour les "initiés"), l'Héroïc-Fantasy, le Féérique (Faërie en Anglois), ...


En fait, la SF proprement dite est plus ancienne que la Fantasy tolkienesque (ex : la guerre des mondes de Wells, 1898). Quant au "fantastique", c'est un genre bien particulier, né au 19ème, qui est caractérisé par l'irruption d'un phénomène surnaturel dans un cadre habituel. Le héros de la nouvelle fantastique (car la nouvelle se prête bien au genre) est en général un personnage crédible (pour l'époque, c'est à dire au 19ème quelqu'un d'aisé), qui s'exprime à la première personne et qui a beaucoup de mal à croire ce qu'il voit. La fin laisse souvent le lecteur dans le doute quant à la santé mentale du héros (mais pas au point de ce qu'on peut trouver systématiquement chez Lovecraft par exemple). Si une explication rationnelle surgit à la fin, le genre littéraire passe de "fantastique" à "étrange". Maupassant, Poe (Le portrait ovale) sont des maîtres du fantastique.

Quant au gothique, c'est aussi un genre né au 19ème. On y trouve des auteurs comme Bram Stoker (Dracula, 1897), Mary Shelley (Frankenstein) ou Ann Radcliff. Mais je connais moins bien ce genre, je ne l'ai pas encore fait étudier à mes BEP mécanique auto :eye
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Re: Bouquinage

Message non lupar PNicolas » 13 avr. 2009, 00:32

Tiens je tombe sur ce topic, un peu sur le tard. J'ai été aussi très fan de lecture SF/Fantasy, j'ai lut quelques noms connu d'autres moins que je connais bien. Le nom de PJ Hérault m'a rappelé de bon souvenirs de la lecture de la collection de livre de mon père, Cal de Ter (dire que j'en ai revendu certains presque 30€), où sa très bonne série de Gurivan Sergent Pilote, me rappelait un peu le Grand Cirque de Pierre Closterman ! Plein d'auteurs me viennent à l'esprit, quelques un non cité : David Eddings (la Belgardare), Pierre Bordage (les guerriers du Silence), Barjavel, Tim Powers (Les voies d'Anubis), Robert Jordan (la roue du temps) et la liste est longue ...
Aujourd'hui j'ai par contre du mal à me plonger dans la lecture, j'ai plein de livres à lire que je n'arrive pas à entamer ou à finir, j'arrive de temps en temps à lire un polar même si je suis souvent déçu bien souvent trop sombre ! J'ai plus le temps de lire, je passe le plus claire de mon temps libre à écouter de la musique.

A+

Ps : Pupuce tu aurais pu nous épargner le cycle de Gore de John Norman, ça fait parti pour moi des auteurs insupportable qui écrivent tout le temps la même chose (comme David Gemmel d'ailleurs), son cycle dois bien faire 30 livres parut aux USA, et passé les trois premiers c'est toujours la même chose, sans compter qu'il doit avoir un problème avec les femmes, il a dut se faire battre par sa mère quand il était petit et martyrisé par ses 3 sœurs :mrgreen:

Revenir vers « Autres alcools et discussions générales »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités