Opus X et Port Ellen

Le whisky et les cigares, le whisky et la cuisine, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Opus X et Port Ellen

Message non lupar Stephane » 11 juil. 2011, 19:22

Un des rares moments où je déguste des single malts en été, surtout avec les fortes chaleurs actuelles (pas loin de 35° sur la région toulousaine), grace au salon climatisé chez mes parents, avant de partir quelques jours en congés à Bayonne.

Mon premier Opus X Perfecxion, et le bonheur fut au RDV. un superbe cigare, riche, somptueux, équilibré faisant en permanence virevolter des arômes de cacao, café crème, fruits secs, bois précieux, épices (poivre)... rien à envier aux meilleurs habanos, il m'a même carrément fait penser à l'excellentissime Sir Winston.

Je l'ai marié avec deux Port Ellen au cours de ma dégustation de plus d'une heure. Tous deux légèrement allongés d'eau fraiche pour atténuer leur degré élevé.
Un Douglas of Drumlanrig bourbon, très typé Port Ellen avec des notes tourbées, iodées, bitumées, et de délicieux agrumes (bonbons au citron, à l'orange)
Puis l'OMD sherry butt sur la tourbe profonde fondue avec le boisé/vineux du xérès, des notes de café et végétales douces amères.

J'étais persuadé que le second accompagnerait mieux le cigare, et je craignais que le premier le domine un peu trop... au final j'ai pris plus de plaisir la première moitié du cigare avec le Drumlanrig, l'accord était quasi parfait, aucun ne dominait l'autre, les arômes combinés se mariaient fabuleusement bien. J'ai même eu droit à de délicieuses notes florales qui ponctuaient de temps à autre la dégust.
il faut dire que l'Opus X ne met pas un quart d'heure à démarrer comme la plupart des autres cigares, dès les premières bouffées il déployait une belle richesse et longueur en bouche.
L'accord avec l'OMD était plus classique sur du boisé/épicé/torréfié.

Sur un de mes bouquins, il est dit que les feuilles des Opus X subissent une partie de leur fermentation dans des fûts de xérès... mais je n'ai rien trouvé à ce sujet sur le net... quelqu'un en saurait il plus ?...
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15095
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Opus X et Port Ellen

Message non lupar canis lupus » 11 juil. 2011, 19:36

Stephane a écrit :Un des rares moments où je déguste des single malts en été, surtout avec les fortes chaleurs actuelles (pas loin de 35° sur la région toulousaine),

Bah, faut venir estiver par ici. Sur qu'on est pas assommé de chaleur en ce moment. Et ça fait quelques années qu'on a des étés très moyens.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3841
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Opus X et Port Ellen

Message non lupar Jbrice » 11 juil. 2011, 19:46

Les cubains et la majorité des cigares contiennent 3 feuilles pour leur tripe.
Soit disant, les Opus X en contiennent 9.
J'avais déjà entendu que les feuilles de la tripe passent une partie de leur vieillissement dans fûts ayant contenu du Cognac ou d'autres spiritueux.

Pour ma part, j'ai gouté il y a 3 ans le Perfexion n°2 ; celui qui avait été élu meilleur cigare de l'année par les mecs de Cigar Aficionado. A 30 dollars ze beast (introuvable ici) j'ai été vachement déçu ; certes, c'était relativement atypique dans les arômes que par rapport au temps de fumage (le module était à peine plus long qu'un P2 et m'a tenu presque 3 heures je crois! :shock: ), mais il y a bien mieux ailleurs pour bien moins cher!!! Surtout par rapport à la linéarité cet engin!

Cela étant, à quelle taille correspond le module Perfexion que tu as dégusté Stéphane? Un P2 en plus long ou est-ce différent?
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Opus X et Port Ellen

Message non lupar Stephane » 11 juil. 2011, 21:47

La gamme des Opus X est en effet très vaste.
Pour ma part j'ai pris en Andorre un étui de 3 Perfecxion "tout court", il s'agit d'un Toro (env. 15,5cm * 1,9cm).
Et un étui de 3 robustos qui sont en fait presque des grands robusto (13,3 * 2).

Moi je me suis vraiment régalé avec mon Perfecxion, et pourtant je redoutais au départ car il était un peu serré.
J'en reprendrais volontiers, mais en Andorre car ils sont beaucoup moins chers qu'en France, 50 euros l'étui (superbe) des 3 robustos, 55 euros l'étui des Perfecxion.

Revenir vers « Et si le whisky se mariait aussi... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité