JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.

IELogoThere is nothing wrong using IE. But since Internet Explorer - prior to version 9 - does not fully support the last version of CSS, you will miss lots of nice effects and the site could look less nice as expected...
If you want to see the site as it is meant, please try it with Chrome or Firefox or a more recent version of Internet Explorer.

Il n'y a aucun problème à utiliser Internet Explorer. Mais étant donné que IE -jusqu'à la version 9- n'est pas entièrement compatible avec la dernière version de CSS, un certain nombre d'effets esthétiques de ce site ne sont pas disponibles et le site semble moins attractif...
Si vous voulez voir ce site tel qu'il a été conçu, essayez le avec Chrome ou Firefox ou une version plus récente d'Explorer.

enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Le whisky

Liste des bouteilles

Talisker: embouteillages officiels

Talisker

10 years

Collection
Classic Malts
Age
10 ans
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 84/100
De couleur or à reflets ambrés, le nez superbe et ample est marin, tourbé, épicé avec une belle fraîcheur.
La bouche confirme le nez avec des notes salées.
La finale déçoit un peu et s'assèche sur des notes fumées.
Un excellent malt qui possède incontestablement du style et du caractère avec une puissance maîtrisée. Dommage que la finale soit en retrait. (la Maison du Whisky)

Commentaire personnel
Encore un beau malt des Iles. Sans la prédominance de la fumée si caractéristique de l'Ile d'Islay, ce whisky de l'Ile de Skye n'en garde pas moins le caractère marin et les notes tourbées. un grand plaisir dès l'abord. Le nez décèle une fraicheur marine que la bouche ne va pas démentir. Une grande complexité dans les saveurs en fait un très grand malt, avec une finale un peu courte cependant.
84/100
Un nez assez puissant, de tourbe melée à du chocolat amer donne le ton de la seconde dégustation. Décidément Talisker est une des plus grandes réussites dans le monde du single malt; En bouche, l'impression de chocolat fait place à d'intenses relents de fumée tourbée épicée. Une finale assez longue couronne le tout. Une très grande bouteille.
88/100
La tourbe, le sel et la mer envahissent le nez, complétées par de belle notes épicées. En bouche, la tourbe se mêle à la fois à des notes douces de miel et à de belles notes salées et maritimes. Une belle complexité, toute en douceur, sans acidité. La finale est intéressante, et confirme l'impression laissée en bouche, avec un brun de fumée vers la fin.
84/100
Un nez assez agréable avec de légers relents fermiers (foin mouillé) et des notes maltées avec d'assez fortes réminiscences de tourbe et de sel.
En bouche, c'est l'orge maltée qui semble prendre le dessus avec une assez bizarre impression de levure qui qui se mêle à des relents de tourbe assez discrets. Un whisky agréable mais sans trop de relief ni fioritures.
La finale est relativement longue et ce malt laisse d'agréables souvenirs de malt et de mer. Des notes de café apparaissent au bout d'un moment.
Quelle surprise de constater qu'il s'agit du Talisker 10 ans. Dans mes souvenirs il était nettement plus spectaculaire. Alors aération? Impossible, il s'agit d'une nouvelle bouteille. Probablement l'habitude de déguster des whiskies plus vieux (et plus chers...)
79/100
Commentaire de Antoine
Sel , poivre, mer et montagne, rond et soyeux, fort et rugueux, robuste et langoureux, toujours présent à tous les moments de la dégustation, une réelle redécouverte pour moi, car il a été:
un le malt qui m'a fait hésiter sur les singles malts étant plus jeune,
deux celui qui m'a ouvert la voie des papilles.
79/100
Commentaire de David Kreb
MMmmm, ça fleure bon. . . . C’est sec, ça y a pas de doute, fin et équilibré. La tourbe est de suite perceptible mais pourtant, sans être en retrait, son doux parfum subtil s’exalte tout en finesse. Céréales, boisé léger, cerise griotte, puis en approfondissant un peu (pas tellement non plus !) on prend le large. . . Ouais, y en a aussi ! L’iode, les algues, des effluves mentholés presque médicinaux, un peu comme notre bonne vieille pommade ; le VICKS VAPORUB. Mais y a pas que ça ! Non, y a des épices aussi, légèrement piquantes. . . En bouche les céréales et le duo boisé/fumée prennent le dessus. Elle se révèle assez sèche, toutefois bien équilibrée, avec de l’arôme végétal (foin sec) et de poire Williams. Une finale moyenne, sèche avec une dominante fumée, le malt est fondu et on dénote une impression métallique (ça doit être mes plombs qui s’décollent !!!!!) Vraiment surprenant et en plus abordable. . .
84/100
Commentaire de Dede
Couleur : Or à reflets cuivrés Nez : Des arômes poivrés viennent immédiatement picoter les narines, ainsi qu'une senteur iodée. On retrouve ensuite une certaine douceur miellée, la céréale fumée ainsi qu'un soupçon fugace de vanille et un très léger fruité de pomme. Bouche : L'attaque est relativement douce, sur l'iode, puis l'ensemble prend de l'ampleur. Une bouche très maritime, avec en plus le léger picotement des épices et une légère amertume fumée. Finale : Assez longue mais relativement peu intense. C'est le poivre qui parle en premier avant de céder la place au effluves marins, au miel et à une fumée légère. On retrouve cette légère note de pomme relevée eu nez. Conclusion : Un bon whisky certes, mais beaucoup moins puissant et explosif que dans! mon souvenir, moins fumé aussi. Ceci dit, la rapport qualité/prix de cette bouteille que l'on continue de trouver un peu partout à moins de 30 euros demeure imbattable.
75/100
Commentaire de Dede
Couleur : Or Nez : Puissant et expressif, très coastal, avec beaucoup d'iode, une bonne dose de poivre, et une belle tourbe fumée qui soutient l'édifice sans le dominer. Un bel équilibre s'instaure avec des notes plus douces de pommes vertes acidulées et de sherry sec. Bouche : L'attaque est douce et sucrée, puis la puissance de Talisker se retrouve, iode, sel, fumée et poivre explosant en bouche sans que l'alcool ne soit jamais agressif. On retrouve également les notes de pomme décelées au nez et une certaine douceur de miel, ainsi qu'une touche de fraîcheur camphrée. Finale : La tourbe revient d'abord au premier plan, très présente aussi à la retro-olfaction, avec l'iode et le poivre, mais des notes plus gourmandes de miel sont également présentes. Conclusion : Une véritable redécouverte d'un malt qui classique qui m'a bluffé tant il paraissait moins bon dans mon souvenir. Ce batch 2009 est vraiment une belle réussite.
87/100
Commentaire de Alexandre
Le premier nez est sur la céréale, le malt et l'iode, avec une petite pointe de violette. Assez discret, bien plus que dans mes souvenirs, ce nez s'ouvre ensuite sur la céréale, allant suite à l'aération sur des notes de fruits légers et frais, comme une pomme bien juteuse. Suite à cela, une belle puissance marine commence à chatouiller les narines. Le poivre est bien présent et bien balancé avec des notes salées : de l'iode, du marin, des marais salants, de l'algue marine... Bref, un petit récital autour des saveurs salées. Un nez bien puissant, bien charpenté, mais qui met du temps à s'installer convenablement. L'aération poursuivant son oeuvre, on a droit à un petit virage vers des notes fermières, un mélange de ferme et de marin, aussi étrange qu'agréable.

La bouche confirme le nez. Débutant sur la céréale, elle fait rapidement place à une tourbe somme toute discrète, avant l'apparition en masse du sel, du poivre et des épices. Assez sèche est bien puissante, cette bouche va inexorablement suite à l'aération vers des notes toujours plus iodées et poivrées, même si du chocolat noir tente de s'y immiscer. C'est certes assez linéaire, mais c'est convenablement exploité. Un peu monolithique, mais sans plus, les épices et le poivre ayant le mérite d'empêcher de s'ennuyer.

La finale est longue, sur la fumée et une pointe d'iode. Du poivre se montre ensuite, faisant apparaître un mélange de fumée et de poivre pas des plus agréables. On garde ensuite un souvenir de chocolat noir aux arômes de sel bien plus sympathique.

En conclusion, un whisky atypique, bien construit et bien puissant. Pas le plus fin et le plus complexe du monde, mais il est au rendez-vous, n'offrant aucun défaut rédhibitoire. Un passage obligé pour l'amateur en quête de découverte d'un profil vraiment à part.
85/100
Commentaire deDede
Batch 2012

Couleur : Or

Nez : Puissant, expressif, très iodé, poivré mais pas agressif, et abondamment fumé. On sent également quelques notes de sherry. L'air de rien, c'est joliment complexe, et vraiment plaisant.

Bouche : L'attaque est franche. Il fait preuve d'une belle puissance en bouche, avec toujours l'iode, la fumée. Cependant, la marmelade d'orange amère vient apporter une touche de douceur sucrée équilibrant cette déferlante maritime. Le poivre se fait relativement discret même s'il continue de taquiner le palais.

Finale : Son intensité retombe vite, mais elle demeure malgré tout assez longtemps en bouche. Salée, avec toujours ces notes d'oranges amères, du citron aussi.

Conclusion : Un must have, indispensable dans tout bar. Vais m'en racheter quelques caisses. A mon goût, écrase bien des malts plus vieux et plus chers.

88/100
Commentaire dePépé
Que c'est marin tout çà. Du sel et des algues. Quelque chose comme du caoutchouc aussi. C'est toujours avec le plus grand des plaisirs que je glisse mes narines au-dessus d'un verre de cette distillerie.
Puis arrivent assez vite des fruits (pomme et banane) qui s'installent de plus en plus, malheureusement. Ils relèguent au second plan le joli marin aperçu précédemment.

En bouche, une texture assez aqueuse et un liquide fort en alcool, pas gagné quoi !
Puis c'est sucré et le côté marin re-surgit petit à petit. Yes.

Finale agréable et longue.

C'est celui qui m'a fait plonger dedans ! Un whisky toujours agréable, mais la découverte d'autres malts en révèlent quand même les faiblesses ... mais je t'aime toujours quand même, vieux loup de Skye.

85/100
Commentaire deLouise Mélin
Nez: frais, salin. Du minéral, de l'iode, et une légère fumée. Très agréable.

Bouche: dommage, on ne retrouve pas la salinité en bouche. C'est sucré et plus conventionnel. Texture crémeuse.

Finale: retour de la fumée, tout en douceur.

85/100

Talisker

Distillers edition 1987

Collection
Distillers Edition (CM)
Age
14 ans
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry
Particularité
( double maturation)
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
86/100
De couleur ambrée, le sherry présent au nez laisse ensuite la place à des notes salées, fraîches et herbacées. La bouche est corpulente et fumée avec une longue et belle finale. (la Maison du Whisky)

Commentaire personnel
La couleur et l'odeur permettent d'affirmer sans aucun doute que ce whisky a mûri dans des fûts de sherry. L'impression en bouche confirme parfaitement la dominante due au sherry, et le plaisir que procure le mélange de sherry et de sel avec des relents de fumée est vraiment très intense. La finale exceptionnellement longue et agréable vient couronner le tout. Le souvenir que laisse ce malt d'exception est réellement impérissable. Une merveilleuse bouteille à ne rater à aucun prix (d'ailleurs le sien n'est pas exagéré par rapport à sa qualité).
88/100
La première impression est le sherry qui reste omniprésent dans ce whisky qui pour le reste continue à développer les notes traditionnelles des whiskies des iles, le sel et la fumée. Cependant, la cote a cette fois légèrement diminué, parce que ce whisky, excellent du reste, manque peut-etre un peu de caractère. Faut-il systématiquement céder à la mode ambiante, et offir des finitions au sherry à un whisky aussi typique qu'un Talisker?
84/100
Le nez est clairement marqué par le sherry sur fond de notes fraiches et salées ainsi que des touches d'herbe coupée en bord d'océan. En bouche, le caractère salé et fumé très marqué est des plus agréables. Un très léger goût de bois. Une finale longue et fraîche, puissante et très agréable. Un excellent malt.
88/100
Un superbe nez marqué par de nets relents floraux très envoûtants. De la bruyère, de l'herbe sèche, un soupçon de sherry. Un nez très complexe et agréable. Un soupçon de tourbe.
La première attaque en bouche est assez surprenante. D'abord des relents doux de fruit, ensuite une acidité agrumique bien marquée pour ensuite évoluer vers une légère amertume. Le tout présentant un équilibre assez étonnant. Une espèce d'amertume aicde ou d'acidité amère est présente en permanence.
La finale est assez longue et un beau mélange entre l'amertume et l'acidité qui étaient déjà présentes dans la bouche lui donne un caractère assez étonnant.
Cette bouteille aurait-elle beaucoup changé depuis son ouverture (près de 6 ans....!) au vu des notes précédentes?
84/100

Talisker

18 years

Age
18 ans
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 85/100
Talisker 18

Couleur: ambrée
NEZ : dense, fruité. Fruits mûrs (prune Victoria, reine-claude). Evolue sur des notes de caramel et de rhum sur fond de notes fumées. Algues, iode. Belle fraîcheur mentholée.
BOUCHE : ample, souple. Attaque douce sur une vague de fumée. Elle se développe sur le goudron, le coaltar et le caramel.
FINALE : longue, ferme. Epicée (poivre, piment), iodée et salée. Notes d'agrumes (orange), de bois précieux, de camphre et de cuir.
(la Maison du Whisky)

Commentaire personnel

Un nez d'abord influencé par des notes acides (agrumes, oranges) évolue après aération sur des notes assez complexes et fraiches avec des relents de menthe. En bouche, l'impression d'acidité persiste mais se mêle aux épices, sur un fond discrètement fumé. Une finale assez longue, mais toujours dans le registre acide, avec cependant des touches plus animales, rappelant l'odeur de cuir qu'on trouvait dans les anciennes cordonneries. Cette bouteille mérite certainement une seconde dégustation.
79/100
Les conclusions de la première dégustation m'ont tellement étonné que contrairement à mes habitudes, j'ai dégusté cette bouteille une seconde fois dès le lendemain. Le nez reste frais et influencé par une persistance acide faisant plus penser à un Lowlands puissant qu'à un whisky des Iles, réputé pour son caractère iodé et tourbé. Une grande complexité cependant, et aux relents de menthe détectés la première fois se sont ajoutés des notes de cuir et de tourbe, mais assez discrètes. La bouche reste marquée par les agrumes, sur fond de malt, de sel et d'épices. La finale relativement longue continue toujours sur le même registre, avec ici des relents assez marqués de cuir et toujours la présence de l'orange légèrement acide.
La complexité du whisky est cependant telle que la note précédente semble un peu trop basse.
84/100
Le nez est très expressif, et révèle de belles notes fruitées mêlées de relents de cuir et d'épices (poivre). En bouche, une belle douceur alliée à une certaine amertume (noix) et des notes fruitées (fruits mûrs), voire de porto en arrière-fond. Une finale longue et chaude où les relents légèrement amers (boisés) associés aux notes fruitées dominent. Curieusement, les notes d'agrume qui étaient tellement présentes lors de l'ouverture de la bouteille ont totalement disparu, après quelques mois...
84/100
Un nez entre la tourbe et le foin avec des relents acides assez neutres.. Fumée. Agréablement surprenant.
La bouche oscille entre la fumée, la tourbe grasse et les fruits, avec un léger boisé et un picotement constant sur la langue. De la fumée et des épices.
La finale est assez longue et retient surtout le léger picotement étroitement entre-mêlé à des notes de café et de bois, Mais surtout du café.
79/100

Commentaire de Alexandre
Le premier nez est très discret. Une légère eau-de-vie, un peu de poivre, une pointe de piment. Très étrange pour un Talisker. Par la suite, ce caractère de discrétion demeure, mais permet tout de même l'expression d'une belle complexité. On y trouve en premier lieu des agrumes (oranges), puis du végétal (feuilles de menthe) et enfin de l'iode. Une pointe de fumée apparaît suite à l'aération, où la menthe se fait de plus en plus présente. Des fruits se montrent également en début de nez (mandarine), mêlée d'une acidité pas du tout dérangeante. Un nez tout en douceur et en concentré.

La bouche reste dans la lignée de la douceur et de la volupté. Elle débute sur des notes de chewing-gum et de boisé. On a du chocolat, de la céréale (blé), qui se développeront au fur et à mesure. Puis, une pointe de tourbe suivie de poivre ainsi que de sel apparaissent. La fin de bouche montre une certaine acidité, avec un mélange de sel et de citron. L'aération rend le début de bouche aqueux.

La finale est de longueur moyenne, sur du poivre et du marin. C'est encore et toujours très léger. Un peu de citron vert et de fumée se montrent à la faveur de l'aération.

En conclusion, un Talisker déconcertant. On jurerait avoir à faire à un whisky à 40°. Ce qu'il perd en puissance par rapport aux versions traditionnelles n'est pas suffisamment compensé par cette complexité néanmoins intéressante.
84/100
Commentaire deBishlouk
Nez: De l'iode et de la fumée (cuir brulé). Une note poivrée. Une pointe d'amande derrière tout ça. Un peu de vanille et de céréales fraîchement coupées font surface après quelques minutes d'aération.

Bouche: De l'eau de mer, de la fumée, du poivre, de la muscade, de la mousse séchée, quelques notes de fruits confits. Tout se mélange, se dissocie, part et puis revient. Un vrai carrousel, extrêmement complexe.

Finale: Longue sur le poivre, la langue picote pendant un temps certain. De la fumée caresse le palais.

Verdict: Je suis très subjectif à propos de ce whisky, car il a été un des premiers que j'ai acheté. Et je l'adore depuis le premier dram (après quand même 3 gorgées qui m'ont laissé dubitatif face à tant de complexité). Ce Taslisker est un de mes whiskies préférés, il ne me déçoit jamais, et mon plaisir est renouvelé à chaque dram. Le meilleur rapport qualité / prix chez Talisker à mes yeux.

93/100
Commentaire deDede
Couleur : Or

Nez : Le plus iodé des trois (10yo, Storm, 18yo). Il faut le laisser s'aérer pour que l'iode laisse d'autres arômes s'exprimer, en particulier les fruits, avec un soupçon d'exotisme, du citron, de la pâte d'amande aussi. Le poivre, discret, se décline ici en blanc.

Bouche : On ici un mix raffiné d'écorces d'orange amère et d'iode enrobés d'une tourbe fumée et délicate, ce qui ne l'empêche pas de développer une certaine puissance. Le poivre se développe sur la fin de bouche. La filiation avec le 10yo est évidente,

Finale : Moins puissante que celle du 10yo, plus fruitée aussi.

Conclusion : Prenez le 10yo, assagissez-le en modifiant l'équilibre vers plus d'orange amère et moins de poivre tout en affinant la tourbe, et vous aurez ce 18yo. Un très beau malt.

89/100

Talisker

20 years, Bourbon cask

Age
20 ans
Taux d'alcool
58,8 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Bourbon refill
Dates
Distill: 1982 Embout: 2003
Bouteille
12000 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 88/100
Talisker 20 bourbon
COULEUR : jaune soutenu.
NEZ : ample et puissant, il est marqué par la fumée de tourbe, les fruits secs (noisette, noix) et la réglisse sur fond de notes légèrement salées.
BOUCHE : pleine et huileuse, elle se développe sur les épices (poivre), l’iode et l’orge maltée fumée. Derrière une grande puissance, la finesse du boisé (chai humide) procure une agréable sensation de fraîcheur mentholée.
FINALE : longue et persistante, elle évolue sur des notes épicées (poivre, noix muscade) et fruitées (peau de pêche, poire mûre). Elle se prolonge sur la tourbe sèche et les agrumes (orange).
(la Maison du Whisky)
Commentaire personnel
Le nez est assez nettement marqué par la tourbe et la fumée avec de légers relents fermiers faisant parfois penser à du vomi de bébé. Quelques odeurs proches de la moisissure, mais au bout de quelques minutes, ce whisky s'ouvre et offre de belles odeurs plus fraîches. La bouche est d'emblée marquée par une belle tourbe, très complexe, passant d'un goût de fumée à un goût de chocolat avec des relents légèrement amers de noix. Une impression générale de sel est bien présente aussi. On sent bien la présence d'alcool, sans que cela ne soit vraiment gênant pour apprécier le goût. La finale est assez longue, légèrement piquante, assez salée.
84/100
Un très agréable nez floral avec de beaux relents épicés et des soupçons de fruits exotiques en arrière-plan. Un peu de miel? Un peu de fumée de tourbe.
La bouche est une merveilleuse combinaison de goûts amers et acides, très complexe et fort agréable. Du fruit (prune, pomme verte) et des noix. Du sel. Une indéniable présence d'alcool. Beaucoup de caractère.
Belle finale également, où les relents légèrement boisés refont surface et où le plaisir se prolonge de longues minutes.
84/100
Commentaire de Alexandre
Le nez est frais, marqué par des arômes marins et poivrés, le tout dans un ambiance assez végétale. On a aussi un peu de tourbe. C'est bien équilibré et fondu, et, vu la bestiole, c'est assez calme. L'influence marine va aller en grandissant, avec des fruits de mer, de la brise... une belle image de bord de mer en somme. Le poivre reste également présent, mais en retrait. Après quelques temps, on décèle des traces de vanille. L'eau rend ce nez plus terreux et sucré, avec du nougat. Un nez élégant.

La bouche débute par une relative douceur, avec de la céréale et une touche de fruits exotiques. Puis, une belle vague tourbée / poivrée vient donner à ce whisky un tout autre relief : c'est désormais très puissant et robuste. Ce poivre s'assagit, et montre une très belle intégration après quelques temps passé dans le verre. L'ensemble y est d'ailleurs plus complexe, quelque peu apaisé, cristallin et on voit apparaître un peu de café et de sel. L'eau met en avant des fleurs capiteuses, et fait perdre beaucoup d'intérêt à cette belle bouche, en réduisant sa belle puissance maîtrisée.

La finale, interminable, est dominée par le poivre, accompagné de tourbe marine et de sel. On garde longtemps des sensations de fraîcheur et de vanille en bouche. Quelques traces de chocolat également ? L'eau ne lui apporte rien.

En conclusion, un excellent Talisker, bien charpenté, revigorant et aux arômes très bien maîtrisés, surtout après une bonne période d'aération.
92/100
Commentaire de Kell
Fumé, pomme/citron, poivre, vanille/sucre candy. Sans concession, la tourbe poivré est fantastique, dommage que la vanille sucrée soit un poil trop présente pour moi. Je lui préférais le 25 ans 2004 plus agrumé/fruité
91/100
Commentaire deDede
Couleur : Or pâle

Nez : Le plus austère du lot. Iode, tourbe fumée, grosse minéralité, poivre, notes végétales (herbe coupée), il ne fait pas dans la facilité. Le plus médicinal aussi, avec de franches notes camphrées. Des parfums de pommes vertes complètent le tableau. Après aération, de la vanille vient arrondir les angles.
2ème passe : Moins austère, plus vanillé, et même pâte d'amande avec un peu d'eau. Les arômes sont fondamentalement les mêmes, mais il me paraît plus accueillant. Et pour être honnête, je le trouve superbe.

Bouche : Première remarque, l'alcool est bien intégré. La texture, grasse, est très agréable. Point de vue aromatique, nous avons affaire à un Talisker très végétal, avec en prime des notes de citron et de pomme verte, et bien sûr du poivre. C'est un des moins iodés en bouche. L'eau le rend plus facilement buvable, plus citronné aussi, avec un mélange amertume/acidité (tonic).
2ème passe : Très beau, tendu, un équilibre sur le fil du rasoir. Me semble moins végétal qu'hier et c'est tant mieux. Citron, iode, poivre (en masse, peut-être le plus poivré des Talisker), pomme verte, sel. Après lecture des notes de Serge, propolis, oui (m'en suis fait une pulvérisation au fond de la gorge pour vérifier, je n'y aurais jamais songé tout seul). Avec de l'eau, il se fait plus doux, mais aussi plus médicinal, avec même de fugaces notes fermières.

Finale : Longue, salée, amère et acidulée.
2ème passe : longue, sur le citron, l'iode et la fumée, avec une belle amertume (quinquina).

Conclusion : Un très bon Talisker, mais trop végétal à mon goût.
2ème passe : j'ai bien fait de lui laisser une seconde chance, vraiment un superbe malt.

92/100

Talisker

25 years (2001)

Age
25 ans
Taux d'alcool
59,9 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1975 Embout: 2001
Bouteille
3338 de 6000 btls
Particularité
( chêne américain et européen, deuxième remplissage)
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 87/100
Talisker 25
COULEUR : or brillant à reflets verts. NEZ : riche, complexe. Marin, il est marqué par les algues. Agrumes (orange). Fumé. Fruité et juteux. Les épices (poivre noir) classiques de Talisker. BOUCHE : ferme, onctueuse. Attaque salée, elle devient au fur et à mesure sèche, minérale, toastée. Du poivre blanc moulu et du piment. FINALE : longue, persistante. Végétale (herbe sèches), fumée (cendres) et tourbée (terre humide). Se développe sur les épices sur fond de notes marines.
(la Maison du Whisky)
Commentaire personnel
Un nez agréable, avec des relents marins assez discrets d'abord, evoluant lentement vers les agrumes (orange). En bouche, un mélange d'agrumes, d'algues, de sel et de poivre le tout sur un arrière fond d'amertume. Une très belle finale, revenant doucement vers le malt avec des relents très discrets de tourbe et de fumée, tout en gardant une très légère pointe d'acidité. Un arrière-goût assez amer, rappelant les cerneaux de noix vient clôturer la finale. Le taux d'alcool assez fort ne gêne pas du tout la dégustation. Un whisky tout en nuances. Un cask strength qui fait dans la dentelle, même si une certaine amertume caractérise les diverses phases de la dégustation. Une impression de foin sec en finale, une de ces impressions de fin de printemps à la campagne. Une grande bouteille
88/100
Le nez est très expressif, avec de belles notes épicées d'abord, des relents de cire et quelques effluves agrumiques. Soupçons de fumée. Belle complexité annonçant une fête en bouche
La bouche est merveilleursement ronde, mêlant des goûts légèrement acides à des relents fins de bois, parcourant toute une palette de goûts assez variée.
La finale est très agréablement longue, douce à souhait tout en conservant la chaleur de l'alcool et le souvenir d'une douceur maltée mêlée à un soupçon de tourbe grasse est dominant vers la fin.
88/100
Très beau nez franchement dominé par la fumée, De forts relents épicés apparaissent également (poivre). Très complexe. les notes iodées et marines ne font pas défaut. De belles notes boisés assez intenses, du bois humide avec cette légère odeur de moisi.
En bouche, la même complexité. Un bel équilibre entre un bois fortement marqué et épicé et une tourbe grasse, Un véritable régal qui continue d'évoluer tantôt d'un côté tantôt de l'autre.
La finale est particulièrement longue et chaude, présentant toujours les mêmes caractéristiques boisées et tourbées intimement mêlées.
Excellente version.
88/100
Un nez évoquant la cendre de barbecue, la tourbe grasse et des fruits exotiques (mangue verte) derrière un intense rideau de fumée sur un arrière-fond marin. Un nez dont le plaisir se prolonge de longues minutes, apportant à chaque fois une expérience renouvelée.
En bouche un festival de goûts, allant du fruit exotique pas mûr et épicé à un léger boisé amer en passant par toutes les nuances marines: algues, embruns, sel.
La finale est délicieusement longue et agréable, marquée d'abord par un mélange d'amertume et d'acidité pour évoluer vers le fruit et garder en fin un léger voile de fumée en mémoire.
90/100

Talisker

175

Age
No age statement
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Bouteille
0 de 0 btls
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
88/100
Talisker 175
COULEUR : topaze à reflets orangés.
NEZ : fumé, iodé. Nage de coquillages et de crustacés. Il évolue sur les épices (safran, piment de Cayenne).
BOUCHE : riche, onctueuse. Bel équilibre sucré-salé. Elle se développe sur la tourbe huileuse et les fleurs des champs. Evoque une confiture d’agrumes.
FINALE : longue, elle est marquée par les herbes aromatiques (romarin, estragon) et se prolonge sur le sucre d’orge et les fleurs capiteuses (genêt).
(la Maison du Whisky)
Commentaire personnel
Un beau nez qui annonce directement la couleur: on a affaire à un grand whisky. Sel et fumé. Un véritable jambon d'Ardennes. Avec des épices en plus, poivre et clou de girofle.
En bouche, un contraste entre le malt fumé et des notes d'agrumes, du moins des notes assez violemment acides, qui cependant ne possèdent pas vraiment le caractère fruité des agrumes. La bouche est sèche, et une impression florale s'en dégage. La finale plus courte que prévue, mais très agréablement chaude et complexe, où les notes acides se mêlent à nouveau à la fumée et à la céréale épicée.
88/100
Commentaire de Amor57
Le 6 mai 2006, bouteille entamée le 17 avril 2006.
Le premier nez est fruité caramélisé, riche, fumé plutôt que tourbé. On sent l'iode et la banane, avec un poil d'anis.
La bouche se développe, riche, grasse, gourmande, toute en retenue. Le fumé est toujours présent, l'anis apparaît avec la réglisse, les fruits d'hiver : pomme poire, banane et orange.
La finale est longue, très longue. La fumée reprend le dessus pour laisse la place à l'anis puis à la réglisse qui revient vivement sur le dessus pour s'éteindre progressivement.
84/100
Commentaire de Amor57
Le nez est marin, agréable, complexe sur les agrumes et, en même temps, sucré, gourmand sans être écoeurant. Un poil de tourbe, de fumé et de brûlé pour relever l'ensemble. La bouche est marine, subtile, salée avec de la fumée et du goudron, sans aucune astringence. La finale est moyenne sur la fumée.
88/100
Commentaire de David Kreb
Statistiquement, le retraité ne vit pas suffisamment longtemps pour récupérer ses lourdes cotisations. Le retraité qui meurt dans les quelques années qui suivent immédiatement sa mise à la retraite est la règle et celui qui en profite de longues années est donc l’exception !!!! Moralité . . . . Profitons-en !!!!! On continue sur la très vaste et passionnante exploration des îles !
Bizarrement, le nez ne trahit pas ses origines, on reconnaît pratiquement de suite son lieu de naissance ! Un caractère iodé et épicé, légèrement piquant, pour structure principale (gingembre, petits piments doux. . . .) sans bien sûr en rester là ! N’oublions pas ce fumé, toujours présent.
La bouche, très élégante, sèche, étonne par son équilibre ! On retrouve les principales composantes du nez complétées de zeste d’orange et un côté floral presque printanier !!!!
La finale, longue, se termine sur l’orge malté, le fumé et une impression doucereuse, rappelant un peu les saveurs aigres-douces !!!!
90/100

Talisker

12 years old

Age
12 ans
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Bouteille
01235
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
84/100
Talisker 12
Commentaire personnel
Un nez légèrement fermier, avec des relents de foin mouillé, de l'orge et quelques notes poivrées en arrière-plan. En bouche, une douceur légèrement chocolatée le dispute à quelques notes de noix légèrement amères. Tourbe indéniable et soupçon de fumée. Bel effet en bouche, goût très agréable, même s'il n'est pas question ici de grande complexité. La finale est agréablement douce également, relativement longue et comme le reste très agréable.
84/100

Talisker

57 Degrees North

Age
No age statement
Taux d'alcool
57 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
87/100
Talisker 57 degrees North]
Commentaire personnel
Un nez puissant et fumé. De la tourbe et une légère odeur d'agrumes en arrière plan. Un mélange de cendres et d'oranges avec des embruns. Un nez qui promet du plaisir.
En bouche, une étonnante fraîcheur mêlée à un goût de cendres et d'agrumes. Belle complexité. Passant tour à tour de la cendre de barbecue à de vagues notes de café avant de revenir sur des goûts d'oranges trop mûres.
La finale est longue, et des notes chocolatées ou de café dominent.
Un excellent Talisker.
84/100
Commentaire de Alexandre
Le nez est puissant, et débute sur de fortes notes de poivre et d'agrumes (citron), le tout dans une fraîcheur marine assez revigorante. Sans jamais sombrer dans le monolithique, ce nez ira tout de même vers des notes plus sobres de cendre froide et de fumée, d'ailleurs de plus en plus présentes suite à l'aération. Cette aération permettra également de faire la part belle au poivre, avant que des notes subtiles de café, de violette et de menthe très fraiche, très "Vicks", apparaissent. Un nez bien équilibré entre le poivre et la cendre froide, et bien puissant. Avec de l'eau, ce nez change radicalement, et devient plus boisé, avec des notes de fumée, de goudron et une saveur pâtissière bienvenue (turron).

La bouche s'ouvre sur des notes de chocolat noir. Très puissante, presque rapeuse, elle s'oriente ensuite vers des saveurs céréalières, entrecoupée de quelques discrètes notes de fruits et de tourbe. Ensuite, une avalanche de poivre prendra le dessus, rendant la bouche linéaire, presque étouffante sur ce poivre. Une autoroute de poivre. L'eau permettra d'adoucir cette vague poivrée, en mettant bien plus en avant les saveurs chocolatées.

La finale débute sur des notes pas très agréables d'alcool, qui resteront présentes un bon moment suite à l'aération. Ensuite, le poivre dominant en fin de bouche aura le quasi monopole de cette longue finale, ou de discrètes notes d'épcies et de fumée de tourbe tenteront tant bien que mal de se faire une place. L'eau adoucira l'ensemble. Un souvenir salé / marin reste présent de longues minutes.

En conclusion, un Talisker bien charpenté, très puissant et agréable à boire. Dommage cependant que le poivre soit si dominant du milieu de bouche à la finale.
87/100
Commentaire de Arno
- Nez : Exubérant ! Tourbe, influence iodée vraiment palpable. Légèrement fruité, herbes, épices. Fumée, cendre. Le poivre finit par prendre le dessus.
- Bouche : Explosive. Attaque difficile à analyser au vu du 'déferlement' qui s'y déroule, pétillant en bouche. Nette impression d'agrumes enveloppés par le poivre, tancés par une tourbe dominée par l'iode. Puis notes céréalières, d'orge grillée.
- Finale : Finale longue. Le poivre toujours. En toute fin, une impression de sherry !?
- Conclusion : Une vraie tempête. Un whisky de sensation, peut-être éviter d'y jeter un œil plus attentif, des notes un peu trop 'centrées' à mon goût. Probablement plus raisonnable avec un peu d'eau.
87/100
Commentaire de Nulty
Fumé et marin (algues) au nez. Citronné également. Un nez puissant mais doux en même temps. Superbe. En bouche, c'est très épais, poivré, encore un peu de fumé et de citron. Long final poivré.
Un superbe whisky.
88/100

Talisker

25 years (2006)

Age
25 ans
Taux d'alcool
56,9 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
refill cask
Dates
Distill: 1981 Embout: 2006
Bouteille
3332 de 4860 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 90/100
Talisker 25 2006
Commentaire personnel

Couleur: Or
Un agréable nez marqué par la fraîcheur de l'herbe coupée avec de belles notes fruitées, de la cire, des soupçons de chêne frais. Belle complexité et belle fraîcheur. Voilà qui annonce un grand whisky.
La bouche a perdu en fraîcheur par rapport au nez, mais elle elle gagne en fruité. Des fruits mûrs, très mûrs, des pointes de chocolat au lait, Une superbe mais discrète amertume par-dessus le tout. On sent bien la présence de l'alcool, mais celui-ci est parfaitement maîtrisé. Une bouche exceptionnelle, surtout si on considère le contraste avec le nez.
Une finale très longue et chaude prolonge agréablement la bouche. Les notes de chocolat et une certaine douceur maltée (malt grillé) dominent.
Un superbe whisky.
91/100

Commentaire de Alexandre
Le nez est sur le sel, le poivre et les embruns marins. Très puissant, presque volcanique, il montre aussi une facette céréalière relativement plus douce. On a aussi un petit quelque chose de sucré et des agrumes (pamplemousse, citron), qui deviennent plus présents avec le temps. L’aération fait aussi apparaître de la cendre froide, de la tourbe et de la vanille. Puissant et très bon.

La bouche est sur le sel, la tourbe et le poivre. C’est aussi puissant que chaleureux, et surtout très agréable. On aperçoit aussi de la cendre froide et une pointe de café. Avec le temps, quelques fruits exotiques essaient de se frayer une place (ananas) au milieu de cette dominante résolument poivrée et excellemment maîtrisée.

La finale, longue, est sur le sel, le poivre et quelque chose de plus doux, presque pâtissier.

En conclusion, un excellent Talisker à la puissance envoûtante. Il ne déroge pas à la réputation de la série.

90/100

Talisker: embouteillerus indépendants

Talisker

One Shot 1992 46°

Collection
One Shot
Age
14 ans
Taux d'alcool
46,0 %
Embouteilleur
Jean Boyer
Bouteille
0 de 0 btls
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
85/100
Talisker One Shot 46
Commentaire personnel

Un nez très présent, très agréable. Un nez assez envoûtant. Une odeur de tourbe et de chocolat avec des pointes de cire d'abeille. Un peu de fumée, de la terre, du foin humide. Mais aussi des fleurs. Vraiment un nez très complexe. Extrêmement engageant. En bouche, la première impression est celle d'une belle tourbe sèche, et une évolution vers des notes chocolatées, moka, suit assez rapidement. Belle présence en bouche. La bouche n'a rien à envier au nez. La finale est très agréable également, dans les mêmes notes chocolatées que la bouche. Elle est longue et chaude. Vraiment une excellente bouteille.
84/100
Le nez est très marin, agréablement salé avec un peu de fumée en arrière-fond. Des notes florales également ainsi que certains relents très furtifs de fruits mûrs voire de savon. Un peu de caoutchouc brûlé aussi. Un nez d'une rare complexité. La bouche est d'emblée très agréable, salée et fumée, sans aucune agressivité, mais complexe également, présentant tour à tour des notes salées et amères. Un goût de noisette. Une très belle finale, longue et relativement fraîche, avec une légère amertume. Très belle surprise.
88/100
Une tourbe discrète agrémente le premier nez. Des embruns, du sel et un peu de fumée. Présence discrète également de fruits mûr en arrière-fond
En bouche, à une agréable tourbe vient se mêler des notes fruitées et de chocolat, le tout parfaitement équilibré et sans qu'aucune des composantes n'écrase les autres.
La finale est agréable et assez longue, toute en douceur avec cependant une légère dominante tourbée.
84/100


Talisker

Fascadale, 10 years old

Age
10 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Adelphi
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
84/100
Talisker Fascadale
Commentaire personnel
Un nez nettement dominé par des odeurs fermières. Etable, foin mouillé. Une tourbe assez monolithique et des odeurs d'embrun et un peu de fumée.
La bouche est dans le prolongement du nez, et un certain manque de corps. On aurait attendu plus de complexité de ce whisky, après les promesses du nez. Un sentiment de trop peu.
La finale est longue et chaude et se rapproche du nez. Elle fait heureusement un peu oublier la bouche.
84/100

Talisker: échantillons

Talisker

20 years (1)

Age
20 ans
Taux d'alcool
62,0 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry Oloroso
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 85/100
Talisker 20 ans
Commentaire personnel
Belle présence de tourbe et de fumée au nez. L'iode, la mer et les algues ne sont pas loin. Mais au-delà des odeurs caractéristiques de la tourbe et de l'iode, de lointains relents d'agrumes apportent une certaine fraîcheur à ce whisky complexe au premier abord. L'odeur évolue également avec le temps. Des notes fruitées et épicées sont décelées après "l'ouverture" du whisky suite à l'ajout d'une goutte d'eau. De lointains relents de bois aussi. Bref une palette d'odeurs très étendue.
En bouche un mélange d'agrumes, de fumée et de tourbe et un premier abord un peu rude, à cause du taux d'alcool. Le boisé est nettement plus fort en bouche, et donne à l'ensemble une note un peu amère et en contradiction avec les agréables promesses du nez.
La finale est très longue, boisée et l'impression de fumée reste assez longtemps en bouche.
Le nez était très prometteur, mais le ni le goût ni la finale ne se sont montrés aussi complexes que le premier abord.

Dommage que le boisé soit vraiment prédominant, sans quoi je lui aurais attribué un 18 sans hésitation. Mais la cote est un
79/100.
Voir forum

Commentaire de Alexandre
Le nez débute sur une sherry parfaitement équilibré et fondu. On a un peu de tout mais en concentré : chocolat, café, noisettes, rancio. Il est accompagné d'une multitude d'arômes excellemment bien fondus entre eux : végétal (moisissure), tourbe humide, sel, algues, moutarde, agrumes. L'ensemble est frais, et superbement dosé. L'aération met en avant le sherry gourmand, avec un développement des notes chocolatées, qui ne deviennent pas pour autant gênantes, d'autant qu'elles sont bien contrebalancées par des épices qui elles aussi montent en puissance (poivre). Puis, ce sera au tour de la facette maritime du bonhomme de se développer, avant qu'une humidité fermière autour d'une alliance ferme/agrumes fasse penser à un Brora. Un nez tout simplement sublime.

L'attaque en bouche est douce, très douce même pour une bestiole à 62%. Du sherry bien équilibré est présent, avant une explosion bien maîtrisée de sel et de poivre. Par la suite, apparaît une sorte d'alliance de tourbe organique fermière, le tout accompagné d'agrumes que j'ai encore dû mal à décrire, mais l'amertume et le boisé de la chose sont un peu gênants. On dirait un vin blanc assez sec. En fin de bouche, on a beaucoup de minéralité et de sel. L'eau adoucit l'ensemble, faisant ressortir un peu de noisette.

La finale, très longue, débute sur ce mélange fermier/agrumique/tourbé, le tout un peu plus acide qu'en bouche. Puis, des saveurs maritimes prennent le dessus (sel, tourbe, citron), accompagnées de sherry sec. C'est puissant en enivrant. On détecte une pointe de piment également.

En conclusion, un nez assez fantastique, une excellente construction, exception faite de cette amertume un peu trop prononcée en bouche. Dommage, parce que sinon, on tapait dans le parfait.
91/100

Talisker

Port Ruighe

Age
No age statement
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Port finish
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 76/100
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Le nez offre un beau mélange de saveurs sucrées et suaves (porto, chocolat, oranges) mêlées à des choses plus classiques pour un Talisker, comme du sel, du vent marin, et un côté terreux. C’est sympathique, même si ça manque d’expressivité. Avec le temps, l’influence marine prend clairement le dessus. On voit d’ailleurs apparaître quelques algues et du poivre.

L’attaque en bouche est sur le porto, le sherry, avant un beau développement poivré. Le problème est que la texture générale de ce dram ressemble à une sorte de liqueur de caramel industriel. Ça renvoie à quelque chose de très artificiel et peu agréable. Dommage, car d’autres saveurs bien plus agréables sont également présentes : de la tourbe, des céréales et du sel. Le manque de puissance n’aide pas par ailleurs à l’expression des saveurs.

La finale, moyenne, est sur le caramel, le porto et le poivre, avec ce souvenir caramélisé peu agréable.

En conclusion, une bouche qui remet en cause le plaisir offert par le nez, pourtant plein de promesses pour un peaty/sherry à ce prix.

76/100

Talisker

One Shot 1992 58,8°

Collection
One shot
Age
14 ans
Taux d'alcool
58,8 %
Embouteilleur
Jean Boyer
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 88/100
Commentaire personnel
Un nez assez expressif, mais paradoxalement moins exubérant que le même whisky dilué à 46%. Cependant, des notes très comparables de tourbe, de cire, de terre et de fumée sont présentes ici aussi. Mais l'ensemble est moins complexe, et présente même un léger caractère médicinal. La bouche est sublime. Une bouche très complexe, où les notes de tourbe grasse se mêlent à de légers relents d'agrumes, avant de faire place au moka et chocolat tout comme dans la version diluée. La bouche semble supérieure à l'autre version, tandis que le nez présente moins de surprises. La finale est de grande classe également. Ronde et chaude, longue et marquée par des relents de chocolat. Un grand moment de bonheur.
88/100
Commentaire de Sebou007
Nez : On commence sur du citron et de l'iode. C'est très joli. Des notes de fruits acides (pomme verte). Un joli côté vin blanc sec assez gras. De la fumée (et de la cendre), du poivre et de la nougatine. Petit à petit, on passe sur du savon, du beurre, soutenu par une belle fraîcheur mentholée, camphre. C'est plus rugueux que le 2007, plus puissant, tout en ayant ce côté sucré d'un bonbon pour la toux.
Bouche : C'est très joli ! Du beurre poivré, du citron et du bois. C'est charpenté. L'alcool explose dans la bouche avec de très belles notes de fumée et de tourbe. Belle fraîcheur ! De l'amande torréfiée. Petit à petit, l'amertume prend le dessus.
Finale : Boisée, fumée, citronnée. Ca dure... C'est gourmand. Miam ! L'amertume est un peu envahissante à l'usage.

Conclusion : Encore un très bon whisky, assez différent de la version 2007 embouteillée au même voltage. Moins de finesse, un poil plus de complexité, et une sacrée puissance. J'ai bien fait de le boire maintenant, tant que les températures ne sont pas trop hautes... J'aurais dû attendre l'hiver prochain sinon !
88/100

Talisker

Talisker 1987

Age
18 ans
Taux d'alcool
51,6 %
Embouteilleur
Clan des Grands Malts
Numéro fût
single cask 309
Dates
Distill: 02-1987 Embout: 12-2005
liens et cote moyenne
BT2007 0/100
Commentaire personnel

Talisker

Tactical 1973

Collection
Old malt cask
Age
27 ans
Taux d'alcool
46,0 %
Embouteilleur
Douglas Laing
Dates
Distill: 10-1973 Embout: 02-2001
Bouteille
264 btls
Particularité
non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
88/100
Talisker Tactical
Commentaire personnel
Un nez d'une richesse exceptionnelle. Un harmonieux mélange de fruits exotiques, de tourbe et de fumée dans un registre assez maritime, avec des nuances de sel et d'iode parfaitement intégrés dans l'ensemble. Au fur et à mesure de nouvelles notes apparaissent, et finalement un voile transparent de fumée semble dominer les autres odeurs qui restent en filigrane. La bouche n'est pas en reste. La même subtilité qu'au nez, le même équilibre. Cependant, les traces de fruit sont à chercher beaucoup plus loin, et ici ce sont de délicats arômes de tourbe qui dominent une bouche particulièrement équilibrée. La finale semble n'avoir retenu que la tourbe, et une légère amertume se prolonge plusieurs minutes. Un excellent whisky.
88/100

Talisker: hors colection

Talisker

25 years 1979-2004

Age
25 ans
Taux d'alcool
57,8 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1979 Embout: 2004
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
liens et cote moyenne
91/100
Commentaire personnel
Commentaire de Dede
Couleur : Vieil Or Nez : Intense, mais sans agressivité. Sur la vanille et le poivre avec une très belle dominante maritime (iode et sel). Un côté animal et fumé aussi (agneau grillé au feu de bois ?) avec des effluves subtils évoquant un cuir neuf. Puis de très fins arômes de pomme se révèlent doucement, comme si ce whisky avait volé un tout petit quelque chose à un calvados. Quant boisé, d'assez discret au départ, il se renforce de plus en plus à l'aération pour devenir prédominant. Bouche : La bouche est nettement poivrée et salée, mais le fruit ressort plus qu'au nez, particulièrement sur le milieu. Finale : Puissante mais manque un tout petit peu de longueur à mon goût. Elle est dans la continuité de la bouche, sur les épices et le fruit cuit (compote ! de pomme), avec une touche de sel et une légère amertume boisée bien agréable. Conclusion : Le nez est très beau, avec une belle évolution dans le temps mais la bouche est un petit cran en dessous. La finale est splendide, et son léger manque de longueur (tout est relatif) est d'autant plus rageant. Au final, une bien belle bête, et pourtant je m'attendais à mieux. Notons toutefois que la bouteille a été ouverte ce soir et qu'il est donc permis de penser qu'elle va s'améliorer dans les jours à venir.
92/100
Commentaire de Dede
Couleur : Or
Nez : Très puissant, maritime (iode) et fumé avec des touches d'antiseptique. Les notes poivrées typiques de Talisker sont également bien présentes, ainsi que l'odeur entêtante et caractéristique de l'herbe de bison (vodka Zubrowka). Des effluves plus doux sont néanmoins perceptibles derrière cette démonstration de force et prennent de l'ampleur à l'aération, sur les fruits frais (pommes vertes). L'eau renforce cette sensation de fraîcheur fruitée.
Bouche : La bouche est puissante, poivrée et salée, avec une légère amertume végétale. Elle est plus minérale avec de l'eau, et gagne en sécheresse et en fumé.
Finale : Longue et chaude, particulièrement intense, elle se développe sur la pomme verte et le pamplemousse.
Conclusion : Un très bon Talisker pas trop assagi par ses 25 ans passés en fût. Encore beaucoup de puissance, ce qui n'exclut pas une certaine subtilité.
90/100
Commentaire de Alexandre
Le nez s'ouvre sur une sensation marine. Pas de doute, c'est un whisky des îles. Une immense vague vient vous percuter les narines, sans que cela soit trop agressif. On reconnaît aussi du poivre. Après aération, ça se calme un peu: cette impression marine cède rapidement la place à une sensation d'herbe humide, presque capiteuse. Très agréable. L'aération se poursuivant, une douceur vient s'immiscer dans ce tableau très marin, presque sucrée. Violette ? Poire ? Pomme ?
L'attaque en bouche est très Talisker, poivrée et salée. De l'iode très présente sans être trop agressive. Le taux d'alcool passe également très bien. Puis les épices donnent un côté chaleureux à l'ensemble. Après quelques temps dans le verre, l'attaque est marquée par quelque chose que j'ai encore du mal à décrire, mais que j'aime beaucoup, ce goût de céréale fraiche, presque de café ou de chocolat noir. Des notes de fumée viennent compléter le tableau.
La finale est toujours dominée par le poivre et l'iode, bien puissante, faut aimer le style. Un côté fruité vient donner à ce whisky une belle palette aromatique.
91/100


Talisker

25 years, Special release

Age
25 ans
Taux d'alcool
54,2 %
Embouteilleur
Officiel
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
liens et cote moyenne
92/100
Commentaire personnel

Talisker

Celebrating a decade of the Friends of Classic Malts

Age
12 ans
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
European oak cask
Dates
Distill: 1995 Embout: 2007
liens et cote moyenne
84/100
Commentaire personnel

Talisker

30 years (2006)

Age
30 ans
Taux d'alcool
51,9 %
Embouteilleur
Officiel
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
liens et cote moyenne
91/100
Commentaire personnel
Commentaire de Dede
Couleur : Or
Nez : L'air de famille avec le 25yo est incontestable (iode), mais il y ici plus de douceur, de subtilité et de chaleur. Le poivre blanc est bien là mais se fait discret, tout comme le fumé. Ils sont comme enrobés d'une gangue de sucre roux vanillé. On retrouve également des notes de café et de fruits secs. C'est tout bonnement superbe, j'adore. L'eau ne lui réussit pas trop.
Bouche : La bouche est intensément salée mais n'a pas la puissance du 25yo, bien que sa texture soit plus grasse. J'y retrouve un goût végétal indéfinissable, et moins de douceur que ce que suggérait le nez, même si l'ensemble demeure assez rond. L'eau gomme cet aspect désagréable et laisse ressortir les agrumes et le fumé.
Finale : Très longue mais assez amère, avec un boisé peut-être un peu trop dominant. Il faut du temps avant que la douceur ne revienne sous la forme de pamplemousse et de cédrat confits.
Conclusion : Waow, quel nez ! La bouche est un peu en retrait à mon avis, mais cela reste du grand whisky. Un Talisker qui aurait pris un peu de gras avec l'âge... mais il reste du muscle sous la brioche. développe sur la pomme verte et le pamplemousse.
Conclusion : Un très bon Talisker pas trop assagi par ses 25 ans passés en fût. Encore beaucoup de puissance, ce qui n'exclut pas une certaine subtilité.
91/100

Talisker

Talistill

Age
11 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Taste Still
Nr Fût
5471
Dates
Distil. 1996 - Embout. 2007
=25 euros=25 euros=25 euros
voir BT2010
Commentaire personnel


Talisker

Distillers edition 1993

Collection
Distillers Edition
Age
14 ans
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Aloroso finish
Dates
Distill: 1993 Embout: 2007
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
85/100
talisker de 93
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Le nez débute sur une belle balance entre les notes de sherry et les senteurs salines. D'une puissance remarquable pour un whisky réduit, ce nez a du mal à se libérer totalement. Et pourtant, la bouteille est ouverte depuis plus de deux ans. Les senteurs marines deviennent au fil de l'aération dominantes, laissant penser à une balade en hiver au bord de mer un jour de vent fort. D'autres saveurs tenteront de se faire une place entre cette balance principale sherry / marine : on y décèle de la moutarde, du bois qui ira vers de la vanille. En fin de nez, des notes discrètes de citron et d'écorces d'oranges apparaissent également. Les saveurs de sherry et de marin commenceront à s'entremêler suite à l'aération. C'est très agréable, d'autant que le nez sera enfin convenablement fondu. L'eau lui apporte de la légerté. On est sur de floral, du capiteux.

L'attaque en bouche est indéniablement marquée par le chocolat. Du chocolat en veux-tu en voilà. Un enrobage, pour ne pas dire une explosion de chocolat, bien aidée par cette puissance toujours remarquable pour un whisky à 46%. Du chocolat au lait, du chocolat noir, de la mousse au chocolat. Faut aimer, mais quand on aime c'est terrible. Puis, cette bouche se transforme radicalement ensuite pour virer d'un coup, sans prévenir, sur des saveurs salées et poivrées. L'aération fait que la transition devient plus douce, mais au premier contact, c'est tellement rapide qu'on a l'impression d'avoir deux whiskies en un. Les arômes resteront bien puissants et monopolistiques suite à l'aération : c'est très bon certes, mais rien d'autre ne peut s'y faire de place, sinon un peu de fruits rouges en attaque.

La finale est bien plus marine que la bouche. Une longue avalanche de sel, de poivre, d'épices. Une pointe de saveurs fermières et gourmandes font leur apparition après aération. L'eau apporte des notes citronnées des plus agréables.

En conclusion, un très bon travail du fût de Xerès pour ce Talisker. Une belle puissance, des notes très marquées de sherry et de chocolat le rendent très atypique. Dommage cependant qu'il manque de subtilité.
86/100
Commentaire deZuzu
Couleur: ambre.

Nez: puissant sur l'orange et le poivre, une pointe de caramel et d'iode. L'aération assagit le tout et laissant se dégager du verre des arômes "vineux".

Bouche: fougueuse sur les agrumes, les épices et le poivre dont la puissance se développe au fil de la gorgée. Fine tourbe sur l'ensemble.

Finale: l'orange se fait envahir par le poivre, une fine tourbe et une pointe de sel.

83/100

Talisker

30 years (2007)

Age
30 ans
Taux d'alcool
50,7 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry & Bourbon
Dates
Distill: 1977 Embout: 2007
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum BT2014 89/100
Talisker 30
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Le nez est ample et très frais. Il débute sur de fines notes de tourbe, de sel et de poivre, qui évoluent par la suite vers de la fumée et un côté brûlant faisant penser à des braises de barbecue. On a aussi du citron pour compléter ces saveurs dominantes, et peu de menthe glaciale pour rafraîchir le tout. Suite à l’aération, des fruits jaunes (ananas), de la céréale, le tout dans une ambiance boisée apparaissent, mais sans jamais remettre en cause la prédominance de la fumée, du citron et du brûlant. C’est très bien fondu et complexe. L’eau achève le spectacle, en y apportant des notes de cuir et de goudron.

L’attaque en bouche est très douce. Elle débute sur du chocolat entremêlé de café. Puis, des notes puissantes de tourbe et de sel viennent enrober le palais. L’aération permet à une pointe aussi rapide qu’agréable de jus d’orange de précéder la tourbe, tandis que l’attaque en bouche devient peu à peu céréalière, sans pour autant apaiser la tourbe et le sel. Cela lui donne une excellente balance.

La finale est immense. Beaucoup de sel, d’iode, et juste ce qu’il faut de poivre. L’eau permet d’apercevoir un peu de chocolat.

En conclusion, un excellent whisky. L’alcool est bien intégré, les arômes sont excellemment fondus, et l’on découvre presque un Talisker plus fin que les autres versions
92/100
Commentaire de Nulty
Nez : fine tourbe, très marin : poisson séché, algues, iode. Eucalyptus, des fruits également (agrumes). L'alcool est un peu dérangeant à sec.
Joli nez, un poil fatigué peut-être.
Avec de l'eau : tabac, herbe, poussière, pas mal du tout !
Bouche : un peu trop d'alcool mais sinon ... superbe ! Huileuse, épaisse, tourbée, fruitée, poivrée ... Waouh ! Un peu sèche ensuite.
Après ajout d'eau, plus de fruits, moins de tout le reste. Moins explosive.
Final : long, très fumé, poivré, une pointe de fraîcheur fruitée.

Le nez, quoique joli, ne m'a pas particulièrement impressionné. Le palais par contre est phénoménal, une véritable explosion, superbe.
Meilleur sec.
89/100
Commentaire deDede
Couleur : Or pâle

Nez : Quelle classe... De l'iode bien sûr, de la tourbe fine et délicate, puis de belles notes de jus d'ananas frais, de la pomme verte, du citron. Et surtout une élégance rare qui trahit son âge malgré une vivacité alerte. L'aération dévoile des notes plus minérales et végétales, mais l'équilibre n'est jamais rompu.

Bouche : Il fait montre d'une belle puissance en bouche, dès l'attaque. Tourbe fine, citron, notes minérales, végétales, sel, et le poivre de Talisker qui fait son apparition. Toujours cette sensation de pureté, d'un alcool très propre, ciselé.

Finale : Longue, franchement fumée, salée et poivrée avec un beau retour de citron confit.

Conclusion : Un Talisker au top de sa forme, auquel l'âge a apporté élégance et équilibre sans lui retirer sa puissance îlienne. Superbe.

93/100

Jeep
N : Huileux, métallique, vieux malt, très fondu, légèrement marin/iodé. Charbon, herbes de Provence apparaissent également à l’aération. Il faut peut être un peu aller le chercher ce nez, mais c’est grand ! Complexe et vieux. Avec du temps, des fruits compotés arrivent également. Top
B : Vif et puissant mais tout de même délicat. Quinine, eau de mer, iode, sel, herbes de Provence encore. Le côté marin est également présent mais ce n’est pas du tout poisseux comme ça peut l’être parfois dans certains vieux whiskies. Un boisé très délicat se manifeste en milieu de bouche accompagné de poivre.
F : Très longue. Fraiche, mentholée, beaucoup de gingembre. Interminable.
C : Enorme ce (vieux) whisky. ! je ne sais quel est le degré alcoolique mais quelle puissance aromatique. Et cette finale sans fin.

93/100

Piksi
Nez : Cire, miel, sirop de pêche.
Bouche : Cireuse, huileuse et fruitée (pèche et légèrement acidulée)
Finale : Même chose que la bouche avec en plus quelques notes herbacées.

91/100

Very_bad_day
Nez:
Pomme, poire, citron, épicé, fumé, bacon, vanille
(avec de l'eau) La fumée s'estompe après quelque temps d'aération.

Bouche:
Agrume, citronné, vanille, poivre, un peu de fumée
Doux et mielleux,

Finale:
Moyenne, sur le poivre et la tourbe
(avec de l'eau) Après aération il n'y a plus que le fruit

90/100
C'est comme ça que j'aime la fumée. Il a complètement changé de profil sur l'heure de dégustation.

Amor57
Le nez commence par un sherry délicat, à base de pruneau confit net et précis. Il y a aussi des fruits jaunes. C'est très agréable mais ça passe vite. L'aération laisse alors passer des amandes vertes, du bois, de la muscade et de la cannelle, un soupçon de bile. Et puis un frais bouquet floral, fruité avec de la litchie et de la grenade qui apportent légèreté et fraicheur. Puis l'évolution se fait l'humus, le sous-bois, l'automne. C'est beau mais assez discret. En bouche l'attaque est douce et sucrée, sur la cannelle, le bois d'Inde puis arrive un ensemble fruits + épices mêlés. Le caramel mou est juste présent pour ne pas écœurer ; puis enfin arrive une amertume à base de bois et de réglisse. Magnifique. A tel point que j'ai failli l'écrire en majuscules. La finale, de belle longueur est herbacée avec de la menthe et du thym. Et de la réglisse qui reste longtemps.
Un whisky qui se boit tout seul, bien que le nez eusse mérité un peu plus d'intensité.

89/100

Dekyriel
Couleur : Vin jaune

Nez: Poissoneux et fumé, du jus de haddock ! Fruits du verger compotés, une acidité intéressante, pourrait un peu ressembler à un vin blanc sec. Fond de nez assez fermier.

Bouche: De l'eau de mer envahit ma bouche, un coté très minéral ressort rapidement et emmène ensuite sur le chocolat, les épices. Peu fruité, franchement boisé.

Finale: Sur le sel, la vanille, les épices, assez longue.

Finale: Longue, sur le chocolat, allumette grattée, thé noir

88/100
C'est surprenant, original et très à mon goût. Me rappelle distinctement Clynelish.

Savoureur
Aspect:
Or jaune
Nez:
intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, chocolat au lait, fruits rouges du sous-bois, légers arômes d’étable, malté, avec eau le côté fruité ressort plus
Bouche:
intensité moyenne, alcool assez bien intégré, en ligne avec le nez, avec eau une légère amertume s’ajoute et donne plus de structure
Finale:
courte à moyenne

88/100

PatGVA
N : pâte d'amande, beurré, élégant fin, laine mouillée, sous bois humide très jolie

B : très jolie élégant, pâtissier zan, salin, note de sous bois, pointe maritime aussi,

F : C'est très bon, cela demande du temps pour s'ouvrir, mais c'est bien équilibrée.

87/100
Le connaissant tout sauf Loch Lomond, Loch Dhu ou car Il n'aime pas la distillerie Glendronach ;-))  ( je rigole pour le dernier)

Jean-Michel
Couleur : Vieil or.
Nez : Un très appétissant mixte de fraîcheur végétale et de gourmandise fruitée. Cœur d’artichaut et bonbon acidulé. Coriandre et Bergamote de Nancy diluées dans un fond de Rosebank. Un poil de cassonade, tout de suite équilibrée par une petite note métallique plus « old skool », et une petite touche vinaigrée.
Bouche : Beaucoup de bois neuf. Lactones et le fruité qui va avec (vernis et jus d’abricot). Mais aussi une petite sécheresse, qui gagne en intensité en deuxième partie de bouche. Une puissance étonnante, pour un malt qui ne doit pas afficher plus de 46%. Il faut le laisser prendre l’air. Franchement « old skool », maintenant : Amertume de la chicorée, thé froid (tanins inclus), oranges amères… Ca fait un peu peur, mais l’ensemble est équilibré par une dose de douceur (un fût de Sherry aurait-il été jeté dans la cuve ?)
Finale : Longue amertume fruitée.
Commentaire : Un jeune ( ?) malt impertinent, qui dit tout et son contraire. Gourmand et austère. Doux et amer. Le nez m’a séduit, la bouche m’a effrayé, et l’accoutumance a fini par se frayer son chemin.

87/100

Ben_whisky
Nez : Cireux. Poivre. Végétal. Léger fruit.
Bouche : Bouche salée. Du fruit, légère fumée.
Finale : Finale épicée, belle finale avec retour du fruit/fumée.
Beaucoup trop d'épices pour moi. Probablement à aérer beaucoup. Dur à maitriser. L'eau renforce le coté épicé.

85/100

BBQMan
nez: floral, pointe de cire, épice légère
bouche: cire, vanille, poivre, salin
finale: cire, fruité, bonbon acidulé, boisé, un déséquilibre
47° 12ans

81/100

Talisker

Secret Stills 1.2

Collection
Secret Stills
Age
21 ans
Taux d'alcool
45 %
Embouteilleur
Gordon & MacPhail
Fût
first fill sherry butt
Dates
Distill: 04-1986 Embout: 05-2007
Bouteille
1860 btls
Particularité
( Fûts 1361-63)
liens et cote moyenne
90/100
Commentaire personnel
Commentaire de Nulty
Goûté blind.

Nez : fruits exotiques (ananas, passion, banane) et bois précieux, épices, cela commence bien ! Laissons l'alcool un peu trop présent se dissiper ... Les fruits exotiques semblent être remplacés par des choses plus de chez nous, comme des abricots, des pommes et des fruits rouges. En trame de fond on a toujours ce vieux bois un peu poussiéreux accompagné d'épices, de cuir, de cacao, d'un sherry plutôt sec. Vernis, légère fumée, toujours un poil trop d'alcool par contre. En arrière plan, un très discrète tourbe maritime (coquillages), très fumée et minérale.
Bouche : explosion de fruits, qui forment avec le sherry une magnifique alliance. Fraîche et vibrance, voilà une combinaison de saveur qui émoustille. La tourbe est ici plus marquée tout en jouant les seconds rôles, elle est légère et plus fumée que terreuse. L'alcool est très discret.
Final : long, fumé, sur de la marmelade de fruits, il picote longuement.

Un magnifique whisky, à la croisée de nombreuses influences. La tourbe est étonnement discrète, je n'aurais jamais pensé avoir affaire à un Talisker.
90/100

Talisker

Distillers Edition 2000

Collection
Distillers Edition
Age
10 ans
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 2000 Embout: 2011
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
83/100
Talisker DE 2000
Commentaire personnel
Commentaire de jodeenow
Au nez, l'iode, la fumée et la mer sont là. On sent aussi du fruit. Globalement poins puissant mais plus chaleureux que le 10yo.
En bouche, le fruit et le sherry arrivent en premier, suivis par l'iode et les épices. La tourbe légèrement fumée suit mais tout en douceur.
Le final est plutôt doux et moyennement long. Fruité avec un gros retour d'iode poivrée et de fumée sur la longueur. Une note d`amertume un peu écoeurante gâche un peu la fin.

Le sherry est bien là. L'iode et cette fumée caractéristique aussi. Moins spectaculaire et caractéristique que la Talisker 10yo mais pas inintéressant.

83/100

Talisker

Storm

Age
No age statement
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 84/100
Commentaire personnel
Commentaire de Tomy63
Couleur : or.
Nez : citron, tourbe (plus tourbe que fumée, un peu dans le style de Bowmore ou de Caol Ila), caramel, fruits jeunes, sucre, un peu de sel mais moins que dans le 10 ans.
Bouche : tourbe, citron, sel, pas très poivré, moins salé, plus calme, plus fondu, plus sucré et plus facile que le 10 ans. Un peu plus gras, huileux, moins sec.
Finale : un peu moins de sel et de poivre (même s'il y en a) que dans le 10, tourbe citronnée, un peu de vanille aussi.
Note : 84-85/100. Un bon Talisker, mais plus facile que le 10, plus Islay, moins original, bon rapport q/p mais dommage qu'il soit plus cher que le 10.

85/100
Commentaire deDede
Couleur : Or

Nez : Plus frais que le 10yo . Toujours iodé, mais là où le 10yo lorgne directement sur le plateau d'huitres, on est ici au vent, dans les embruns. Le citron est également présent. Il est également plus franchement tourbé, même si la tourbe demeure fine (on est loin de la tourbe grasse des jeunes Islays Kildalton) et finit par tourner sur le bois brûlé. La touche de sherry a également disparu au profit de notes vanillées et végétales.

Bouche : La bouche est plus tourbée que celle du 10yo, plus citronnée aussi. On retrouve du gingembre, de la vanille, du sel, de la pomme verte et une amertume relativement marquée en fin de bouche.

Finale : Comme le 10yo, peu intense mais longue, salée. Plus amère que celle de 10yo.

Conclusion : Eu égard a son nom, ce Storm est paradoxalement plus civilisé, plus lisse que le 10yo. Nonobstant l'écart de prix, je préfère la fougue de ce dernier à ce jeunot endimanché. Ceci-dit, cela demeure agréable et bien fait.

84/100

Talisker

Distillers edition 1998

Age
No age statement
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry Amoroso Finish
Dates
Distill: 1998 Embout: 2009
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 86/100
Commentaire personnel
Commentaire de Dede
Couleur : Abricot

Nez : Proche du 10yo en plus sage, plus rond, un peu moins iodé, beaucoup moins poivré, avec des notes de marmelade d'orange , voire de confiture de fraise. Plaisant, mais un peu sage.

Bouche : Puissante, plus poivrée qu'escomptée après le nez. L'influence de l'Amoroso me paraît moins marquée, bien que les oranges amères soient fort présentes après l'attaque. La texture est également plus lourde, un peu sirupeuse.

Finale : De longueur moyenne, marquée par l'orange amère.

Conclusion : Moins à mon goût que le 10yo, plus lourd en bouche et au nez un peu sage pour moi.

86/100

Talisker

1979, Authentic collection

Collection
Authentic Collection
Age
No age statement
Taux d'alcool
64,9 %
Embouteilleur
Cadenhead
Numéro fût
single cask 6
Dates
Distill: 1979
Bouteille
212 btls
liens et cote moyenne
Forum 91/100
Commentaire personnel
Commentaire de Dede
Couleur : Paille

Nez : Forcément puissant et un brin alcooleux. Après aération, il se révèle marin, relativement tourbé (fumée) et marqué par le citron, ainsi que par des notes médicinales (antiseptique) et végétales (herbe coupée). Un profil très net, « sharp », austère diront ses détracteurs. Avec de l'eau , il tourne franchement sur un combo citron/antiseptique (pastille solutricine) et se fait plus tourbé (malt fumé, caoutchouc), avec en prime de subtiles notes de fruits exotiques.

Bouche : Bon, ça arrache mais c'est plus buvable qu'escompté. Pas mal de citron, de la tourbe en petite quantité, du sel, beaucoup de sel, du quinquina. Avec de l'eau : oui, ça fonctionne bien. Pour le coup le poivre de Talisker se fait franchement présent, et se marie parfaitement au citron et à l'iode. Pas complexe pour un sou, mais compact, tranchant, incisif. Dans son style, vraiment excellent.

Finale : Longue, iodée, citronnée, tourbée et végétale.

Conclusion : Un malt qui ne fait pas de prisonniers. Son austérité va diviser, mais si vous appréciez votre malt sans sucre ni vanille, austère comme une falaise calcaire battue par le vent d'ouest, alors vous aimerez ce Talisker.

91/100

Talisker

20 years, 1981-2002

Age
20 ans
Taux d'alcool
62 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry
Dates
Distill: 1981 Embout: 2002
Bouteille
9000 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
liens et cote moyenne
Forum 93/100
Commentaire personnel
Commentaire de Dede
Couleur : Acajou

Nez : Puissant et expressif, très marin, iodé et tourbé/fumé, bien marqué par le poivre, mais aussi par le sherry, avec des notes de cuir, beaucoup de cuir, du chocolat au lait, du café, un peu de cerises à l'alcool aussi, ainsi qu'une touche acidulée évoquant des agrumes (orange sanguine, mandarine). Belle bête, alliant puissance aromatique et complexité.

Bouche : Premier constat : les 62 % sont remarquablement bien intégrés. Je n'irais pas jusqu'à dire que l'on ne sent pas l'alcool, mais il n'est aucunement agressif et structure remarquablement l'ensemble. La tourbe est là mais n'écrase pas autres saveurs portées par le sherry, champignons noirs, cacao amer, mandarine, relevés par un poivre savamment dosé et une vague saline qui vous tapisse le palais.

Finale : Encore plus longue que le pont du Clémenceau ! Le sel persiste sur le palais tandis qu'en arrière-plan tourbe, poivre et sherry vous chatouillent encore les papilles de leur savoureuse alliance, soutenus par l'amertume terreuse de la gentiane.

Conclusion : State of the art peaty/sherry, la touche Talisker en prime

94/100
Commentaire deNulty
Nez : attaque sur une tourbe maritime, des algues, des coquilles d'huîtres. De beaux fruits exotiques se développent ensuite, des prunes également, noix, cacao. Belle légèreté florale. C'est complexe et fin, très joli nez.
Bouche : assez épaisse. Sherry assez végétal voir sur les légumes. Café. De la tourbe, du poivre, de la menthe. Assez difficile à décrire mais ample, beau, expressif. Le sherry s'exprime de plus en plus, il est superbe, très présent mais beau et équilibré. Très belle puissance.
Final : long, chaud, tourbé, noisettes.

Très beau sherry finement tourbé, violent (dans le "bon" sens), savoureux, gourmand quand on lui laisse le temps. De la belle ouvrage.

91/100

Talisker

Distillers edition 2001

Collection
Distillers Edition
Age
No age statement
Taux d'alcool
45,8 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 2001 Embout: 2012
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 85/100
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Le nez offre un balancement intéressant entre les saveurs marines (sel), le sherry léger (noisettes) et le poivre. L’ensemble reste doux, et manque de précision. Avec le temps, on voit se développer les deux facettes de ce nez, avec des saveurs pâtissières, chocolatées, un peu de tourbe et des algues. On a aussi quelques amandes.

L’attaque en bouche est sur l’oloroso, avec pas mal de chocolat noir. C’est relativement puissant, même si ça retombe vite. Ensuite, vient le sel, le poivre, la tourbe, et un retour sur le sherry, avec une influence pâtissière encore marquée. L’ensemble est convenable, et bien plus marqué par le sherry que dans les précédentes éditions.

La finale, moyenne, est sur le chocolat noir, le sel et quelques arômes fermiers.

En conclusion, un Talisker correct, offrant une facette marine/sherry convenable, à défaut d'être mémorable.

85/100

Talisker

Special Release 2013

Collection
Special Release
Age
27 ans
Taux d'alcool
56,1 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1985 Embout: 2013
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 90/100
Talisker Special release 2013
Commentaire personnel
Commentaire de Alexandre
Sans surprise, le nez débute sur du marin, de la tourbe fine, le tout entouré d’un voile salé. Il y a aussi du poivre et une sorte de bonbon anisé. Le tout est relativement maîtrisé, pour ne pas dire discret. Avec le temps, ce nez devient plus complexe, avec quelques fruits exotiques, du feu de cheminée et du café. La dominante restant clairement marine et presque douce.

L’attaque en bouche est chaleureuse, avec des fruits exotiques (ananas) avant une belle vague tourbée / poivrée bien puissante, presque collante. On y trouve aussi un peu de tourbe bien fine, et un peu de sel. Le tout est très cristallin, en dépit d’une puissance affichée. Dommage de ne pas y voir davantage de complexité cependant, même si des notes de céréale apparaissant avec le temps.

La finale, longue, est sur la tourbe et le poivre, avec une belle minéralité d’ensemble.

En conclusion, un très bon Talisker, manquant cependant de complexité et de précision pour mériter davantage.

90/100

Talisker

25 years (2005)

Age
25 ans
Taux d'alcool
57,2 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
refill cask
Particularité
Brut de fût non filtré à froid ( 15600 bouteilles)
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
Forum 89/100
Commentaire personnel
Commentaire de Nulty
Goûté en aveugle.

Nez : fine tourbe florale, un peu agrumique, cela me fait penser à Ardmore. Un peu alcooleux au début. Légères notes minérales, c'est joliment herbacé, de al bruyère, des herbes sèches. Miel, gingembre, un peu de cumin. Aussi de fines notes maritimes, un peu salées, des embruns.
Bouche : un ensemble réussi, qui suit bien le nez. Tourbe présente mais plutôt fine et discrète, en fait c'est surtout fumé. Toujours des fleurs, des herbes, un peu de sel. Beaucoup d'agrumes, de la réglisse. C'est plus compoté et sirupeux, c'est presque gourmand par moment, mais une certaine tension minérale donne un, au final, un joli équilibre. Avec de l'eau on a même des fruits de la passion, de la mangue. Assez puissant, long. Le bois se fait sentir mais de bonne manière, il structure l'ensemble.
Finale : longue, plus boisée, épices. Agrumes un peu amers, fumée.

Un très joli whisky, de beaux arômes expressifs et fondus dans un ensemble élégant. Expressif et puissant. Ardmore 92 ?

89/100

> Le comptoir Sunday, 02-Jul-2017 14:52:04 CEST
Tue 25 07 2017, 22:32 - 2 visiteurs au cours de la dernire heure et 2 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close